Le kéfir de fruits, alias tibicos

Le tibicos est un ensemble de bactéries et de levures qui sert à faire fermenter un liquide sucré pour en faire une boisson pétillante, rafraîchissante et remplie de probiotiques. On l’appelle aussi « ginger beer plant », ou «kéfir de fruits», ou «kéfir d’eau», à ne pas confondre avec le kéfir qui sert à ensemencer le lait.

Les grains de kéfir de fruits sont connus en occident depuis le XIX° siècle.

Il en existe des souches provenant d’Amérique Centrale et d’Asie, plus précisément du Tibet. Ils se présentent sous la forme de granulés translucides qui sont des polysaccharides fabriqués par les micro-organismes eux-mêmes, ce qui les maintient ensemble dans une culture stable sur de très longues durées. Les micro-organismes d’un tibicos sont extrêmement variés, il n’en existe en fait pas deux pareils.
Les anglo-saxos appellent cet ensemble un SCOBY, c’est l’acronyme de symbiotic colony of bacteria and yeast, ce qu’on peut traduire par «colonie symbiotique de bactéries et levures». Il en existe d’autres sortes : le kombucha en est une, la mère du vinaigre et le levain pour le pain en sont d’autres.

Le tibicos produit, entre autres, de l’acide lactique, et du gaz carbonique qui rend la boisson pétillante.

Le Tibicos contient-il de l’alcool ?

Non, il n’en contient pas, sauf si vous prolongiez très longtemps (plusieurs semaines) la première fermentation avec la figue. Mais même alors, l’alcool sera vite transformé en acide acétique. Il peut en contenir au maximum 1 %. Pour comparer, je rappelle que le Coca-Cola peut en contenir jusqu’à 1,8 %. Les femmes enceintes et les enfants peuvent en boire.

Le Tibicos contient-il du sucre ?

Après 48 h de fermentation environ, la boisson contient 20 % du sucre que vous avez mis au départ. Donc dans un litre de boisson, il y a seulement 10 g de sucre. Les 80 % ont été transformés en d’autres substances par les bactéries. Le sucre c’est du saccharose, composé de glucose et de fructose. Les bactéries consomment en premier le glucose. Dans les 20 %, il ne reste plus que du fructose, qui est consommé moins rapidement. Mais au fil du temps variable, il sera consommé aussi, le kéfir ne sera plus du tout sucré au goût. (Après 2-3 semaines, par exemple, il devient déjà très sec)..

Le fructose est un sucre à index glycémique bas, et donc même les diabétiques peuvent boire du kéfir de fruits.

Comment se procurer une souche de Tibicos ?

En général on la reçoit d’un ami, qui l’a reçue d’un ami… Il existe sur internet des groupes de partage et des forums de partage de grains. Voici le lien vers un groupe que j’ai créé pour le partage des grains, clic.

Il existe aussi des sites qui en vendent, sous forme déshydratée à réhydrater.

Attention : les « ferments » à kéfir vendus dans le commerce, dans les magasins de produits bios ou en pharmacie ne sont pas des véritables grains de tibicos. C’est une poudre de ferments produits en laboratoire, constitués de 3 ou 4 microbes différents (au lieu de plusieurs dizaines dans l’original), qui feront pétiller la boisson mais elle n’aura pas toutes les propriétés probiotiques de la vraie, et vous ne pourrez pas la repiquer éternellement d’une fois sur l’autre.

Comment préparer la boisson

Quand vous recevez vos grains, que ce soit par la poste ou par un don manuel :

  • Egouttez-les de leur eau s’ils sont dans l’eau, mais si c’est par courrier, il n’y aura pas d’eau.
  • Mettez-les dans un bocal  type pot à confiture, avec de l’eau et une ou deux cuillères de sucre. Et au frigo jusqu’à l’utilisation. Ça peut très bien rester ainsi une semaine, le temps d’acheter les ingrédients.
Matériel nécessaire :
  • Une passoire fine
  • Un grand bocal d’un litre et demi
  • Une bouteille hermétique à fermeture métallique et joint caoutchouc (style bouteille de bière)
 La recette de base pour faire 2 litres de boisson:
  • 50 g de grains de kéfir-Tibicos
  • 100 g de sucre
  • 2 figues sèches (sans additifs, ni huile, ni sulfites, pas de figue moelleuse)
  • des fruits : 1 citron ou 1 /2 orange bio coupé en quartiers. Il est possible d’ajouter d’autres fruits en morceaux, comme des fraises, des pêches, ou du gingembre, votre imagination est la seule limite…

NB : Si  votre eau est chlorée, il faut la laisser reposer dans une carafe ouverte pendant 1 heure ou 2 pour évaporer le chlore.
Le sucre peut-être du sucre blanc, ou du sucre roux, de la cassonade, de la vergeoise blonde.

Evitez le sucre très complet comme le muscovado, etc. Pas de miel, pas de sirop d’érable. Surtout pas des édulcorants comme la stévia, l’aspartame, le xylytol.

Mettez les grains dans un grand pichet ou un bocal, versez l’eau. Ajoutez le sucre, la figue sèche, les fruits. Vous pouvez presser un peu les agrumes.  Posez un couvercle. Juste posé, inutile de fermer hermétiquement.

Laissez fermenter 24 à 48 heures, à température ambiante : ça va se mettre à pétiller. La figue va remonter à la surface. En général elle remonte en 24 heures.

Alors, quant la figue s’est bien installée en surface, enlevez les fruits et la figue (on peut presser les agrumes dans la boisson), filtrez à travers une passoire fine, récupérez les grains  et mettez la boisson dans une bouteille solide à fermeture métallique et joint de caoutchouc. Laissez la bouteille fermée à température ambiante encore environ 24 heures pour que ça devienne encore plus pétillant. Pour savoir quand c’est prêt : entrouvrez le bouchon, si vous entendrez un pschitt, c’est que la fermentation a eu lieu : placez la bouteille au frigo, sans attendre davantage. Plus on attend, plus c’est pétillant et moins c’est sucré. Mais aussi il y a un risque d’explosion de bouteille, alors prudence : gardez bien vos bouteilles au froid.

Ça se garde plusieurs semaines, voire mois. La boisson devient plus acide avec le temps.

À quoi servent les différents ingrédients ?

  • Le sucre est indispensable, ne diminuez pas la quantité indiquée. Il faut comprendre qu’il ne sert pas à sucrer la boisson, elle aura une saveur peu sucrée au final. Le sucre sert à nourrir les bactéries qui sont dans les grains. Si vous ne mettez pas assez de sucre, la taille de vos grains va diminuer au fil des fermentations et la boisson sera moins effervescente. Je conseille le sucre blanc. On peut utiliser des sucres roux, complet, cassonade, muscovado, rapadura etc… mais attention comme ils sont riches en minéraux, la consistance de la boisson peut devenir filante.
  • La figue sèche apporte du fructose dont se nourrissent aussi les bactéries, et elle porte des levures bénéfiques qui sont sur sa peau. Si on la remplace, comme on le lit parfois, par une poignée de raisins secs (non sulfités), abricots séchés, ou des dattes, les grains vont finir par s’affaiblir. Avec la figue, les grains grossissent plus vite qu’avec n’importe quel autre fuit séché. Ne la remplacez pas non plus par une figue fraîche.
  • Quant au citron ou les autres fruits, ils apportent leur parfum et l’acidité nécessaire.

Les précautions importantes :

Si vous rajoutez du sucre pour la 2° fermentation en bouteille (ce que je ne conseille pas du tout !), si vous laissez la bouteille trop longtemps (24 heures s’il fait chaud) sans l’ouvrir a température ambiante, elle peut exploser ! C’est aussi pétillant que du champagne. Choisissez des bouteilles solides et dégazez Impérativement de temps en temps en soulevant brièvement le levier métallique.

La figue sert aussi théoriquement de témoin de la « prise de mousse » de la boisson, c’est à dire que quand elle est remontée, cela signifie qu’il y a présence de gaz dans le liquide. (En réalité, la figue finit toujours par remonter).

Moi je filtre la boisson  juste après la remontée de la figue, et je laisse encore la bouteille à température ambiante sans l’ouvrir jusqu’à ce que le pschitt soit net.  Même sortant du frigo, faites attention en ouvrant la bouteille, il m’est arrivé d’arroser le plafond !

On peut lire parfois qu’il ne faut pas utiliser de passoire ou d’ustensiles métalliques : c’est complètement faux. J’ai une passoire en inox que j’utilise depuis des années et ça n’a jamais tué le tibicos. Il faut simplement éviter l’aluminium à cause de l’acidité qui peut l’attaquer, mais aucun problème avec l’inox. On dit aussi qu’il faut laisser de l’air pendant la fermentation, ne pas fermer hermétiquement, c’est encore faux, ça fermente parfaitement dans un récipient hermétiquement fermé. Ou qu’il faut le laisser à l’abri de la lumière : encore une fois cela n’a pas d’incidence.

Que peut-on fermenter avec les grains de kéfir de fruits ?

On peut fermenter n’importe quel liquide sucré, comme du jus de pommes par exemple : cela donne une boisson pétillante beaucoup moins alcoolisée que le cidre et moins sucrée que le jus de pommes «naturel».

Attention que votre jus de pommes soit bio et ne contienne pas de sulfites, sinon la boisson sentira le souffre, l’œuf pourri, et ce ne sera pas très agréable à boire.

Précaution indispensable  pour les jus de fruits :

Ne mettez pas vos grains directement dans le jus de fruits, vous pourriez ne plus pouvoir les réutiliser ensuite. Ça peut passer une fois, mais à la longue les grains sont souffrir. Mettez dans le jus de fruits un peu de la boisson tibicos (environ 5 cl pour 1 litre).

J’aime beaucoup faire de la ginger beer avec le tibicos : je fais une infusion de gingembre frais (50 g de gingembre en lamelles dans 1 litre d’eau bouillante, à doser selon votre goût), que je laisse refroidir à température ambiante. J’ajoute du sucre, un citron bio, une figue et je fais fermenter selon la méthode décrite plus haut. C’est délicieux.

Comment conserver les grains  de kéfir de fruits ?

On lit parfois qu’on doit les rincer à l’eau claire et fraîche après utilisation. Mais en réalité, il ne faut pas les rincer. Ça les abîme. Je ne les rince plus depuis fort longtemps et j’ai constaté qu’ils grossissaient plus vite.

Soit on relance tout de suite une production de boisson, soit on les conserve au frigo dans de l’eau légèrement sucrée. Ils peuvent survivre longtemps ainsi.

Si on veut les garder au frigo plus d’un mois, il faudra changer l’eau et ne pas oublier de remettre un peu de sucre. Ce n’est pas très contraignant. Je précise que ça m’est arrivé une fois ou deux de les oublier plus d’un mois sans changer l’eau, et ils sont toujours vivants, mais évitez de les laisser plusieurs mois quand même !

Si on part en vacances ou si on ne veut plus faire de boisson, on les laisse sécher en les étalant sur un linge propre ou une feuille de silicone. Quand ils sont secs ils se gardent un an ou plus.On les réhydrate dans de l’eau sucrée pour les faire repartir.

On peut aussi les congeler, ils survivent très bien plusieurs années. (Moi je les ai congelés un an, ils sont revenus à la vie sans problème). Ensuite on les réanime dans de l’eau sucrée.

Les grains vont proliférer (Si tout va bien, les grains de kéfir prennent 20 à 30 % de leur poids à chaque tournée). Au bout d’un moment vous en aurez trop : il faudra alors en donner à votre tour, ou en jeter. Mais en donner c’est mieux…

Si vous cherchez des grains de kéfir à Paris, j’en donne dans mon restaurant à tous les clients qui me le demandent. 

Sūri Restaurant & Deli, 108 rue Réaumur, 75002 ParisEt de plus ce sera l’occasion d’en boire un verre ! 

Si vous n’êtes pas à Paris et cherchez ou donnez des grains : cliquez ICI, pour aller sur le groupe Facebook pour trouver des personnes qui en partagent ou qui en demandent.



1 094 commentaires sur “Le kéfir de fruits, alias tibicos”

  • Bonjour !
    Alors en fait tibicos c’est la même chose que les grain de kéfir de fruit ? Autre question : une fois fermentée (fermentation figues, sucre et citron + 2 jours, en bouteille, à l’air ambiant) … combien de temps la bouteille peut-elle rester ds le frigo avant ouverture ?
    Merci !!!!

  • Bonjour et merci pour tous ces conseils et votre disponibilité ! Votre site est vraiment la bible de la fermentation. Nous avons lancé un kefir la semaine dernière, dans un gros récipient type distributeur de boisson de 3 L, avec figues sèches et citrons. Problème, ce récipient est trop gros pour aller au frigo et après filtration en F2, nous l’avons laissé à l’extérieur. La surface est maintenant couverte d’une pellicule blanche (qui recouvre même les bulles, c’est assez joli!) : pouvons-nous toujours consommer la boisson si nous enlevons cette pellicule ??
    Merci beaucoup pour votre aide sur ce sujet !

    • La seconde fermentation se fait toujours en bouteilles. Elle sert à rendre la boisson gazeuse et moins sucrée.

      Oui, vous pouvez consommer cette boisson déjà faite, à condition qu’elle n’ait pas un mauvais goût.
      Mais achetez des bouteilles pour le futur, vous pourrez conserver le kéfir bien plus longtemps.

  • Bonjour
    Tout d’abord merci pour votre disponibilité et pour remettre les pendules a l’heure (plastique, constipation et toutes les vertes et les pas mûres que j’ai pu lire a droite a gauche…)
    J’aime le kefir assez amer, acide aussi et j’aime aussi boire une biere en debut de soirée. J’aimerai me passer de la bière, que je bois plus pour son petit coup d’alcool que pour le goût. Serait il possible de faire un kefir un peu plus fort en alcool. Le % parfait serait 5, ou 6 degré… comme une bière en fait 😀
    Merci pour votre reponse
    Cordialement et bon courage pour la suite du confinement!

    • 🤔 A mon avis, il faut pousser la fermentation, le faire fermenter à haute température : 35°C, ou plus longtemps. Et ne pas mettre moins de 50 g de sucre au litre.

  • Bonjour Marie-Claire, je suis à la recherche des graines de Kéfir, avec cette situation inédite de Codiv 19, je ne sais pas si vous avez le restaurant ouvert. Le lien que vous proposez ne marche pas.
    Si vous avez des infos je serai ravi.
    Je vous souhaite une excellente journée

    • Le restaurant est malheureusement fermé, et j’ai aussi momentanément mis en sommeil le groupe Facebook qui devenait ingérable à cause de la panique. Il faudra attendre la fin de cet événement pour se procurer des grains (et non pas des graines !) de kéfir.

