Mettez du soleil dans vos poêles : faites des blinis

Les blinis sont des petites crêpes épaisses d’origine slave. On dégustait ces galettes rondes et dorées à la fin de l’hiver pour célébrer le retour du soleil. Bien dodues et moelleuses, elles sont fermentées, pour célébrer aussi la fécondité-fertilité et la perpétuation de la vie envers et contre tout. Elles sont donc toutes indiquées pour la chandeleur, et le mardi gras, ce moment de l’année, il faut le dire, où l’on est un peu tristounets quand on regarde par la fenêtre. Si vous élevez un levain, c’est aussi une délicieuse manière d’utiliser les surplus qu’on accumule parfois…

cuisson des blinis

C’est une recette idéale pour qui a du levain en trop à utiliser.

Non, ce ne sont pas pas pancakes, ce sont des blinis

Dont, soit dit en passant, on ne prononce pas le s final, blini étant déjà un pluriel en russe, même si on a coutume de mettre un s en français. On ne dit pas spaghettiss, ou macaroniss… alors là c’est pareil. Ces petites galettes étaient autrefois cuites au four, mais maintenant on les cuit généralement à la poêle. Traditionnellement, on les fait à la farine de blé, de sarrasin, mais aussi parfois d’orge ou de millet. J’aime bien le sarrasin pour son petit goût acidulé qui s’accorde bien avec le levain.

Je vous donnerai ci-après la manière de les faire si on n’a pas le levain : rendez-vous tout en bas de la page.

Pour 18/20 blinis

  • 160 g de levain mûr (composé de 60 g d’eau et 100 g de farine)
  • 200 g de lait entier tiède
  • 35 g de farine de froment
  • 100 g de farine de sarrasin
  • 2 œufs
  • 200 g de crème liquide
  • 1 grosse pincée de sel
  • 5 g de beurre pour la cuisson
  1. Versez le levain dans une jatte. (Si votre levain est d’hydratation différente, rectifiez-le à l’aide de la calculette). Délayez-le avec le lait à peine tiédi. Incorporez la farine de blé et de sarrasin, les œufs battus, la crème et le sel. Mélangez bien. Couvrez, placez dans un endroit chaud pendant 4 à 6 heures. On obtient une pâte à crêpe un peu épaisse.
  2. Au bout des 4 heures de fermentation, la pâte est devenue très mousseuse, écoutez-la, elle chante quand vous la remuez. On peut passer à la cuisson. L’idéal pour la cuisson est d’avoir de petites poêles en fer. (Les Téfal ne font pas du tout de bonnes cuissons). Faites-les chauffer à vide. Puis mettez un petit pois de beurre, ceci uniquement pour la première crêpe. Versez la pâte avec une petite louche, sur 3 à 4 mm d’épaisseur.blini en train de cuire
  3. C’est magique ! Tout se suite elle va gonfler et se couvrir de bulles. Ne faites pas cuire à veu trop vif, pour ne pas brûler la crèpe avant que le coeur soit cuit. Lorsque la surface commence à sécher, retournez le blini avec une spatule pour faire cuire l’autre côté.
  4. Pour tous les blinis suivants, il sera inutile de graisser la poêle. Cela n’attachera pas du tout. Si vous ne possédez qu’une grande poêle, faites tomber des petites louchées de pâte au centre de la poêle, en la laissant s’étaler d’elle même, sans plus, vous obtiendrez aussi de petites crêpes, toutefois moins régulière qu’avec la poêle adéquate.

assiette océane du restaurant SURI, 108 rue Réaumur, 75002 PARIS

Dans mon restaurant SŪRI, nous les servons chauds, dans une assiette océane, avec des poissons de la mer du nord marinés, une crème crue fermière et un tartare d’algues.

Pour faire ces blinis sans le levain

Ce n’est pas très différent, on adapte la proportion de liquide et on remplace une partie de la crème par du yaourt afin de donner quand même à la pâte l’acidité que lui confère le levain :

Délayez 10 g de levure de boulanger fraîche dans 10 cl de lait tiède. Ajoutez 100 g de farine de sarrasin. Couvrez d’un torchon et laissez reposer pendant 1 heure au chaud. Dans le même temps, mélangez 135 g de farine de blé, 1 pincée de sel, 2 œufs, 10 cl de lait tiède, 130 g de crème liquide et 120 g de yaourt nature. Quand la pâte au sarrasin a reposé, mélangez les deux pâtes, couvrez et laisser fermenter encore 2 heures dans un endroit tiède. La pâte doit être pleine de bulles. Pour la cuisson procédez comme il est expliqué plus haut.



9 commentaires sur “Mettez du soleil dans vos poêles : faites des blinis”

  • Essayé et approuvé ! Version levure de boulanger déshydratée du commerce et yaourts maison. On s’est régalés !
    Votre modestie dût-elle en souffrir, il faut que je vous dise que vous avez changé ma vie. Depuis que je vous ai rencontrée, virtuellement, mais aussi on s’est serré la main « en vrai » lors d’un salon à Redon il y a 5 ou 56 ans, je fais du kéfir (avec des grain que vous m’avez envoyés), j’ai acheté une poêle en fer, je fais des yaourts et du chou fermenté. Alors merci de partager tout ça !

  • Coucou, j en avais une excellente lors de mon restau il y a longtemps et perdue…du coup je n en ai plus refait. Merci pour cette recette qui lui ressemble (à la levure)et bien sur, je suis sûre qu elle sera impeccable! Je n ai jamais de levain de reste car je fais mon pain avec du levain dur (60/100) , morceau de pâte que je garde d un pain avant cuisson , que je réalimente la veille au soir pour faire le pain suivant. Alors je ferai probablement la version poolish. Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Pin It on Pinterest

Share This