  • rebonjour,
    je viens de lire vos conseils pour faire du ginger beer.
    bien compris la recette ( du moins je le pensais) mais vous ne dite pas si on met des grains de kefir afin d assurer la fermentation.
    vous écrivez avec le tibico faire une infusion de gingembre dans 1 litre d eau laisser refroidir et ajouter sucre,citron et figue. je suis certain que je loupe quelque chose, dans la recette ou que je ne mélange pas ce qu il faut.
    ps: comment faire pour imprimer les conseils que vous donner, car je dois écrire tout le texte?
    j ai commandé vous livres via la fnac mais pas de chance les magasins en France sont fermés!!donc je me rabat sur vous écrits.
    merci. alain
    pouvez vous m éclairer.
    Parfois ce qui semble limpide ne l est plus quand on met en pratique
    merci encore.
    alain

    • On peut faire du ginger beer de plusieurs façons.
      Alors voilà:
      • Si on a des grains de kéfir, on les utilise. On fait l’infusion de gingembre, puis on utilise cette eau infusée de gingembre à la place de l’eau dans la recette du kéfir de fruits. Ou bien, autre méthode : on ajoute du jus de gingembre dans la bouteille de tibicos en 2° fermentation.

      • Si on n’a pas de grains de kéfir, on utilise un levain de gingembre qu’on prépare selon cette recette, clic. et on l’applique en faisant comme expliqué ici, reclic.

      Pour imprimer une recette ou la télécharger en pdf, il faut cliquer sur la petite imprimante dans la marge de gauche de ce blog, les ronds gris.

      La fnac a un site de vente en ligne où on eut commander sans se déplacer. 😉
      Merci !

  • bonjour, j ai mélanger un litre de pur jus d orange avec un litre de kéfir.
    j ai ajouté du levain de gingembre (selon ce qu on aime: plus ou moins piquant)
    C est un vrais délice, après chaque gorgée on a cet effet de piquant du gingembre. C est pour cela qu il faut doser à son goût la quantité de levani à ajouter.
    bref voilà une boisson remplie de bonnes choses pour notre corps
    encore merci pour toute cette disponibilité pour nous les lecteurs
    amitiés.
    alain

      • bonjour,
        j ai mélangé du jus d orange,du kéfir et du levain de gingembre.boisson délicieuse.
        vous me dite que ce n est pas nécessaire de mettre du levain de gingembre et que du gingembre seul suffit.
        pouvez vous me dire a quoi sert le levain et dans quelle recette vous l employez.
        merci pour le temps que vous consacrez pour me répondre
        alain

    • Bonjour,

      J’ai reçu des graines de tibicos dans le but d’essayer cette boisson. Mon soucis? Je les ai reçu il y a…. Plusieurs mois et je n’ai rien touché au bocal que l’on m’a donné parce que l’aspect des graines ne changeait pas. Aujourd’hui j’ai voulu me lancer mais en ouvrant le bocal, j’y ai mis mon nez dedans et il s’en dégage comme une odeur de vinaigre. Est ce qu’ils sont morts? 😰

      • Possible, oui. Mettez-les dans une eau propre sucrée. Et observez si après quelques heures/jours, des bulles remontent des grains;

  • Bonjour, on vient de découvrir à mon épouse une intolérance pour les agrumes, en particulier le citron. Peut-on mettre d’autres fruits ou ingrédients pour donner l’acidité nécessaire au mélange ?
    Merci !

    • Les agrumes sont pratiques car à la fois juteux et acides ! Mais oui, vous pouvez mettre un autre fruit acide. En saison , les framboises, fraises, les prunes…

      La fermentation modifie la matrice des végétaux et notamment réduit l’allergénicité. Mais tout dépend évidemment du degré d’intolérance ou d’allergie.

  • Bonjour,

    Une fois mon eau de kéfir fabriqué, est-ce dangereux pour ma santé de la stocker dans une gourde en alluminium, pour la consommer dans la journée.

    Merci par avance !

  • bonjour marie claire, c’est avec beaucoup de plaisir que je découvre votre site. Je fais du kéfir régulièrement mais j’avais arreté depuis septembre car mon kéfir pétillait de moins en moins et je mettais ça sur le compte de la température ambiante qui descend. Est ce vrai que la température joue sur le « pétillant » du kéfir ? Ma belle mère m’a donné des grains la semaine dernière et je m’y suis remise. Or surprise, non seulement mon premier kéfir ne pétillait pas du tout mais en plus, les grains ont pris la couleur des figues et la boisson était blanche … Pouvez vous me dire ce qu’il s’est produit ? (je n’avais pas de figue sèche et j’avais mis deux fiches moelleuses à la place) Mes grains vont ils redevenir blanc ? Depuis j’en refait, avec des figues sèches, ma boisson se colore mais le pétillant a du mal à venir, comment celà se fait il ? je trouve que ça marche mieux en été ? Merci pour vos conseils et je vais tester la fermentation des légumes et des fruits maintenant que j’ai trouvé votre site. Bien à vous

    • Il faut des figues sèches, pas des figues moelleuses. Ces dernières contiennent souvent des sulfites.
      Vos grains vont rester colorés, mais cela n’est pas un problème en soi.
      Pour le pétillant, lisez ici, clic.

      • merci pour votre réponse. Après trois kéfirs successifs, mes grains sont redevenus translucides. Pour le pétillant, j’ai augmenté la dose de sucre et le pétillant revient : merci et bonne soirée

    • Bonjour un grand merci pour toutes les informations disponibles sur votre site. Je fais du kefir depuis peu. d’autres que moi le boivent, car je n’aime guère ce qui pétille. Par contre, j’ai goûté les grains, et jadore 😊. Est-ce qu’ils ont les mêmes intérêts pour la santé que la boisson ? Ou au contraire faut-il éviter de les manger ? Merci ! Bonne journée et bien à vous

      • On peut faire le kéfir non pétillant, si on ne le met pas en bouteille.
        Il n’y a pas de contre indication à manger les grains, si vous les supportez. C’est comme manger de la levure.

  • Bonjour Madame, tout d’abord merci pour votre blog qui est tres clair, et très inspirant. Quand je vois le nombre de questions recurentes que l’on vous pose, auxquelles vous repondez avec tant de pedagogie et de patience, j’hesite à vous poser la mienne. j’ai commence le kefir de fruits il y a 3 semaines, et il etait super la premiere semaine. puis il est soudainement devenu gluant, sirupeux. j’ai change de sucre (sucre de canne blond, et j’ai attentivement lu et applique vos conseils (poids de kefir/sucre, figue bio, citron bio) – j’ai par ailleurs fait faire une pause au frigo aux grains, mais le problème persiste. Le problème peut-il provenir de l’eau que j’utilise, qui est l’eau du robinet, qui vient d’une source proche de chez moi (j’habite en suisse et l’eau est controlee et de bonne qualite) – elle est un peu calcaire cependant, car je dois regulierement nettoyer ma bouilloire des residus de calcaire blanc. j’ai lu que vous parliez de trop de mineraux, mais comment faire pour en avoir moins? les bouteilles d’eau minerale en contiennent beaucoup il me semble? merci grandement pour votre aide, marine

    • Effectivement si l’eau est très calcaire, ça peut être un problème. vous pouvez la filtrer (filtre Brita ou ce genre) ou utiliser une eau de source (pas une eau minérale).
      Lisez ici, clic, pour en savoir plus sur les maladies du kéfir.

      • Merci pour votre reponse, je ne trouve pas d’eau de source en magasin (oui c’est etrange, toutes les eaux que j’ai trouvees sont des eaux minerales??). je vais donc essayer la Brita (j’ai deja la carafe brita, je dois juste racheter des filtres).
        j’ai cependant une autre question, le kefir sirupeux est-il buvable et presente t il le meme interet sante que le kefir « normal »? tout grand merci

  • Bonjour,
    Je me suis lancée dans le kéfir en août dernier, et me réjouis tous les jours de cette expérience délicieuse… MAIS j’ai une question-mystère : mon mari m’a rapporté une dose de kéfir dans un bocal il y a un an, sauf que sa collègue ne lui a pas expliqué comment procéder… N’ayant jamais entendu parler de cela, j’ai laissé traîner et oublié ce kéfir au fond du frigo pendant … un an, sans rien lui donner, en le laissant simplement dans son eau. Lorsqu’une amie m’a apporté du kéfir en août (en m’offrant aussi un livre d’explications), je me suis souvenue de mon bocal, et l’ai déterré du frigo : le bocal était plein à craquer, sans aucun soin de ma part, ni sucre, ni rien ! Du coup, j’en ai distribué autour de moi, mais je constate que ma dernière dose ne se multiplie plus depuis plusieurs mois : elle fonctionne, mais sans plus, alors que je la bichonne au mieux ! Comment expliquer cela ? Merci pour vos éventuelles lumières… !

  • bonjour
    quelle est la différence si je fais du jus d oranges au kéfir ( deuxième fermentation) ou du jus avec le levain de gingembre

    a ton les mêmes propriétés ?
    encore merci pour les réponses que vous nous apportez
    je ne me lace pas de les lire même si parfois j aurai tendance suite à la lecture à me demander si je fait vraiment ce qu il faut, bien que j ai de bons résultats.
    encore merci.
    alain

    • Les micro-organismes seront différents, le résultat aussi, donc. Les saveurs seront différentes. Faites les deux et comparez. Puis revenez nous dire ce que vous en pensez, lequel vous préférez.

      • bonjour,
        merci pour votre réponse . Je fais les deux et je vous je vous dis quoi dès que mon levain de gingembre me permettra de faire mes essais
        très bonne journée à vous et aux nombreux lecteurs qui comme moi lisent vos commentaires
        alain

  • Bonjour Marie -Claire

    On m’a donné de merveilleux grains de kéfir, bien transparents et tout gonflés, et j’ai suivi à la lettre vos instructions : pas plus de 25 g de grains pour 50 g de sucre (de canne blond bio) et 1 litre d’eau (filtrée au Berkey). Une figue, 3 rondelles de citron, le tout à température ambiante dans un bocal d’1l1/2 .
    Après 24h , la figue remontée a été retirée, le citron pressé , et la boisson transvasée dans une bouteille à fermeture métallique à température ambiante.
    24 h plus tard, la bouteille entr’ouverte n’a émis aucun pschitt. Encore 24 h plus tard – donc après 48 h de deuxième fermentation, aucune effervescence ne s’est produite !
    J’ai voulu goûter pour voir : c’est légèrement sucré, mais le liquide semble épais , presque « visqueux »…

    Qu’ai-je mal fait? Pensez-vous que l’eau filtrée est responsable de cet échec? Ou bien la qualité du sucre? Vaut-il mieux utiliser du sucre blanc cristallisé ordinaire pour confiture?
    Ou encore faut-il bien mélanger sucre et eau dans le bocal lors de la première fermentation (ce que je n’ai pas fait)?

    Merci pour votre explication

    • J’ai déjà répondu à votre précédent commentaire, je réponds dans l’ordre d’arrivée, et pas toujours le jour même, étant donné le nombre parfois important de commentaires.
      En ce qui concerne le mélange du sucre, oui, il faut bien mélanger, le sucre doit être dissous. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle c’est devenu gluant.

    • Bonjour,
      Est-ce normal d’avoir un dépot blanc au fond de la bouteille quand il est au frigo. je pense qu’il se clarifie, mais ce dépot , peut-on le boire? cela vient-il de presser les citrons? Merci

      • Oui c’est normal. ce sont des levures mortes qui tombent au fond. C’est très bon de les boire, c’est comme si vous preniez de l' »ultra levure ».

  • Bonjour , merci pour votre livre et votre blog qui sont devenus ma référence unique pour ce qui est du kéfir de fruits
    Mise à part une fermentation avancée qui peut indisposer les personnes qui ne supportent pas les bulles , avez vous eu d’autre commentaires sur l’état intestinal ?; certaines personnes me parlent de constipation …j’ai bien compris que les resultats etait tres individuels mais cependant cela m’interpelle puisque pour moi le kefir regule parfaitement bien notre microbiote ; merci !

    • Aucune de mes connaissances, clients du restaurants, personnes qui viennent à mes ateliers, chercheurs scientifiques qui étudient (et boivent) le kéfir, (et tout ça fait du monde!) n’a relaté cet effet !

      Il est certain que le kéfir régule le microbiote et agit sur les inflammations intestinales. Des médecins le prescrivent dans les cas de côlon irritable ou ce genre de maladies inflammatoires intestinales. C’est même la seule chose dont on soit certain au sujet des effets du kéfir !

      Et sur internet, beaucoup de stupidités circulent, il faut être prudent, vérifier si les infos viennent de sources fiables et vérifiées. De plus je ne sais pas pourquoi, mais il y a énormément de croyances irrationnelles au sujet du kéfir ! Certains disent même que ça constipe au bout de 2 jours et que ça donne la diarrhée au bout de 4 jour, ou l’inverse, je ne sais plus. Et qu’il existerait un kéfir spécial qui soigne l’arthrose…
      Bref c’est des âneries.

  • Bonjour, je viens de realiser mon premier kefir de fruit, et il est delicieux, mais beaucoup de graines de figues sont tombees et se sont melangees a mes de graines kefir, et il n’est pas facile de les trier. Avez-vous une suggestion? et pourquoi cela s’est-il passe? J’ai tout laisser fermenter 72h, peut-etre trop long? Merci! Et mille merci pour votre super site!!!

    • Merci !
      Oui cela arrive souvent. Cela vient des figues que vous utilisez. Vous avez utilisé des figues « layer », ouvertes en éventail puis tassées en couches dans l’emballage.
      Ce n’est pas grave du tout d’avoir des graines de figues parmi les grains de kéfir.
      Mais pour éviter cet inconvénient, achetez des figues vendues entières, comme la qualité pulled, Lérida , ou baglama (la meilleure, qu’on reconnaît par la petite ficelle qui lie les figues entre elles). Ces indications figurent sur l’emballage.

  • Bonjour Marie-Claire,
    Merci pour vos explications sur la préparation du kéfir, que j’ai d’ailleurs réalisé avec succès en suivant vos conseils. C’était ma première et je suis raaaaaavie :))
    Ceci étant, j’ai une question concernant l’aromatisation:
    Est-ce que je peux ajouter mes fruits, herbes etc… durant la première fermentation sans crainte d’épuiser mes petits grains?
    Ou est-ce préférable lors de la deuxième fermentation? Et dans ce cas là, comment faire puisqu’elle a lieu en bouteille? J’aimerais avoir votre avis sur le sujet svp et savoir comment vous vous y prenez de votre côté.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Belle journée!

    • Si vous aromatisez avec des herbes, des épices, des fruits en morceaux, mettez-les lors de la première fermentation.
      Si vous ajoutez une purée de fruits, ou un jus, c’est en seconde fermentation.
      Plein d’idées sont dans mon livre sur les boissons.

          • bonsoir
            je suis débutant. J ai du kéfir Hena.on me dit qu après 24h j ai une boisson a effet laxatif
            48h effet neutre
            72 h effet constipant
            si je veux mettre du jus d orange bio faut il attendre les 48h ou faut il le mettre après 24 h et attendre denouveau 24h ( afin d avoir 48h et ainsi avoir une boisson neutre) peut on boire plusieurs verres par jour? merci.alain

          • Le kéfir hena est une croyance, c’est un kéfir comme un autre, il n’a pas de propriétés spéciales.

            Cet effet différent à 48 h ou à 72 heures est aussi une croyance : l’effet en réalité dépend de chaque personne.Moi personnellement, je n’ai pas remarqué cet effet-là.

            On en boit la quantité qu’on veut ! ce n’est pas un médicament il n’y a pas de dosage. Si vous le supportez bien, et que vous aimez ça, buvez-en ! La seule chose c’est que certains ne supportent pas de boite trop de boisson gazeuse.

            Pour lejus d’orange, vous voulez faire quoi ? du jus d’orange pétillant ? Ajoutez 5 cl de boisson kéfir dans 1 litre de jus d’orange, il sera pétillant après 1 à 3-4 jours.

            Ou du kéfir parfumé à l’orange ? dans ce cas, ajoutez 5 cl de jus d’orange à votre kéfir dans la bouteille en 2° fermentation. Surveillez bien la prise de mousse, pour que ça n’explose pas.

          • bonsoir
            un grand merci pour votre réponse. merci aussi pour votre disponibilité pour aider un débutant comme moi. Je bois depuis ds années du kombucha et depuis quelques jours je varie avec du kéfir. je pense que les deux vont bien ensemble.
            je vais suivre de près les demandes des autres personnes et surtout vos commentaires. Au plaisir de vous lire.
            alain

          • Bonjour Marie-Claire

            Pour du jus d’orange pétillant, faut-il laisser faire la fermentation à température ambiante ou bien au frigo ?

    • Oui, si le goût vous plait. ( Parce que ça peut être « raide » ! )
      Il n’y a aucune étude sur les bénéfices (ou pas) du vieux kéfir. Je ne peux pas vous répondre.

  • Bonjour,

    Merci énormément de tout ce temps que vous prenez pour répondre à toutes ces questions, et ainsi nous donner autant d’informations. Je ne sais pas si vous pourrez me renseigner mais je tente! Avec mon mari, on a pensé créer une activité de vente de Kéfir en bouteille (distribution en point de vente, magasin bio etc), et je voulais connaitre les règlementations liées à cette activité (sanitaires etc). Si vous pouvez nous renseigner, ce serait super, ou nous donner un lien vers où se tourner. Merci par avance pour votre réponse,
    Bien cordialement,
    Marie et Alex, de haute savoie

  • Bonjour Marie-Claire,
    Est-il possible de préparer le tibicos en utilisant des quartiers de citron mais sans leur écorce ?
    Je viens de recevoir mes 1ers grains et je n’ai pas de citron bio ou non traités après récolte.
    Merci pour votre réponse.

  • Bonjour Marie-Claire,
    Je prépare et consomme mon kéfir depuis plus de 2 ans, et je rencontre toujours le même problème, il y a donc probablement quelque chose que je ne fais pas bien…
    Lorsque je reçois mes grains (toujours de la même personne, qui, elle, ne rencontre aucun problème), ils sont beaux et gros et translucides. Pendant quelque semaines, mes grains continuent à « pousser », et tout se déroule bien. Ensuite, à un moment, ils commencent à ne plus se multiplier (je ne dois plus en « jeter ») mais le fermentation se déroule correctement. Le problème survient après 2-3 mois : le kéfir change de goût, il devient amer. Puis un peu pus tard, l’odeur change et finit par sentir le fromage… Ça reste buvable mais comme c’est désagréable je m’en débarrasse et je recommence avec de nouveaux grains. Et ainsi de suite… Avez-vous une idée de ce que je ne fais pas correctement ? Que devrais-je modifier ?
    Merci !

    • Bien sûr… 🙂
      Alors voilà : j’utilise un Kefirco. J’y mets 3 cuillères à soupe de grains de tibicos, 2 cuillères à soupe de sucre roux de canne bio, une figue bio, une rondelle de citron bio, et 600 ml d’eau de source. Je laisse fermenter à température ambiante et à l’abri de la lumière jusqu’à ce que la figue remonte à la surface. A ce moment, je filtre le liquide que je transvase dans une bouteille. Je laisse les grains dans le Kefirco, dans ± 200 ml d’eau (la même que celle utilisée pour faire la boisson) avec une cuillère à soupe de sucre (idem) et je place le tout au frigo jusqu’à la prochaine utilisation (± 4 jours).
      J’utilise exclusivement une cuillère en plastique pour mesurer ou mélanger.
      Tout se passe bien pendant 3-4 semaines, ça fermente bien, les grains se multiplient très vite. Puis petit à petit, comme décrit ci-dessus : la multiplication des grains ralentit, puis s’arrête, la fermentation est toujours active, mais le goût change (amertume), puis ensuite c’est l’odeur (fromage de Roquefort), ce qui me force à tout jeter et recommencer avec de nouveaux grains (soit je m’en fournis des nouveaux, soit j’utilise des grains que j’ai sèchés au début quand ils se multipliaient).
      Si qqch vous semble inadéquat dans ma recette, je serais ravi que vous puissiez m’éclairer !

      • Vous mettez trop de grains! Alors au bout d’un moment ils s’épuisent.
        Pour cette quantité, il faut mettre peu de grains, 3 cuillères à soupe c’est trop. Pesez les grains et mettez-en seulement 15 grammes, c’est à peu près une cuillère à soupe.
        Pour le sucre il faut en mettre 30 grammes, pas moins.
        Vous pouvez utiliser une cuillère en inox, c’est bien mieux que le plastique !

  • Bonjour Marie-Claire et félicitations pour ce site qui complète superbement vos différents livres.
    J’ai commencé à faire du kéfir de fruits au printemps 2019 en suivant scrupuleusement votre recette, et tout s’est très bien passé pendant plusieurs mois : belle effervescence, goût excellent.
    Seulement voilà, après une interruption de production pendant 2 mois où j’avais stocké mes grains au frigo dans de l’eau sucrée, cela ne fonctionne plus. Je suis pourtant exactement la même recette, mes grains semblent visuellement sains, ils se multiplient pendant la préparation, la figue remonte au bout de 24 h environ (mais je laisse en général fermenter 1 jour de plus) avant de passer sur une F2 en bouteille fermée pendant encore 24h à température ambiante. Par contre je n’observe pas mes grains « danser » dans le bocal comme ils le faisaient l’été dernier.
    Et surtout le résultat est un liquide sans effervescence, avec un goût pas mauvais mais encore très sucré et non acide. Bref, je pense que la fermentation n’a pas lieu, ou est en tout cas très incomplète !
    Que se passe-t-il ? Est-ce lié au séjour prolongé de mes grains au frigo ? Est-ce lié à la période hivernale (il est vrai qu’il fait moins chaud dans l’appartement que l’été mais je ne crois pas avoir lu que cela pouvait être un problème pour le kéfir) ? Et surtout existe-t-il une solution à mon problème ?
    Merci pour votre réponse et pour tout ce que vous faîtes, y compris votre restaurant que je recommande vivement !

    • Le kéfir est vivant, comme vous et moi. Il a donc des périodes où il est au top, et d’autres où il se sent un peu plus raplapla. Rien d’anormal. Parfois il est comme moi et n’a pas envie de danser ! Surtout en hiver car il aime la chaleur !

      Le résultat sans effervescence : mais est-ce que vous attendez assez longtemps l’effervescence ? 24 heures de 2° fermentation n’est peut-être pas suffisant en hiver. Attendez le pschitt avant de mettre au frigo. Quand la fermentation est incomplète… Il suffit d’attendre qu’elle soit complète. Ça peut être 36 heures, ou 48 heures…
      D’autre part, attendre 24 heures après la remontée de la figue n’est pas recommandé si on veut de l’effervescence, car si trop de sure est consommé avant de mettre en bouteille, le gaz s’échappera avant de mettre en bouteille.
      Donc essayez de mettre en bouteille sans trop attendre après la remontée de la figue, et dans la bouteille, attendez le temps qu’il faut.

  • bonjour,

    depuis que j’ai découvert votre site, je fais régulièrement du kéfir.

    Cette semaine j’en ai fait et une fine pélicule blanche est apparue, il y a aussi comme une écume blanche.

    Avez-vous une idée de ce que ça peut être ou à quoi c’est dû ou si c’est un risque pour la santé (ma femme est enceinte, on ne voudrait pas prendre de risques)

    merci d’avance pour votre réponse
    damien

      • oui c’est en 1ere fermentation, je l’ai commencé le soir et c’était là le lendemain matin (hier matin). Ce matin j’ai voulu filtrer et lancer la 2eme fermentation mais ça ne s’était pas arrangé alors j’ai hésité.

        Je garde, ou je jette?

        Et si je jette, que faire avec les grains de kéfir? Je les rince et je les garde?

        • Pour l’instant gardez et faites la 2° fermentation en bouteille. Et revenez me dire comment c’est, si c’est pétillant, ou si c’est devenu gluant.
          (Dans tous les cas : ce n’est pas toxique, mais ça peut juste ne pas être très agréable à boire.) Si c’est pétillant comme avant, pas de soucis. Si ‘est devenu gluant, le kéfir a un problème, un déséquilibre.

          • Bonjour Marie claire
            Donc effectivement j’ai une meilleure boisson en appliquant vos conseils. Et n’est plus sirupeuse.
            Je passe maintenant aux questions de maitrise :
            1- première fermentation…24h à 48h… les figues remontent dans les 24h…. question… laisser jusqu’à 48h vous avez dis pas nécessaire si les figues sont remontés passer en deuxième fermentation…mais mais ne vaut il mieux pas vu les 50grs de sucre… laisser les 48h00 si je comprend bien plus le temps passe plus la boisson est colonisé et le sucre consommé…..oui j’ai lu il doit y avoir encore du sucre pour réussir la seconde fermentation comme j’y rajoute le jus d’une pomme d’une centrifugeuse ca va ils auront leur sucre…. donc Marie claire… 48h pour continuer à diminuer ce sucre car je rajoute du jus frais ensuite…et de plus 48h ne fera qu’augmenter la colonie dans la boisson ce qui est aussi voulu pour notre corps et pour réussir la seconde fermentation …

            2/ deuxième question vous dites seconde fermentation 24h… et vérifier le dégazage ? Est ce que le faire toutes les 6h00 (de peur) empêche la boisson de réussir son pétillant vu qu’on dégaze et donc perte de pression….
            3/ vous dites jusqu’à 48h si pas de pschitt pour la seconde fermentation ? Si c’est bon en 24h est ce attendre 48h fera consommer encore plus le sucre restant…. je préfère car elle a l’air encore sucré à mon goût 48h+24h…. il faut passer à 48h+48h…. pour avoir moins de sucre…. et je trouve ça super long je suis impatient. ..
            3/ si impatient que je pense passer au minimum de 40grs de sucre par litre au lieu des 50grs préconisés ?
            4/ dernière question 24h00 après seconde fermentation je suis impatient… est ce que le fait de prélever 2 verres met à mal le processus…perte de pression. … ou je peux reboucher et laisser les 24h restants…
            5/ bon c’est la dernière je le jure : après la première fermentation.. lorsque j’enlève la souche citron et figues… je fais un carnage je verse tout le liquide dans deux bouteilles comme si je servais à une hauteur de 100m est ce que ca a une incidence sur le temps que prendra la seconde fermentation car clairement toutes les bulles de la première fermentation je les perds avec ce transvasement à l’arrache c’est un plaisir…. donc si n’a pas d’incidence je continuerais mon plaisir sinon je calmerai mes hardeurs….. oui on parle toujours de kéfir 😅

            Merci pour votre temps de lecture hhhh je ne sais pas être synthétique.

          • Je réponds dans l’ordre
            Et je précise que je ne prétend pas détenir LA méthode avec un grand M. C’est ma méthode, celle qui ma vaut des compliments de tous ceux qui goûtent le tibicos à mon restaurant, et chez moi. Au restaurant, les gens qui le goûtent disent que c’est le meilleur kéfir qu’ils aient bu quand il s’agit de personnes qui en ont déjà bu. cette méthode donne un kéfir très équilibré en acidité en en sucre. Mais si vous cherchez autre chose que cela, un genre de kéfir de régime, ce n’est pas moi qu’il faut interroger, posez vos questions à ceux qui font les autres méthodes.

            1- première fermentation…24h à 48h… les figues remontent dans les 24h…. question… laisser jusqu’à 48h vous avez dis pas nécessaire si les figues sont remontés passer en deuxième fermentation…mais mais ne vaut il mieux pas vu les 50grs de sucre… laisser les 48h00 si je comprend bien plus le temps passe plus la boisson est colonisé et le sucre consommé…..oui j’ai lu il doit y avoir encore du sucre pour réussir la seconde fermentation comme j’y rajoute le jus d’une pomme d’une centrifugeuse ca va ils auront leur sucre…. donc Marie claire… 48h pour continuer à diminuer ce sucre car je rajoute du jus frais ensuite…et de plus 48h ne fera qu’augmenter la colonie dans la boisson ce qui est aussi voulu pour notre corps et pour réussir la seconde fermentation …

            Il faut savoir que la seconde fermentation n’est pas obligatoire. Elle donne le pétillant et rend la boisson moins sucrée. Il faut savoir aussi que la « colonie » comme vous dites, je suppose que vous parlez des probiotiques, augmente au début, mais après un certain temps, elle diminue. Quand ça devient trop acide, quand il n’y a plus de sucre à bouffer, et quand le taux d’alcool augmente, après quelques jours de fermentation, les bactéries et levures diminuent. Si vous voulez une boisson le plus riche en probiotiques, buvez-la après 48 à 72 heures.

            2/ deuxième question vous dites seconde fermentation 24h… et vérifier le dégazage ? Est ce que le faire toutes les 6h00 (de peur) empêche la boisson de réussir son pétillant vu qu’on dégaze et donc perte de pression….

            Oui, évidemment si vous dégazez trop, vous enlevez tout le gaz. Je ne dis pas absolument « 24 heures ». Je dis : « le temps qu’il faut ». 24 heures est une moyenne, et c’est différent en été ou en hiver. Dès que ça fait pschitt, c’est fait ! Même si c’est moins, ou plus, de 24 heures. Vous attendez que ça fasse pschitt, c’est le signal : vous mettez au frigo, et ce sera pétillant ! Surtout pas laisser fermenter plus longtemps !

            3/ vous dites jusqu’à 48h si pas de pschitt pour la seconde fermentation ? Si c’est bon en 24h est ce attendre 48h fera consommer encore plus le sucre restant…. je préfère car elle a l’air encore sucré à mon goût 48h+24h…. il faut passer à 48h+48h…. pour avoir moins de sucre…. et je trouve ça super long je suis impatient. ..
            3/ si impatient que je pense passer au minimum de 40grs de sucre par litre au lieu des 50grs préconisés ?

            Voir ma réponse ci-dessus : on attend que ça fasse pschitt, peu importe le temps que ça prend. Non, il ne faut pas attendre plus longtemps. Sauf si vous aimez ramasser les bouts de verre et le liquide collant partout, évidemment.

            4/ dernière question 24h00 après seconde fermentation je suis impatient… est ce que le fait de prélever 2 verres met à mal le processus…perte de pression. … ou je peux reboucher et laisser les 24h restants…

            Vous verrez par vous-mêmes ce que cela fait, et vous reviendrez nous dire.

            5/ bon c’est la dernière je le jure : après la première fermentation.. lorsque j’enlève la souche citron et figues… je fais un carnage je verse tout le liquide dans deux bouteilles comme si je servais à une hauteur de 100m est ce que ca a une incidence sur le temps que prendra la seconde fermentation car clairement toutes les bulles de la première fermentation je les perds avec ce transvasement à l’arrache c’est un plaisir…. donc si n’a pas d’incidence je continuerais mon plaisir sinon je calmerai mes hardeurs….. oui on parle toujours de kéfir 😅

            C’est à vous de me le dire, je ne sais, pas, je n’ai jamais fait cela : est ce que cela a une incidence sur la fermentation ?
            Non mais calmez vos ardeurs, cela suffira 😉 😉 😉

  • Bonjour,
    Tout d’abord merci pour vos réponses nombreuses.
    Votre recette est sur une base de 2 Litres de boisson. Vous préconisez :
    – 50g de grains de Kefir et 100g de sucre.
    La recette originale sur internet prévoit pour un litre 20g de kéfir et 20g de sucre, soit pour 2 litres 40g kéfir et 40g sucre.

    1- Pouvez vous nous expliquer pourquoi vous préconisez 50g de kefir pour deux litres soit 10g de plus que la recette originale. et 100g de sucre ce qui fait plus du double de la recette originale ?

    Cette question en soi n’est pas une critique, mais bien de comprendre les différences de résultats par rapport à la recette de base. est ce que moins de kéfir donnerait moins de résultats, est ce que moins de sucre donnerait moins de résultat ?

    2- Y a t-il une raison précise pour qu’à la fermentation un liquide sirupeux se forme en surface…. gluant presque. l’équivalent d’un verre en surface. (les proportions sont de 50g kéfir et 50g sucres dans 1.70 d’eau minérale en bouteille +3 figues séches+ 3 rondelles de citrons 24H/48H // 18-20 degrés)

    • Qu’appelez-vous « la recette de base  » ou « la recette originale » ?

      La recette que j’indique est celle que je pratique, c’est la même que nous faisons au restaurant, elle est bien équilibrée entre le sucre et k’acidité et la plupart des gens l’aiment beaucoup.

      Le kéfir qui devient gluant est un kéfir malade. Il y a un déséquilibre quelque part, qui peut être une trop forte minéralité de l’eau.

      • Bonjour….. en fait la recette de base sur internet est celle trouvé dans le premier résultat de la recherche google qui renvii vers le site cfaitmaison . Dans leur article ils parlent de la recette traditionnelle donc ancienne 20g kefir 20g sucre) …… vous vous préconisez 25g kefir et 50g sucre et pas en dessous de 40g) pour un litre.

        D’où mon interrogation pourquoi tant de sucre …… vous expliquez que c’est vos expériences et la recette qui a le plus de succès…..
        D’ailleurs je reprends ne pas dépasser 25g de kefir par litre pour que tout ce monde ait à manger….. et pas moins de 40g pour les nourrir 50g étant idéal. 24h figues remontent ….et enlever les grains citron figue et mettre le liquide en seconde fermentation de 24h supplémentaire dans un bocal fermé à température ambiante en dégazant une fois ou deux….

        Merci. Pour vos retours

        • Vous pensez vraiment qu’autrefois on pesait avec une balance aussi précise pour avoir la différence entre 20 et 25 grammes ? 😉 On mettait une cuillère et basta. Si on met trop de grains, la fermentation est incontrôlable. Si on n’en met pas assez, elle est plus longue.
          Par contre je peux vous dire que 20 grammes de sucre pour un litre, c’est nettement insuffisant. Vos grains vont péricliter, et la boisson ne sera pas très bonne à boire.
          Pour le reste, c’est ça, dès que la figue est remontée, on filtre et et en bouteille, et ensuite on attend l’effervescence (ça peut prendre plus de 24 heures, on le sait dès que ça fait pschitt lorsqu’on entrouvre le bouchon).

  • Bonjour Marie-Claire,
    Après avoir dégusté certaines des saveurs proposées dans votre restaurant, j’ai pu repartir avec des grains de kéfir.
    J’ai suivi vos instructions pour la préparation et laisse reposer la boisson avant de la boire.

    J’ai constaté une fine couche de moisissure blanchâtre sur la surface émergée (à l’air) d’une des tranches de citron flottant à la fin de la fermentation. Il fait en général entre 23 et 28 degrés là où je vis.
    Si la boisson a une odeur et une couleur normales, est-elle bien sans danger compte tenu de cette moisissure?
    Les grains semblent avoir grossi normalement.

    Merci pour votre aide!

  • Bonjour,
    Je ne sais plus si je vous ai déjà posé cette question, si oui j’ai oublié de regarder la réponse… alors dans le doute je recommence (excusez-moi s’il y a eu doublon). Donc: j’utilise les même grains de kéfir depuis des années, au début ils se multipliaient mais cela fait des mois que je retrouve toujours la même quantité, environ 2 cuillerées à soupe, et donc j’utilise toujours les mêmes grains mais mon kéfir est toujours aussi bon et pétillant… Avez-vous une idée de ce qui ce passe? Moi ça ne me dérange pas tellement, mais je ne peux plus en donner comme avant.

      • Vérifiez que vous n’en mettez pas trop, 25g/litre comme le préconise Marie-Claire. Lorsque j’ai eu mes premiers, ils se sont reproduit au début, puis après plus rien, et je n’en n’ai jamais jeté. Ils ne grossissait pas et avaient tendance a rester tout petits, par contre tout fonctionnait parfaitement et mon kefir était super bon. Je pensait que cela pouvait venir de mon eau qui est plutôt acide.
        J’ai récupéré des nouveaux grains (la même souche), et je ne met que 25g maxi par litre car je me suis rendu compte qu’avant j’en mettais facilement le double et du coup la quantité de sucre, citron, figue était insuffisante pour tout ce beau monde.
        Maintenant ils sont supers beau et se reproduisent.

        Voila voila, bonne continuation

        • Merci 🙂 Peut-être que je n’en fait plus assez souvent… comme on n’est plus très nombreux à la maison il m’arrive de rester 15 jours ou 3 semaines sans en faire. Et je vais peser mes 2 cuillerées, je ne sais pas du tout combien j’en met effectivement. C’est quant même super sympa ce site où on peut facilement demander conseil, faire une remarque et discuter agréablement: encore merci!

  • Bonjour,

    Avec mon amie nous sommes passés à votre restaurant la semaine dernière, nous avons bien mangé et nous sommes repartis avec un peu de grains de kéfir. (j’étais super content d’en trouver, une bonne surprise que vous en donniez)
    Depuis, il ne s’est pas arrêté, juste le temps de trouver les ingrédients, je le fais litre par litre dans un grand bocal a cornichons d’1,5L, 25g de grains 50g de sucre, un demi citron préssé et une figue sèche. je mets le tout a 22 degrés a coté du sèche serviettes de la salle de bain. la première fois, la figue est remontée en 48h, mais pour la 2éme et 3eme tournée, la figue remonte en 24h, il à la pèche, ça marche du tonnerre! j’ai désormais doublé mon stock de grains, et une partie dors au frigo (la sauvegarde de la souche!), je suis un peu contrarié, car je fends la figue, et j’ai des graines de figues dans mes grains de kéfir, je pense les mettre en pochon pour la fermentation, pour éviter cet inconvénient. j’ai un figuier, pensez vous que je puisse utiliser des figues fraîches quand j’en aurai?

    Je tenais a vous remercier, je retrouve le goût de cette boisson que j’avais découvert il y a une 20aine d’années (frais en été un délice désaltérant), j’avais fais des essais aléatoires de fermentation de limonade avec de la levure et du sucre, mais… comment dire, les murs de la cuisine s’en souviennent encore ! Merci madame, pour tout ce savoir que vous partagez.
    Sincères salutations,

    • Merci à vous.
      Pourquoi fendez-vous la figue ? C’est parfaitement inutile, il ne faut pas le faire.
      Il faut toujours utiliser une figue sèche, donc pour vtre figuier, il faudra faire sécher les figues.

  • Bonjour,

    mon kefir me rend sou 😉 parfois trop amer….comment faites vous pour réguler ? qu’est ce qui le rend alcoolisé ? (pour en réduire la teneur). Qu’est ce qui le rend amer ?
    Au bout de 24h (même avant parfois) mes figues sont remontés à la surface, dois je attendre ou laisser férmenter ?
    En général je transvase au bout de 24h dans bouteille hérmetique et attend une seconde fermentation à température ambiante de 24h et ensuite 24h au frais.
    quels sont vont recette kefir ? ca marche avec autre chose que agrume

    merci d’avance

    • Etant donné que c’est vivant, c’est dur de vraiment réguler… Ce qui est important c’est de ne pas mettre trop de grains/ 25 g au litre, cela suffit. Si vous en mettez plis, la fermentation devient incontrôlable et les résultats aléatoires.
      Dès que la figue est remontée, c’est prêt à mettre en bouteille, inutile d’attendre.
      On peut mettre n’importe quel agrume à la place du citron. Et des fruits en plus.
      Plein de recettes sont dans mon livre.

  • Bonjour Marie Claire,
    Merci tout d’abord d’avoir la patiente de répondre à toutes nos questions…. Vous êtes notre bible…
    Grâce à vous, je me régale de Kéfir depuis un peu plus d’un an. J’ai partagé cette découverte avec mes enfants et ma famille.
    Une petite question cependant :il arrive parfois, heureusement rarement, que mon kéfir ne soit pas du tout pétillant en 2ème fermentation! C’est étrange…Alors que je respecte toujours les mêmes doses et le même procédé. Je le bois quand même, il a le même goût mais à votre avis pourquoi ??
    Merci par avance pour votre retour.
    Mes meilleures salutations.
    Nelly

    • Il faut laisser fermenter un peu plus longtemps. Attendre que ce soit pétillant, ça finit toujours par l’être ! Vérifiez en entrouvrant une fois par jour le bouchon de la bouteille et attendez que ça fasse pschitt.

  • Bonjour Marie-Claire,

    que se passerait-il si on ne rincait pas le bocal et le kefir à chaque fois ?

    Cela fait 2 ans que je travaille ainsi et le liquide se clarifie et bulle après 2 jours,
    Le goût est agréable, je suppose donc qu’il n’y a pas de mauvaise fermentation.

    Le seul bémol est que le kéfir ne se développe pas ( mais ne meurt pas non plus).

    Quelqu’un a-il déjà essayé sans figue ( juste le citron et du sucre blanc, ou parfois un peu de rapadura) comme moi ?

    • Le râpa dura est déconseillé, il peut donner des résultats gluants.
      Pour le bocal… vous mangeriez dans la même assiette sans jamais la rincer?
      Le kéfir lui-même, il ne faut jamais le rincer.

  • Bonjour Marie-Claire,
    Je fait depuis 3-4semaines le kéfir de fruit en utilisant les pommes à la place de figues car je ne tolère pas les sulfites. Par contre, je voie qu’on conseil d’utiliser absolument les figues pour maintenir les grains en bonne santé. Es que vous pouvez m’indiquer où je peux trouver les figues secs sans sulfites?
    D’avance un grand merci

    • Les figues séchées n’ont généralement pas de sulfites, seuls les fruits séchés blonds en ont, raisins blonds ou abricots de couleur orange.

  • bonjour,
    Est-il possible d’utiliser une fontaine à boisson (de 3 ou 4 litres avec un robinet) pour faire du kéfir de fruit « permanent » ? c’est à dire changer les fruits et rajouter de l’eau et du sucre au fur et à mesure de la consommation en laissant les grains de kéfir dans la fontaine…

    • De toutes façons vous devez retirer les grains, les peser pour éliminer l’excédent, laver le bocal entre deux préparations de boissons, alors ça n’a pas grand intérêt.

  • Bonjour Marie-Claire,

    J’ai depuis quelques temps une pélicule blanche qui se forme à la surface de mon kéfir (je pense que ça a commencé quand j’ai commencé une culture de kombucha en parallèle). J’ai lu que mon kéfir était potentiellement « contaminé » et que je devrais recommencer une nouvelle culture avec des grains « sains ». Qu’en pensez-vous? Est-ce que cette contamination (si c’est bien de cela qu’il s’agit) peut-être dangereuse?

    Merci pour votre aide et pour vos recettes!

    • Est ce que c’est une pellicule solide qui ressemble à une mère de kombucha, que vous pouvez retirer en un seul morceau de la surface ou est ce que c’est un genre de moisissures ?
      Ça apparaît à chaque fois, durant la première fermentation ?
      Est ce que vous nettoyez bien les bocaux et ustensiles entre chaque production de boisson ?

      • C’est une pélicule solide qui ressemble à une mère de kombucha, et que j’arrive à retirer en un seul morceau.
        Je pense que ça apparait chaque fois lors de la fermentation.
        Je rince abondemment mes bocaux entre chaque fermentation.

        • Il semble dont qu’une « mère » pousse en surface du liquide. N’ayant jamais eu ce problème (alors que je cultive plein de trucs en parallèle, dont du kombucha), ce n’est pas facile de vous répondre.
          Est ce que le liquide fermente quand même correctement ? Est ce qu’il se trouble, s’acidifie et fait des bulles , ou bien est ce que le kéfir est raté ?

          • Le liquide fermente, oui. Pour moi, il n’y a pas d’altération dans le résultat, à part cette pélicule qui apparait. On m’a conseillé sur un groupe facebook de jeter ma culture car il s’agirait d’une « contamination croisée avec une autre fermentation ». Mais ça me ferait mal de jeter tous mes grains sans être certaine qu’il y ait vraiment un problème/ »danger ».

          • Moi je garderais et observerais comment ça évolue. Il n’y a pas de danger. Éliminez la pellicule quand elle apparaît.
            Vous pouvez essayer de mettre le kéfir au repos : rincez-le bien ( pour une fois, normalement on ne le rince pas) et mettez le au frigo dans de l’eau sucrée 15 jours. Et refaites un kéfir pour voir.

        • J’ai ce même problème, mes grains en attente d’une nouvelle mise en production se couvrent à la surface d’un voile translucide qui s’épaissit assez rapidement.
          Je le jette à chaque fois, faute de mieux. Mon kéfir est toujours correct?
          Daniel

          • Si la boisson se fait correctement, se trouble et bulle, et au une saveur habituelle, pas de problème.

            Vous pouvez essayer de bien rincer les grains : les mettre dans une bassine d’eau claire, agiter jusqu’à ce que l’eau soit trouble. Recommencer jusqu’à ce que l’eau soit claire. Ensuite, mettez au frigo comme d’habitude avec l’eau sucrée dans un récipient propre. Et voyez si la fois d’après ça revient.

            Je vais quand même poser la question à des scientifiques pour savoir exactement si c’est répertorié par la science 😉 .

  • quand je fait mon kefir je prend toujours des oranges a cause que j’aime pas le gout du citron dans cette boisson es que ca va affaiblir mon kefir avec le temps?

      • Bonjour Marie Claire,

        Je fais depuis des mois, mes boissons sauf que il y a un phénomène que je ne comprends pas .
        Donc voici ma question :
        Certains grains restent en surface ?
        Sont ils morts?
        J’ai deux sortes de ces grains d’eau de 2 personnes, les premiers sont volumineux , les seconds petits .
        Auriez vous une réponse à me donner?
        Je vous remercie infiniment.
        Bon week-end à vous

  • Bonsoir, je me suis lancé dans le kefir de fruit, grace à ma tante. Et j’ai vue que l’on pouvais faire du kefir d’a peu prêt tout. J’en ai fait un premier avec de l’orange, et les graines n’ont pas bougé. Mais la, j’en ai fait un second avec du jus de pomme et des fruits rouges, et….les graines sont rouges. Est-ce que je dois les jeter? les mettres avec les autres? Ou les garder à part?
    Je vous remercie d’avance. Cordialement.

    • Je conseille de faire les fermentations spéciales avec des grains surnuméraires, parce que à la longue cela peut endommager les grains. Donc gardez- les à part, et utilisez votre souche principale avec la recette traditionnelle.

  • Bonsoir

    j’experimente le kefir de fruit et j’aimerai passer outre la recette classique (eau sucre figue citron) et donc remplacer l’eau par jus d’ananas (extracteur), est ce possible? si oui faut il mettre sucre ? figue ? citron ?

    cdlt
    merci pour votre site

    • Oui, mais utilisez pour cela des grains surnuméraires, car à la longue ça va les endommager. Conservez toujours une partie de vis grains cultivés avec la recette classique pour les maintenir en bonne santé.
      Inutile de rajouter de sucre si vos fruits sont bien sucrés.
      Moi je conseille plutôt de rajouter dans le jus de l’extracteur 5 % de la boisson kéfir, puis mettez en bouteille. 24 h environ à tempértature ambiante et c’est fermenté.

    • Oui, mais utilisez pour cela des grains surnuméraires, car à la longue ça va les endommager. Conservez toujours une partie de vis grains cultivés avec la recette classique pour les maintenir en bonne santé.
      Inutile de rajouter de sucre si vos fruits sont bien sucrés.
      Moi je conseille plutôt de rajouter dans le jus de l’extracteur 5 % de la boisson kéfir, puis mettez en bouteille. 24 h environ à température ambiante et c’est fermenté.

  • Bonjour,

    J’ai réussi plusieurs fois à faire une boisson au kéfir. Mais à ma surprise, pour la première fois une bouteille en verre a été cassée par l’explosion de la 2e fermentation. J’ai été tellement déçue …. Aurais je du ouvrir un peu la bouteille plusieurs fois pendant la 2e fermentation ? Ou pourquoi pas une bouteille en plastique ? Merci.

    • Il y a des précautions à prendre : utiliser des bouteilles solides, ne jamais les remplir jusqu’en haut, ne pas les laisser à température ambiante sans les dégazer.
      Il faut les mettre au frigo dès le début de l’effervescence, autrement dit dès que ça fait « pschitt » en entrouvrant le bouchon.
      Le plastique ? Bah il vaut mieux l’éviter, non ? Le plastique est un gros problème aujourd’hui.

  • bonjour,
    j’ai mon kéfir de fruits qui est très bon et dont j’ai les grains depuis 1 petite quinzaine de jours environ
    les grains n’ont pas l’air de beaucoup se multiplier, par contre il me fait depuis peu une superbe mousse
    blanche d’un bon cm au dessus de la boisson
    il est toujours aussi bon, aussi pétillant et vue la couleur que donne la figue et la belle mousse en surface, on dirait vraiment que je viens de faire un bocal… de bière !
    SVP je continue normalement ou j’ai fait quelque chose qui ne lui convient pas ?
    merci d’avance

  • bonjour,
    j’aimerai être sure que bien comprendre, dans la recette de base vous indiquez pour 2 litres :
    50g de grains de kéfir pour un litre
    et 100 gr de sucre > pour les 2 litres ?

    donc pour 2 litres cela fait 100 gr de grains de kéfir et 100 gr de sucre.
    pour 1 litres cela fait 50gr kefir+ 50 gr de sucre c’est bien cela ?

    D’autre part je voudrais faire un petit commentaire qui peut éclairer tout le monde,concernant le sucre dit « roux », le sucre roux n’est ni plus ni moins que du sucre blanc raffiné, coloré avec du caramel ! j’ai fait le tour des marques de mon supermarché, il n’y a aucun sucre roux où il n’y a pas marqué caramel dans la composition. j’ai même écrit au service consommateur d’un sucre roux bio , pour savoir s’il était rafiné ou non, ils m’ont fait une réponse pas très claire… par contre il y a du sucre blond bio où il y a écrit dessus qu’il n’est pas rafiné.
    si vous voulez du sucre roux pas raffiné et sans coloration artificielle au caramel, il n’y a que la casonnade. Seulement la casonnade j’ai lu quelque part que les grains de kéfir n’en sont pas fans.

    • Il s’agissait d’une erreur que j’ai corrigée. Maintenant c’est plus compréhensible.
      Pour le sucre roux, oui il fat en effet bien regarder les emballages.
      La cassonade convient, c’est sucre brun non raffiné comme le muscovado ou rapadura, qui n’est pas conseillé pour le kéfir.

  • Bonjour Marie-Claire,
    Tout d’abord bravo et merci pour votre site ! Cela fait maintenant 3 mois que je prépare du Kefir pour mon mari qui voulait « refaire » sa flore intestinale suite à une résection d’une partie de son intestin. J’ai commencé en faisant 1,5 litres, j’en fais maintenant 3 litres. Sur ces 3 litres je n’en boit qu’1 ou 2 verres… le reste c’est mon mari qui le boit… Mes questions : peut-on devenir « accro » au Kefir ? N’y a t’il pas d’effets indésirables quand on en consomme trop ? Doit-on se limiter dans sa consommation ?
    D’avance merci – Cordialement

    • Si tout se passe bien au niveau digestif le lendemain, c’est que la dose est correcte. Je ne connais pas d’effet indésirable à part les bulles qui peuvent gêner certains.

  • Bonjour Marie-Claire,

    Je me demandais si conserver le kéfir au frigo avait une réelle importance mise à part le faite de le boire frais ? Est-il possible de le laisser à température ambiante sans dégrader la qualité de la boisson, où de risquer de la rendre indigeste ? L’hiver approchant, je préférerais le boire à température ambiante, et ne pas trop agresser l’estomac de froid =)

    Merci pour votre aide précieuse !

    • Je suis dans le même cas que vous. Je conserve la bouteille au frigo mais lorsque je me sers un verre je le laisse revenir à température ambiante avant de le boire.

  • Bonjour Marie-Claire et merci pour toutes ces explications! On m’a gentiment donné des grains au travail mais n’y connaissant pas grand-chose, je pensais qu’ils étaient déshydratés… Cela fait une semaine qu’ils sont avec moi et que je n’ais rien fait d’eux, et en lisant votre blog je m’apercois qu’ils ne sont pas déshydratés!! Pensez-vous qu’il est encore temps de les sauver? Merci d’avance pour votre réponse et pour ce blog!

  • Bonjour Marie-Claire.

    Encore un grand merci pour ce site et toutes ces informations qu’il contient.
    Mon soucis vient de mes grains qui ne se multiplient pas et sont tout petits. Pourtant je mets la bonne dose de sucre (blanc ou roux), soit 50g/L, une figue bio et 2/3 rondelles de citron. Et tout fonctionne bien et ça pétille ou bout de quelques seulement. Par contre le ph de mon eau et seulement de 6.8 (elle vient de la montagne noire), faut-il modifier quelque chose et si oui de quelle façon. ? Ou bien faut-il mettre mes grains une semaine au frigo ?
    Lorsque l’on mets les grains au frigo, est-il intéressant de remplacer le sucre par une figue (ou la mettre en plus), ou bien bien cela n’a strictement aucun interêt.
    Merci de vos réponse.
    A bientot. J-Louis

    • Le PH de l’eau n’entre pas en ligne de compte. C’est plutôt sa minéralité qui est importante, ni trop ni trop peu. Si c’est de l’eau de source, c’est très bien.
      Non, quand on met les grains au frigo, il faut mettre un petit peu de sucre, pas de figue.
      des conseils :
      Il doit faire chaud.
      Ne mettez pas trop de grains quand vous faites la boisson, s’il y en a trop, ils n’auront pas assez à manger. 25 g de grains par litre est bien.
      Faites les travailler souvent
      Essayez de ne pas les mettre au frigo quelque temps et rajoutez du sucre tous les 2-3 jours.

      • Bonjour Marie-Claire et merci pour vos retour.

        Je ne comprend pas pourquoi 25gr de sucre alors que vous préconisez de ne pas en dessous des 40gr ?
        Il y a seulement l’équivalent de 2 cuillères a soupe de grains et la boisson est bien pétillante et assez sucré.
        Je mets la préparation a température ambiante, mais je peux la mettre au dessus du chauffe-eau où il est 25° si cela peut les aider a se développer ?
        Il faut que j’essaye de les mettre au frigo quelque temps ou de ne pas de les mettre, je ne comprend pas cette réponse ? 🙁
        En parcourant les questions/réponses, j’ai peut-être trouvé mon problème: les figues. Ce sont des bio en sachet, donc des moelleuses et pas des très sec comme celles dans les petites barquettes. En attendant d’aller en acheter des très sec, est ce que je peux continuer avec les moelleuses en en mettant 2 au lieux d’une , ou bien faut-il mieux que je mette mes grains en pause, le temps d’aller faire les courses .
        A bientôt Jean-Louis

        • 25 g de grains, pas de sucre.
          Essayez de ne pas les mettre au frigo, et de les faire travailler constamment.
          Ah oui les figues moelleuses ne conviennent pas. Que vous en mettez le nombre que vous voulez, ça ne convient pas.

          • Oups ! Oui, 25 gr de grain et non de sucre.
            Une dernière petite question : faut-il a chaque fois mettre un citron en entier (ou une orange) ou bien juste 2/3 petites rondelle suffisent ?
            J.Louis

  • Bonjour,
    Je viens de lire votre post concernant la préparation de la boisson au kéfir. J’avais déjà préparé cette boisson. J’ai fait erreur de dosage de sucre blond pour la 2e fermentation : 2 cuillères à soupe de sucre pour 0.7 litres d’eau de source ! Si c’est trop de sucre, que dois je faire pour que ça soit pétillant ? Je l’ai déjà mis au frigo (bouteille en verre avec bouchon « mécanique »). Merci.

    • On ne remet pas de sucre pour la deuxième fermentation. Attention à l’ouverture, vous risquez de repeindre le plafond !
      Vous avez mis direct au frigo ? Il faut attendre l’effervescence avant de mettre au frigo (si on le veut pétillant).

  • Bonjour Marie-CLaire,
    Grâce à vous, je suis devenue une fervente adepte de la fermentation. Et j’ai fait de nombreux convertis aussi 😉
    Prenant confiance avec nos amis scoby, je me posais une question. Nous consommons pas mal de kéfir. Est-il nécessaire de filtrer complètement les grains et de laver le bocal à chaque fois ? C’est ce que vous disiez à propos du porridge entre autre qui m’a donné l’idée. Ne pourrait-on pas laisser les grains dans un fond de F1 et relancer directement une nouvelle F1 en remettant le sucre etc. dans le même bocal ? Je ne dis pas de ne jamais laver le bocal mais un fois sur deux peut-être ? Y aurait-il des risques sanitaires, qu’en pensez-vous ?
    En vous remerciant par avance,
    Lydie
    En vous remerciant par avance,
    Lydie

  • Bonjour,

    Merci pour ce site qui est très utile et ce forum également.
    Je l’ai longuement parcouru et j’espère que mes questions ne seront pas trop redondantes …
    Ma diététicienne m’a conseillé pour diverses raisons, de boire du kéfir.

    Voilà, n’ayant personne dans mon entourage pour mes donner des grains de kéfir de fruit, je les ai acheté déshydraté sur un site. J’ai suivi scrupuleusement les indications pour les réveiller, et j’ai ensuite commencer ma production de kéfir de fruit.

    Pendant 15 jours, bien qu’il n’était pas très pétillant, tout se passait relativement bien.

    Puis le kéfir est devenu sirupeux, sans bulle, très sucré et écoeurant. Je l’ai alors mis au repos pendant 3 semaines environ, comme vous l’indiquiez à d’autres personnes dans l’eau avec un peu de sucre et au réfrigérateur. Mais sans connaitre réellement quelle dose d’eau ni de sucre (j’ai mis environ 3 verres d’eau pour une cuillère à soupe de sucre blanc.

    Après ce temps de repos, j’ai recommencé mais j’obtiens toujours ce mélange gluant.
    Que faire ?
    Quand je parcours les divers sites, je vois du kéfir de fruit très pétillant, des grains de kéfir généreux !
    Et moi, rien …

    Merci pour vos réponses et solutions. 🙂

    Cécile

    • Ce n’est pas un forum, c’est un blog où les lecteurs peuvent poster des commentaires sous les articles. Il n’y a pas fraiment de fils de discussions suivies. 😉
      Je pense que si le repos n’a pas suffit, malheureusement il va falloir vous procurer d’autres grains. Ces grains semblent très malades.

  • Bonjour,

    Je viens de faire du kéfir et au bout d’une journée les figues sont à la surface. Cependant, certaines graines sont également remontées, est-ce normal ?

    Merci pour votre réponse !

    • Ce sont des grains, pas des graines. Une graine, on la sème et une plante pousse.

      Oui c’est normal, les grains vivent leur vie, ils montent, redescendent, dansent entre deux eaux…

  • Bonjour Marie Claire.
    Merci pour votre réponse à mon précèdent commentaire.
    Je me permets une autre question sur le sucre. Quel est le sucre « le meilleur » que vous recommandez ? J’ai l’impression que le sucre blanc semble être le mieux.
    En effet, j’ai fait plusieurs tests avec du sucre de canne roux bio et j’ai l’impression que les grains de kéfir se reproduisent beaucoup moins voire pas du tout.
    Quel est votre avis? Par ailleurs conseillez vous du sucre bio ou pas nécessairement.
    Merci pour votre retour.

    • Le sucre blanc, éventuellement blond est celui qui convient le mieux. Le Roux passe encore. Il faut éviter le sucre très brun, style muscovado, éviter aussi le miel et le sirop d’érable.
      Le sucre étant un produit industriel, le mot « Bio » ne veut pas dire grand chose dans ce cas 😉.

  • Bonjour Madame,

    J’ai deux questions concernant la 2ème fermentation s’il vous plaît :

    – est-ce qu’il est absolument nécessaire que le kefir soit placé dans une bouteille qui se clôt hermétiquement et si oui pourquoi ?

    – est-ce que la deuxième fermentation avec adjonction de jus de légumes ou autre ajoute quelque chose au kefir « de base » ? Je veux dire par là, si je fais une deuxième fermentation en mélangeant le kefir avec du jus de betterave ou avec des fraises ou tout autre fruit / légume, est-ce que cela a un intérêt nutritionnel particulier en comparaison de boire du kefir « nature » de 2ème fermentation et indépendamment de boire du jus de betterave ou de manger des fraises. J’espère être assez claire.

    Merci par avance pour votre réponse.

    • On met le kéfir en bouteille pour la deuxième fermentation si on le veut pétillant. Sinon, ce n’est pas la peine.
      L’ajout de sirop ou jus de fruits, ou légumes sert pour l’aromatiser. Ça ne rajoute rien de spécial à part le goût.

      • Vous me surprenez en cette réponse, j’imaginais que le scoby tibicos en kéfirisant le jus, y transformait les sucres : il en mange le glucose, et produit des probiotiques Et des bulles en échange, notamment… l’air de rien, tout en dansant en son paradoxal rapport à l’air et à l’anaérobie, qui me reste très difficile à comprendre… mais peut-être que votre réponse suppose la recette « un jus frais avec juste 5% de tibicos et 24h à T°ambiante et illico au frigo pour dégustation immédiate de la fraîcheur du produit sans affinage temporel »… Ou n’y a-t-il jamais de transformation des sucres en deuxième fermentation ? Je m’embrouille, merci de votre attention et réponse …vraiment

        • Le tibicos ne « produit » pas de probiotiques. Il EST LUI-MÊME des probiotiques. Probiotiques = micro-organismes, bactéries, levures, qui nous sont bénéfiques.
          En transformant le sucre, ces probiotiques produisent des métabolites divers et variés, du gaz, des acides organiques, des molécules aromatiques, des alcools…
          La fermentation se produit en anaérobie, Pasteur disait que c’est « la vie sans air ». En présence d’air, les bactéries respirent. En l’absence d’air, elles fabriquent des enzymes qui transforment la matrice en tout un tas de substances.
          Si, il y a transformation de sucres en seconde fermentation : c’est ce qui produit le CO2 qui rend le kéfir pétillant, ça se fait à partir du sucre résiduel.
          Votre première question portait sur la mise en bouteille fermée, et ma réponse : c’est utile si vous voulez une boisson pétillante et donc moins sucrée. Si vous voulez ajouter du jus de fruit, ça aromatise le tibicos et lui rajoute un peu de sucre qui sera transformé en gaz carbonique.
          Maintenant j’ai l’impression que ce n’était pas ce que vous vouliez faire : vouliez-vous ajouter du jus de fruit dans la boisson tibicos en 2° fermentation pour aromatiser? Dans ce cas, on n’obtient pas un jus fermenté, mais une boisson aromatisée au jus. La quantité de jus étant minime.
          Ou bien vouliez vous ajouter un peu de boisson tibicos dans du jus de fruit pour le faire fermenter et le rendre pétillant par la même occasion ? (entre une et 4 cuillères à soupe pour un litre ) et dans ce cas ce n’est pas une 2° fermentation, mais une seule fermentation du jus de fruit avec adjonction de ferment.

          • Je vous remercie, vous êtes un phare dans ma nuit de tempête au monde microscopique du Vivant 🤩
            J’ai eu quelques préparations de « fermentations incontrôlables » ayant zappé la mesure à prendre des 25g de grains tibicos/par litre; et c’est tout un équilibre à respecter simplement en affinant la compréhension (et ainsi vaincre les appréhensions)… Je trouve tout cela tellement délicieux, … et suis parfois si étonnée de la simplicité advenue quand je pense à la panique du début… et d’autres jours, je dois m’étonner de différences nouvelles … et j’ai beau consulter tous mes petits papiers de dates et proportions d’ingrédients variables et T° d’ici et là, et ces jeux de temps, ici qq heures et là des jours, -sans parvenir toujours à déterminer ce qui pu être vraiment le déterminant du changement de goût obtenu… je suis comme devant la forêt de Francis Hallé …
            les ferments, cette vie en colonie, je trouve tout cela totalement « é-mouvant »… je me sens responsable de cette éternité dont ils sont germes et cette totale altérité vivante symbiotique, -si fragile dans son petit bocal, il me semble que quelque chose d’essentiel s’y communique; que j’entre en symbiose moi aussi de tenter participer correctement à la promesse de cette manne fabuleuse de goût et de force… c’est passionnant car si rien n’est figé, tout y est très précis. Ah merci merci ! 🍀

  • Bonjour Marie-Claire,
    J’ai des dépôts blancs dans mon kéfir qui remontent à la surface à l’ouverture de la bouteille et sinon qui stagnent au fond, de quoi pensez-vous que cela puisse provenir ? (eau..etc.) est-ce que c’est normal à votre avis ? Par ailleurs, si je souhaite transporter au bureau un peu de kéfir pour en boire dans la journée, quel petit contenant me conseillez-vous ? Je vous remercie.

    • C’est tout à fait normal, inévitable et pas du tout inquiétant.
      Il existe des petites bouteilles type limonade de 50 cl. Sinon, si le plastique ne vous dérange pas, des bouteilles d’eau gazeuse. Ou une gourde solide qui ferme bien.

  • Bonsoir,

    J’aimerais savoir si l’on peut cuisiner avec du kéfir de fruit, plus exactement, peut on fermenter des légumes dans du kéfir de fruit (après avoir filtré les grains) ? J’aime le gout que prend le gingembre qui sert à la seconde fermentation du kéfir ou lors de la préparation du ginger ale. et j’aimerais l’appliquer à d’autre aliments.
    Merci à vous.

    • On peut faire des salades de fruits macérés dans le kéfir de fruit; on peut aussi y faire mariner des légumes avant de les cuire, bien sûr. Ou même des viandes et des poissons. On peut aussi l’utiliser en cuisine comme on le ferait du vin blanc.

      • Bonsoir,
        j’entretiens une petite famille de tibicos depuis quelques années avec bonheur. Mais je suis entre deux appartements et depuis environ deux mois j’ai mis mes grains de kefir au frigo avec du sucre et je les ai un peu oubliés. J’ai voulu les réveiller ce soir et je les ai sortis, il y avait une couche de moisissure sur le dessus de mon pot.
        Je l’ai enlevée, j’ai rincé les grains, j’ai remis du sucre et de l’eau fraiche (je n’ai pas de figue ici, il faudra que j’en achète demain) mais je m’inquiète quand même. C’est grave, docteur?

        • Cette couche de moisissure est de mauvais augure. Mais vous pouvez toujours essayer de les remettre à tepératire ambiante avec eau, sucre, figue et citron. vous verrez bien. Ça peut repartir !

  • Bonjour Marie-Claire,
    J’ai lu quelque part qu’après un petit moment au frigo, ou lorsque l’on reçoit des graines (achetées ou données), il faudrait les faire « repartir ». Il s’agit de mettre ces graines dans de l’eau et du sucre (je passe les détails sur les quantités) puis de les laisser tranquille 48h, à température ambiante. Et changer l’eau au bout de 24h. Cela me parait étrange, mais j’ai reçu des graines il y a peu de la part d’une personne qui prépare du kéfir très régulièrement, et elles sont restées au frigo qlq jours. Mes premiers essais ne sont pas pétillants, malgré la double fermentation..
    Est-ce que cela pourrait venir de cette étape manquante ?
    Merci beaucoup pour votre aide et votre énergie !

    • Tout d’abord , ce sont des grains, pas des graines. Les graines, on les plante dans le sol et une plante pousse.

      Il n’y a absolument pas besoin de faire « repartir » les grains. Ils repartent tout seuls quand on prépare la boisson.
      Attention aux forums et groupes sur le kéfir, on y raconte un tissu de mensonges et c’est rempli de fausses croyances.
      Pour que la boisson pétille, il faut mettre suffisamment de sucre : au minimum 40 grammes au litre. Mais 50 c’est mieux.Il faut atrendre que la figue remonte avant de ettre en bouteille.
      Ensuite, il faut laisser fermenter suffisamment dans la bouteille. Attendez, avant de mettre au frigo, que ça fasse pschitt lorsque vous entrouvrez le bouchon. ne mettez pas au frigo tant que ça ne fait pas pschitt.

      • Okay, je pense donc que je ne mettais pas assez de sucre.. Merci beaucoup 🙂 Je vais ré-essayer ça ! Et puis j’ai commander votre livre, ça devrait aller mieux 😉

    • Aucune idée, jamais vu ça. Ils fonctionnent toujours ? Vous avez mis quelque chose de particulier ? Un sucre, du miel, un jus de fruit spécial ?

  • Bonjour Marie Claire,
    Je fais du kéfir depuis deux ans : il est pétillant et délicieux mais mes grains ne se sont pas multipliés, en lisant vos conseils j’en déduit que peut-être je n’alimente pas assez mon grain en sucre et pas assez souvent. Je vais essayer de modifier ça. J’ai une autre question: il reste dans mes grains de kéfir des grains de figue, un peu de pulpe de citron peut-on s’en débarrasser est-ce que cela pourrait avoir une incidence sur la multiplication des grains?
    Merci pour votre réponse. Cordialement. Cannelle

    • Ces graines de figue qui se mélangent dns les grains de kéfir sont inévitables et ce n’est pas gênant. Non ce n’est pas cela qui empêche les grains de se multiplier.

  • Bonjour,
    Lors d’un atelier « plantes sauvages comestibles et médicinales », cet été en montagne, j’ai demandé l’avis de la personne intervenante, botaniste et naturopathe, au sujet du kefir de fruits.
    Je souhaitais savoir si, selon elle, les principes actifs de ce que l’on peut mettre en seconde fermentation (thym, lavande, fenouil, menthe etc) avaient le temps de s’extraire et d’enrichir cette boisson : elle me répondait qu’à priori, oui.
    Aussi elle me mettait en garde sur l’utilisation au quotidien du kefir ; en effet il a tendance à acidifier le corps (pH<7) et pour lutter contre cette acidité et corriger le pH, l'organisme allait puiser le calcium là où il se trouve facilement, dans les os… Donc attention , pas d'excès, me disait-elle ; dans son métier de naturopathe, elle recommande plutôt une utilisation par cures et non pas au quotidien…

    • Sauf que c’est faux.
      Cette dame doit impérativement réviser ses cours de biochimie.
      Le kéfir n’acidifie pas du tout le corps. (Et par quel mécanisme le ferait-il ?) Ce n’est pas parce qu’un aliment a un PH bas qu’il acidifie le corps ! Votre estomac a un PH situé vers 1,5. Ce n’est pas acide, c’est énormément acide. TOUT ce qui entre dans votre estomac devient acide.
      Et pour lutter contre l’acidification du sang (c’est de ça dont on parle quand on dit « acidification »), le corps a plein de moyens, pas uniquement le fait de puiser le calcium. Si c’était vrai, on n’aurait plus d’os depuis longtemps ! On a des poumons, qui évacuent le CO2, ingrédient très acidifiant, on a aussi des reins qui agissent comme un filtre.

  • Bonsoir Marie-Claire

    Je fais du kéfir de fruit depuis 1 an et je n’ai pas eu de gros soucis. Cependant, mes deux dernières tournées ont eu un film blanc au bout de 48H de première fermentation. J’ai filtré et mis en bouteille pour une 2ème fermentation de 24h . Le goût est normal, le kéfir toujours pétillant. Lors de ma première expérience de film blanc, j’ai jeté les grains et pris de nouveaux qui étaient en attente dans mon frigo. Est-ce que ces levures ont une incidence sur le grains de kéfir? Dois-je les rincer et les réutiliser? En un an je n’ai jamais eu de film blanc. Pourquoi ces levures?

    • Un film blanc, c’est à dire ? Une fine couche blanche en surface en première fermentation ? Ce n’est pas grave du tout, ça arrive quand il fait chaud, quand on laisse fermenter plus longtemps, quand les citrons sont un peu vieux.
      Si le kéfir avait un goût normal et pétillait bien, inutile de jeter les grains.
      Non, ne les rincez pas.

  • Bonjour Marie claire,

    Tout d’abord merci beaucoup pour cet article très clair et intéressant. J’ai toutefois une question (j’espère qu’elle ne vous a pas déjà été posé plusieurs fois ). Peut on réutiliser les citrons et figues pour la fabrication d’un second bocal de kéfir?
    Merci beaucoup.
    Bonne journée

  • Bonjour,
    On m’a aussi conseillé de faire une eau de kéfir et de la parfumer ensuite : exemple, étape 1 : fermentation avec les grains de kéfir et ensuite, étape 2 : après avoir filtré les grains de kéfir, je peux mettre des fruits et relaisser fermenter quelques jours ? Qu’en pensez-vous ?
    Si pour vous semble être correct pensez-vous que ds l’étape 2 je pourrais laisser infuser de la lavande (les fleurs uniquement) ?
    Encore une fois, mille merci pour vos réponses !!!!!!

    • Dans l’étape 1, il faut toujours mettre les figues et le citron (et le sucre évidemment). C’est ce que vous pensiez faire je suppose.
      Dans l’étape 2 en bouteille donc, oui, vous pouvez ajouter des fleurs de lavande.

  • Bonjour,
    Je viens vous soumettre une petite question concernant mon kéfir de fruit. Après la deuxième fermentation en bouteille, d’environ 36h, avec une pincée de sucre, j’obtiens une boisson qui me convient parfaitement: effervescente et délicieuse. Mais après une journée de réfrigération, le kéfir est devenu légèrement sirupeux et sans aucune bulle…
    La recette est celle donnée sur cette page. Les grains de kéfir m’ont été donnés par ma maman qui les avaient laissé au réfrigérateur sans y toucher pendant plusieurs mois. Avant de les utiliser, j’ai changer l’eau (sans rincer les grains) et je les ai nourris avec un peu de sucre, avant de les laisser reposer une bonne dizaine de jours.
    Avez-vous une idée de ce qui s’est passé? Je suis un peu déçu, parce qu’avant réfrigération c’était parfait. Maintenant, c’est toujours buvable mais la consistance est un peu écoeurante. Je le dilue légèrement, comme un sirop, mais j’aurai bien aimé récupérer le pétillant…
    Merci d’avance pour votre aide!

    • C’est une maladie du kéfir. Au lieu de fabriquer la matrice gélatineuse de polysaccharides, ils fabriquent cette matière gluante qui ne se solidifie pas.
      maintenant à quoi c’est dû ? Un déséquilibre, mais on ne sait pas quoi exactement. Eau trop minéralisée ? Sucre trop complet ?

      Voyez si ça se reproduit à chaque fois. Si oui, le remède : mettre les grains au repos au frigo pendant 2-3 semaines, après les avoir bien rincés.

  • Bonjour,
    J’ai lu qu’on ne devait pas boire plus d’un verre de kefir par jour… J’en prépare depuis environ 1 mois et je le bois dès la filtration après 12 à 24 h de fermentation sans le laisser refermenter un fois filtré il est moins pétillant mais je préfère. Par contre je bois le litre sur la journée… Est-ce trop à votre avis ? Ma méthode est elle bonne pour vous ? Je suis novice 😉 j’aimerais bien avoir votre avis ou ceux d’autres personnes plus expertes. Merci d’avance !!!!!

    • Si vous n’avez aucuns troubles c’est que tout va bien ! Pourquoi s’en priver ?
      On lit beaucoup d’idioties sur le kéfir !
      Le seul problème éventuellement dans votre cas, ce serait la quantité de sucre, car il en reste plus après la première fermentation qu’après la seconde.

  • Bonjour
    Je ne suis pas sûr d’avoir compris pour la ginger beer au tibicos, Vous faites infusez le gingembre puis vous mettez citron sucre et figue. Ensuite vous mettez des grains de kefir? Ou 5 cl de tibicos?
    Merci pour votre aide et vos informations

    • 3 méthodes :
      1°) vous faites le tibicos comme d’habitude, et dans la bouteille en 2° fermentation, vous ajoutez du jus de gingembre ou des tranches de gingembre.

      2°) vous faites une infusion de gingembre, puis vous remplacez l’eau de la fabrication du tibicos par cette infusion, donc vous mettez comme d’habitude sucre, citron et figue. Mais il est conseillé d’utiliser des grains surnuméraires, car ça peut eldommager les grains si c’est répété. (Une fois de temps en temps ça passe).

      3°) Vous faites une infusion de gingembre. Vous la mettez en bouteille. Vous ajoutez 5 cl de tibicos pour 1 litre (soit 95 cl d’infusion et 5 cl de tibicos dans une bouteille de 1 litre).

      • Bonjour
        J’ai opter pour la première méthode c’était délicieux 🙂
        avec la chaleur une de mes bouteilles a explosé! Je ne pensais pas ça possible….heureusement rien de cassé à part la bouteille.
        Merci pour vos informations

        • Oui ça peut être dangereux .
          Il faut prendre certaines précautions pour éviter cela :
          – Utiliser des bouteilles de bonne qualité et conçues pour cela (ne jamais prendre des bouteilles de section carrée)
          – Ne jamais remplir les bouteilles jusqu’en haut
          – Tant qu’elles sont à température ambiante, les dégazer tous les jours ou 2 fois par jour s’il fait chaud.

      • Une question pour la troisième méthode ::il faut laisser fermenter à température ambiante sans rajouter ni sucre ni figue ? Et combien de temps ?
        Merci de votre réponse

        • Je suppose que vous parlez de la méthode pour faire de la ginger ale en ajoutant du kefir de fruit – la boisson- dans l’infusion de gingembre.
          Non on ne rajoute ni citron ni figue puisqu’il n’y a pas les grains. On est dans une bouteille, à ce stade. On laisse fermenter à température ambiante jusqu’à ce que ce soit effervescent. On le vérifie tous les jours en entrouvrant le bouchon. Quand ça fait pschitt, c’est prêt.

  • Bonjour,

    Je me lance pour la première fois dans la confection de kéfir de fruit. Mon père m’a donné des grains restés au frigo plusieurs mois qui ont l’air en bonne santé en apparence. Cependant, après plus de 48h de 1ere fermentation, la figue ne remonte toujours pas à la surface. Est-ce un problème de grains ou autre chose?
    Merci de votre aide

    • Bonjour,
      il m’est arrivé exactement la même chose et j’ai pu récupérer mes grains après les avoir bien rincés et remis au frigo avec de l’eau et un peu de sucre. Après 3 essais, la préparation fermente normalement.
      Bonne continuation

  • Bonjour,
    je fais du kéfir depuis quelques semaines, selon votre recette, il est toujours différent mais bon
    est plus ou moins pétillant mais aujourd’hui pour la 1ere fois je le trouve amer absolument
    pas par manque de sucre….juste de l’amertume un peu comme un pamplemousse, sauriez-vous
    me dire pourquoi? merci.

      • Bonjour,
        il m’arrive exactement la même chose avec des dépots blancs dans la bouteille. J’ai mis ça sur le compte du citron car il avait beaucoup de peau blanche.
        Les grains que j’avais oublié dans mon frigo refermentent très bien.
        Belle journée,
        Corinne

      • Bonsoir,
        Merci pour votre réponse je m’inquiétais un peu, pourtant j’avais déjà fais une tournée avec l’autre moitié du citron et il n’y avait pas d’amertume…..peut-être la chaleur je vais en refaire
        et voir si le résultat est plus agréable Bien cordialement

      • Bonjour,
        Je fais du kefir depuis quelques semaines et toute la famille est ravie ! cependant avec la canicule, les grains ont vraiment diminués en taille et n’o,t plus l’air de se multiplier… pourtant lil y a encore des bulles et la boisson reste bonne malgré une légère amertume…. La taille des grains est devenue si petite que je pense que la passoire en laisse passer dans l’eau de kéfir.

        • Ça doit être une autre raison que la chaleur. Au contraire le kéfir aime la chaleur !
          Qualité de l’eau ? Remplacement de la figue par un autre fruit ?

          • Bonjour c’est la première fois que je fais du kefir et j’ai le même problème pas pétillant et amer 🙁
            Pourtant j’ai fais toute les étapes. Pas assez de sucre ou pas assez fermenté ? Une solution.. Merci.

          • Au risque de me répéter : pour que ce soit pétillant il faut mettre assez de sucre. Il faut embouteiller des la remontée de la figue et attendre suffisamment longtemps pour que les bulles apparaissent.
            Mais ce qui me chiffonne c’est l’amertume. Soit il n’y a vraiment pas assez de sucre, soit vous utilisez des mauvaises figues.

  • Bonjour ! Je fais mon tibicos depuis maintenant plus de 6 mois, nous nous régalons et je fais aussi de la ginger beer ainsi que des jus de fruits pétillants. Seulement, même si le goût est toujours identique ainsi que le pétillant, je n’ai pas gagné 1g depuis le début !! C’est à n’y rien comprendre, j’ai reçu les grains par ma sœur (qui habite à 5minutes donc à la même altitude, 1040m) et nous procédons exactement de la même façon : elle en jetterait tellement elle en a et moi ça ne bouge pas… J’utilise de l’eau de source assez calcaire je dois dire, est-ce que ça viendrait de là ? Merci d’avance pour votre réponse

    • Ça peut venir de la qualité de l’eau effectivement. Essayez de filtrer l’eau.
      De ne pas mettre assez de sucre
      Et d’oublier la figue !

  • Bonjour,
    j’ai envoyé un commentaire ce matin par rapport à mon kéfir de fruits( qui ne fermente pas après quelques mois d’oubli des grains dans mon frigo) et je ne le retrouve pas sur cette page; l’as-tu bien reçu?
    merci beaucoup,
    Corinne

    • Les commentaires doivent d’abord être approuvés par moi-même avant d’apparaître sur la page. Et je ne suis pas en permanence devant l’ordinateur 😉.

      • Bonsoir,
        merci beaucoup pour tes réponses si rapides. Ce qui m’avait paru bizarre est le fait que j’ai visualisé mon commentaire et puis quand j’ai rallumé mon ordinateur, ça n’apparaissait plus! L’informatique….désolée!

  • Bonjour,
    j’avais oublié mes grains de kéfir au frigo pendant des mois et quand j’ai refait mon premier litre, les figues sont remontées mais le kéfir était très peu pétillant; J’ai rincé tous les grains et les ai remis dans leur bocal au frigo avec de l’eau et un peu de sucre, je m’aperçois que c’est encore pire car j’ai refait un litre de kéfir et là, aucune fermentation, même si les figues sont remontées à la surface. Que dois je faire pour la suite? Puis je le boire quand même? le gout est bon!
    Merci pour tous tes conseils,
    Corinne

  • Bien le bonjour, j’ai reçu des grains de Kéfir il y a une semaine (déjà dans de l’eau sucrée) que je garde au frigo. Aujourd’hui, le couvercle est un peu bombé et en l’ouvrant cela a bien « dégazé ». Dois-je remettre du sucre ? Ouvrir le couvercle régulièrement ? Je suis complètement novice. Merci pour votre retour et toute belle journée. Anita

    • Oui, si vous le les utilisez pas, de temps en temps ( tous les 10-20 jours, changez l’eau et remettez du sucre et relisez le billet où tout est bien expliqué.

      • Merci beaucoup. J’ai fait ma première préparation hier. La figue est bien montée en un peu plus de 24 heures. Je vais filtrer et me faire plaisir avec cette bonne boisson maison. Toute belle et douce soirée.

  • Bonjour Marie-Claire, j’ai bien compris que lorsque la figue est remontée il est temps de filtrer, mais je remarque que le sucre n’a pas encore complètement disparu. Est-ce que je filtre quand même (j’imagine que le sucre va se retrouver dans la passoire)? Est-ce que j’attends qu’il soit complètement dissout et laisse le processus de fermentation agir encore ?
    Autre question: Je remarque que depuis qqs jours les grains diminuent de taille et qu’un dépôt de résidu blanc se forme lors de la seconde fermentation, est-ce que je dois changer quelque chose? Merci beaucoup pour vos précieux conseils.

    • Il faut toujours mélanger au début pour que le sucre soit dissout dès le début.
      Le dépôt blanc est normal et ne doit pas inquiéter.
      Les grains ne sont pas toujours de la même taille, ça varie, ils grossissent ou deviennent plus petits et ça recommence.
      Par contre leur poids total ne doit pas diminuer.

  • Bonsoir Marie Claire.
    J’aimerai avoir votre avis sur la remontée de la figue durant la fermentation.
    Pour 1.5 litre je met 75 gramme de sucre, 40 gramme de grains, 2 figues et 2 rondelles de citrons.
    Ce n’est qu’au bout de 10 heures que les figues montent en surface. Faut-il attendre quand même 24 heures pour filtrer et finir la 1ère fermentation ?
    Grand merci pour votre aide

    • Non , il est inutile d’attendre, car cela dépend de la température, de la quantité de grains, etc…
      En tâtonnant , en essayant plusieurs timings, vous trouverez le moment optimal pour mettre en bouteille.

      • Merci pour votre réponse. Pensez vous que du fait d’attendre 24h à chaque fermentation, mes grains diminuent à chaque fois de 3 grammes pour par 40 grammes et diminuent également de volume. Je me retrouve aujourd’hui avec des minuscules particules de grains avec quelques gros grains. Par contre , le jus est encore pétillant avec un bon goût.
        Est il nécessaire de passer par une étape de repos des grains? Que me conseillez vous?
        La perte de poids s’accélère depuis les deux dernières fermentations.
        D’avance , merci Marie-Claire.

        • Non, ce n’est pas cela qui fait diminuer les grains.
          Qualité de l’eau ? Quel sucre utilisez-vous ? les figues sont-elles sans sulfites ?
          Vous devriez mettre un peu plus de citron.

          • J’utilise de l’eau minérale avec les propriétés ci-jointes. Par contre le résidu à sec (à 180 degré) n’est pas mentionné. (qui doit être apparement inférieure à 100)
            Calcium 47. 8
            Magnesium 26.0
            Chlorides 9.8
            Potassium 3.9
            Bicarbonates 222.8
            Sulfates 80.0
            Sodium 2.7
            Nitrates <0.1
            Iron <0.02
            Total Dissolved Solids 220.0
            PH 7. 5

            Hier j'ai décidé de changer l'eau en achetant une bouteille Evian pour essayer. Par contre le résidu à sec 180° est égal à 350. Assez élevé par rapport à 100.

            Le sucre que j'utilise depuis le début est sucre de canne bio.
            Les deux dernières semaines j'utilise des figues achetées à La vie claire (pas de sulfites indiqué sur l'emballage). Par contre, avant j'avais utilisé à plusieurs reprises des figues dont j'ignore s'ils présentaient des traces de sulfites. Merci !

          • C’est écrit Total Dissolved Solids 220.0, c’est le résidu à sec, normalement, mais on ne sait pas pour combien au départ.
            Moi avec de l’eau du robinet filtrée ou reposée 1 heure, je n’ai pas de problèmes. Mais peut-être que chez vous l’eau du robinet n’est pas bonne.
            Je remarque que vous ne mettez pas beaucoup de citron, et que votre première eau est assez basique: Ph 7,5. Peut-être une piste. Le citron donne de l’acidité. Mettez des quartiers plutôt que des rondelles, et n’hésitez pas à en presser un quartier dans la jarre avant de l’ajouter. Vous devriez mettre 1 citron entier pour 2 litres.

  • Je lis sur le site de Marie-Claire des personnes à la recherche de grains de kéfir etc… Il y a facebook bien évidemment du site, mais pour ceux et celles comme moi qui n’ont pas facebook, il y a « le bon coin » (pour des annonces autour de chez nous) ou des affiches aux petits magasins, ou magasins bio ou sur des réseaux de proximité pourquoi ne pas y jeter un coup d’oeil ou y faire une annonce…
    Bonne journée Marie-Claire

  • Bonjour Marie-Claire,
    Un grand merci pour tout ce partage.
    J’ai une question concernant l’utilisation d’infusions à la place de l’eau: est-ce dommageable pour les grains de kéfir? Peut-on utiliser des infusions régulièrement avec les même grains?
    Merci d’avance. Très belle semaine.

    • Ça peut être dommageable car les plantes ont des principes actifs. Il vaut mieux en effet ne pas toujours utiliser les mêmes grains, et alterner les infusions et l’eau pure.

  • Mon kéfir de fruits ne pétille pas du tout. La première fois, je l’ai fait avec du sucre de coco, j’ai lu sur le blog que ce n’était pas l’idéal. La seconde fois avec du sucre roux, toujours aussi plat.
    Que me conseillez-vous? Merci d’avance.

    • Le sucre roux convient, ainsi que le sucre blanc.
      Pour qu’il pétille, Il faut mettre assez de sucre : 50 g au litre. Il ne faut pas attendre trop longtemps après que la fique est remontée pour qu’il reste suffisamment de sucre au moment de la mise en bouteille.
      Et enfin, laissez-le plus longtemps dans la bouteille à température ambiante. Ne mettez au frigo que lorsque ça fait pschitt en soulevant le bouchon.

  • Bonjour, je voudrais partager une astuce que j’ai découverte pour ma première production de kéfir, j’ai fait 1litre, mais pour la 2ème fermentation, tout le kéfir ne rentrait pas dans ma bouteille à bouchon hermétique et je n’en avais qu’une, j’ai alors pris une bouteille en verre avec bouchon en plastique à vis et je l’ai entouré de film alimentaire pour que se soi hermétique et le kéfir à bien petillé. C. Est une bonne astuce pour dépanner, merci pour votre site

  • Kefir souche Hena
    Je suis à la recherche de Kefir souche Hena. Quelqu’un aurait-il une indication ?
    J »aimerais également un retour d’expérience sur cette souche ?
    Merci par avance
    Hervé

    • Eh bien cette souche est une pure arnaque. Elle n’a pas plus de propriétés que le kéfir de fruit, puisque c’est tout simplement du kéfir de fruit. Elle ne guérit ni l’arthrose, ni le cancer ni les cors aux pieds. Comme le kéfir de fruit, n’importe lequel, elle a une action anti-inflammatoire sur les intestins et régule le transit, point final. Rien d’autre n’est prouvé. Les croyances relatives à cette pseudo-souche sont purement irrationnelles et certains profitent de la crédulité et du malheur de pauvres gens malades.
      Procurez-vous du kéfir de fruit, et ce sera très bien !

  • Bonjour, merci pour le partage de tout ce savoir! C’est passionnant. J’ai besoin d’être éclairée sur une étape de la recette; au bout de 48h, lorsque vous dites d’enlever la figue et les fruits, de filtrer et de laisser la boisson dans une bouteille fermée hermétiquement pour 24h de plus à température ambiante; est-ce avec ou sans les grains? Merci beaucoup par avance pour votre réponse.

  • Bonjour Marie-Claire
    Merci pour votre partage de connaissance.
    Je voulais tenter l’aventure des recettes à base de kefir, comme des crêpes ou des pancakes, pour remplacer le lait.
    Avez vous déjà tenter l’expérience?
    En tout cas, j’ai lu que l’on pouvait faire des légumes lacto-fermenté avec du kefir.
    Salutations et merci encore

    • Une pâte à crêpes avec du kéfir de fruits, ça ressemble un peu à une pâte qui serait faite avec du vin blanc.
      Comment voulez-vous procéder pour faire des légumes lacto-fermentés avec du kéfir ? Attention, sur internet on lit n’importe quoi !

      • Bonjour Marie-Claire,
        Je suis également interessée pour utiliser le kéfir dans des préparations mais savaez-vous s’il garde ses propriétés lorsqu’il est chauffé ou congelé? Sinon, aucun intérêt 😉 Merci beaucoup et bonne journée

      • Bonjour,
        désolé pour la réponse tardive. Il suffirait apparemment de laisser les légumes avec du kéfir dans un bocal hermétique pendant 1 semaine (info trouver sur le site fraichementmoulu.blogspot). Pour l’instant, je n’ai pas essayé. J’ai tenté la lacto-fermentation avec votre méthode, les légumes sont bientôt prêt 😉

        Pour la pâte à crêpes, j’ai trouvé des recettes russes, réalisés avec du kéfir de lait. Mais je voulais tenter l’expérience sans lait…
        Encore merci pour votre partage

        • Alors ça ne fera pas lactofermenter les légumes, ça va les kéfiriser, ce sera bon après quelques jours, mais ça ne se conservera pas longtemps. Ils vont devenir mous et acides à la longue.

  • Bonjour Marie-Claire,
    j’essaye de faire du « Mojito » en F2 en suivant la recette p 78 de votre livre sur les boissons fermentées mais bien que je suivre la recette à la lettre la boisson fermente énormément et chaque fois que j’ouvre la bouteille pour dégazer un peu je perds beaucoup de liquide. Comment remédier à cela?
    Merci
    Jean-Marc

  • Bonsoir
    Étant nouveau et amateur dans la fabrication du jus de Kéfir je suis en face d’un problème lié à la multiplication des grains. Je vous expose brièvement mon expérience.
    J’ai acheté 10 grammes de grains de kefir déshydratés il y’a 2 semaines, une fois réhydratés ils ont pris le poids au bout de 48heures de 80 grammes. Depuis je me suis lancé dans la fabrication du jus de kefir. Pour 1litre d’eau je met 40 grammes de sucre, 40 grammes de grains, 2 rondelles de citron bio et 1 figue bio. Après chaque fabrication, je pèse mes grains qui sont toujours à 40 grammes depuis 2 semaines. L’eau que j’utilise est une eau minérale avec un pH de 7.5. J’ai tenté de changer quelques paramètres pour favoriser la multiplication sans succès. Au début j’ai utilisé du sucre blanc et les deux dernières fermentation je suis passé au sucre de canne bio. J’ai même changer l’endroit de la fermentation, d’un endroit plutôt obscur à un endroit éclairé. À noter que mes grains ne sentent pas mauvais et ne sont pas gluant mais ne grossissent et ne se multiplient pas. La F1 dure 36 heures et la F2 48 heures. La figue remontent à la surface au bout de 12 heures avec une couche blanche sur la surface (comme j’ai vu dans les commentaires que la formation d’une couche est naturelle). Je note aussi que le goût du jus est très bon et bien pétillant. A chaque ouverture de la bouteille après sa mise au frigo on sent toujours la pression. Voilà, j’ai l’impression que tout fonctionne bien à part la multiplication des grains qui restent (depuis la première fermentation qui date de deux semaines) à 40 grammes. Je note que les autres 40 grammes je les sauvegardé dans le frigo dès le début dans de l’eau et un peu de sucre.
    Dans l’espoir de trouver la réponse à mes interrogations grâce à vos conseils, merci d’avance

    • Ne vous focalisez pas sur la pultiplication des grains, si votre boisson est bonne et pétillante c’est que tout va bien. Toutefois je note des petites choses dans votre manière de faire :
      Seulement 25 grammes de grains pour un litre suffisent.
      Si la figue remonte au bout de 12 heures, pourquoi attendre 36 heures pour mettre en bouteille ?
      Pour faire grossir les grains, essayez de mettre 50 g de sucre pour 1 litre, et ajoutez une figue supplémentaire. Ça va les booster.
      N’utilisez pas toujours les mêmes grains, mettez-les tous ensemble et prenez à chaque fois ce dont vous avez besoin.

      • Merci pour votre réponse, j’ai repris ce matin une fermentation en augmentant la dose du sucre, diminuant la dose des grains avec deux figues. Vous me suggérez de ne pas prendre à chaque fois les mêmes grains et d’en prendre dont j’ai besoin à chaque fois. Voulez vous dire que entre deux fermentations, je garde le reste dans le frigo dans de l’eau et un peu de sucre ?
        J’ai deux autres questions :
        Y’a t’il un intérêt de mélanger du sucre blanc et sucre de canne pour la fermentation?
        S’il ne faut pas trop se soucier que les grains ne grossissent ou ne se multiplient pas, cela veut dire qu’ils ne sont pas en train d’absorber toute la dose du sucre et du coup la quantité du sucre dans le jus après fermentation sera plus importante et sera digérée par le corps ?
        Auriez-vous une idée ?
        Merci pour votre aide

        • Vous me suggérez de ne pas prendre à chaque fois les mêmes grains et d’en prendre dont j’ai besoin à chaque fois. Voulez vous dire que entre deux fermentations, je garde le reste dans le frigo dans de l’eau et un peu de sucre ?

          Vous avez tous vos grains dans un bocal dans le frigo. vous faites un kéfir avec une dose de grains que vous prélevez. Après, vous remettez ces grains prélevés dans le mêle bocak du frigo, et vous les mélangez avec ceux qui reste. etc.

          Y’a t’il un intérêt de mélanger du sucre blanc et sucre de canne pour la fermentation?

          Non, pas spécialement.

          S’il ne faut pas trop se soucier que les grains ne grossissent ou ne se multiplient pas, cela veut dire qu’ils ne sont pas en train d’absorber toute la dose du sucre et du coup la quantité du sucre dans le jus après fermentation sera plus importante et sera digérée par le corps ?

          Et pourquoi donc ? s’il y a fermentation, c’est que le sucre est consommé par les bactéries !

  • Bonsoir,
    Encore une interrogation ! Le kéfir de fruit étant une boisson acide, est-ce dangereux pour les dents ? (je pense aux Normands qui ont les dents rongées par le cidre et je prends peur…). Faut-il le boire impérativement avant les repas ?
    Encore merci de partager votre savoir.

  • Bonjour,
    Après 6 mois de pratique, j’ai soudainement un problème…
    Quand je mets en bouteille pour 2ème fermentation, le liquide est très épais, gluant, sirupeux…
    Je n’ai pourtant rien changé au processus habituel détaillé dans votre article…
    Aussi j’ai lancé aussi votre recette de limonade tilleul (pour moi c’est variante verveine) décrite p46 de votre livre (ce n’est pas la première fois que je la fais).
    Et bizarrement, la même chose se produit : liquide très épais, gluant, sirupeux…
    Les 3 points communs de ces 2 préparations étant l’eau , le sucre et le citron, je m’interroge sur ce qui peut bien poser problème…
    – l’eau : comme d’habitude, je la laisse tempérer 1 nuit
    – le citron : comme d’habitude, bio de la coop : pourrait-il ne pas être si bio que ça ???
    – le sucre : j’utilisais du sucre blanc cristallisé et depuis 1 mois j’utilise du sucre de canne « équitable » bio de la coop (qui n’a pas posé de problème depuis 1 mois d’utilisation).
    Je ne comprends pas ce qui arrive maintenant…(ça fait 2 tournées).
    Auriez-vous une idée ?
    Merci

    • Votre kéfir est malade, et oui c’est le changement de sucre qui a dû causer cela, si c’est bien la seule chaise qui a changé. Si c’est du sucre complet, c’est même certain. Le sucre complet contient trop de minéraux et le kéfir est déséquilibré. l’effet n’est pas instantané, ça arrive progressivement.

      Le remède : mettre les grains au repos.

      1 : Rincez bien les grains : mettez-les dans une bassine, remplissez d’eau, agitez, videz l’eau et recommencez jusqu’à ce que l’eau soit claire.

      2 : Mettez ensuite les grains au frigo dans un bocal d’eau avec une pincée de sucre. Et oubliez-le pendant au moins 3 semaines.

      Essayez de faire une boisson. Si c’est de nouveau gluant, recommencez à l’étape 1 et laissez 1 mois.

      • Merci pour votre réponse.
        Le sucre utilisé est du sucre de canne non raffiné équitable, ce n’est pas marqué « complet ».
        Aussi pourquoi cela se produit-il aussi sur la limonade tilleul (variante verveine) de votre livre p46 ? Il n’y a pas de grains de kéfir de fruit dedans …

        • Mais il y a le même sucre ou pas ?
          La substance gluante est constituée de polysaccharides, qui sont fabriquées par certaines bactéries.

          • Oui comme je l’expliquais au départ.
            J’utilise ce même sucre de canne bio non raffiné pour alimenter mon ginger bug et là pas de problème.
            Je viens de mettre en bouteille mon tibicos fait avec des grains sains en réserve et ce même sucre roux et c’est encore gluant.
            Je vais donc racheter du sucre blanc super raffiné (avec grands regrets quand même car je suis maintenant dans la mouvance du boycot dles produits industriels et raffinés…)
            Je vous tiens au courant.

          • Bonjour,
            Je reviens ici pour dire que l’utilisation de l’eau de source du commerce n’a pas apporté d’amélioration…
            Je suis donc totalement bloqué car :
            – les grains de kefir ne peuvent être mis en cause puisqu’il n’y en a pas dans la boisson au tilleul du livre ni dans le ginger bug… de plus, j’avais fait l’essai avec les grains de ma maman…
            – le citron non plus vu qu’il n’y en a pas dans le ginger bug
            – le sucre : essai avec du sucre blanc, blond, cassonnade etc sans succès
            – les figues : essais de diverses provenances (toujours bio) ; de plus il n’y en a pas dans le ginger bug ni dans la boisson tilleul
            – l’eau : essai avec diverses eaux (pluie, robinet bouillie, du commerce, de chez ma maman…)
            Mon aventure de fermentation aura duré 7 mois mais je suis contraint de m’arrêter pour un problème de toute évidence sans solution.
            Bonne continuation à tous.

          • Le problème vient d’une bactérie qui fabrique des exopolysaccharides. La contamination peut venir de l’air, ou des ingrédients utilisés ou des grains de kéfir s’ils sont dans la même pièce que l’autre préparation.

        • Je n’utilise depuis un an que du sucre bio de canne (équitable) blond je prends le plus clair en couleur ni roux, ni complet et je n’ai jamais eu de problème ; j’en fais plusieurs litres à la fois ; pour 1 l d’eau aérée du robinet, env 25 gr de grains du bocal de réserve -jamais rincés-, env 45/50 gr de sucre blond bio, 1 figue, 1/2 citron bio à la peau brossée sous le robinet. Entre deux : mis au froid dans bocal d’eau sucrée. bref votre recette et consommation : 1 bout par jour = délice…

          • Effectivement cela ne vient pas du sucre puisque ma tournée faite avec du sucre blanc a foiré aussi …
            Là je suis un peu désemparé car je suis depuis 6 mois les mêmes recettes (kefir et tilleul (p46 du livre))
            Avant de laisser tout ça définitivement tomber, je ferais bien un dernier essai avec de l’eau en bouteille mais je ne sais pas quoi utiliser ?

          • Ce n’est pas la peine de réessayer quoi que ce soit sans avoir fait reposer les grains de kéfir pendant au moins deux semaines.
            Pour le tilleul je ne sais pas d’où vient cette « mère » en formation. Il y a une contamination par des bactéries fabriquant des polysaccharides, mais pour savoir d’où ça vient…

          • J’ai refait un essai avec de l’eau bouillie (donc exempte de bactéries) et c’est pareil…
            Je vais donc tenter avec de l’eau de source du commerce voir si ça ne viendrait pas de l’eau…

  • Bonjour.
    Je n’arrive pas à avoir un kefir transparent. Il est toujours translucide, limite opaque. Quand j’étais dans une autre région, avec d’autres grains, le kefir était toujours transparent comme l’eau claire. Je me suis dit que c’était peut être à cause de l’eau calcaire d’ici, j’ai donc essayé avec de l’eau passé au filtre, j’ai bien rincé les grains… idem, kefir non transparent. Quand je le filtre, je mets un linge, mais rien n’y fait. Dans la F2 se forment des agrégats blancs que je vois remonter quand je dégaze… Pourtant, la personne qui m’a confié les grains avait un kéfir transparent. Je ne comprends pas où ça pêche. Merci.

    • C’est normal qu’il soit trouble ! Et moi ça m’inquiéterait qu’il soit transparent ! Je n’ai jamais vu de kéfir transparent.

      • NON. vous êtes peut-être au régime, mais les bactéries, elles, ne le sont pas. Le sucre n’est pas pour vous, ce sont elles qui travaillent pour faire la fermentation et si vous ne leur donnez rien à manger, ça ne marchera pas.
        Si vous relisez mon article vous comprendrez comment le sucre est transformé.

  • Bonsoir MarieClaire, je souhaitais vous poser une question relative aux effets du kéfir d’eau. J’ai pu voir que, pour avoir un kéfir neutre sur le transit, il fallait une F1 de 24h et une F2 de 24h également. Savez-vous si c’est juste? Et comment le gérer sachant qu’il n’y a pas que la durée qui joue mais aussi la quantité de sucre et la température ?
    Merci pour votre aide et bon weekend

    • Merci pour votre retour rapide! C’est noté… Du coup, sait-on si d’une manière générale, il a plutôt une tendance à accélérer ou ralentir le transit, ou n’a t-on vraiment aucune information là-dessus ?

      • Il n’y a aucune étude scientifique, mais on peut constater en buvant du kéfir que le transit est régulé et que les inflammations de l’intestin se calment. Mais c’est sur la durée, pas en en buvant une fois ou deux.

        • Je confirme en tant qu’utilisateur (environ 1 litre par jour, depuis 4 ou 5 mois) que pour moi j’ai bien constaté une régularisation du transit et plus aucune inflammation de l’intestin. J’ai constaté ces améliorations petit à petit, au bout d’une quinzaine de jours.

  • Bonjour Marie-Claire,
    J’ai lu votre livre et parcouru les commentaires de cette page mais il reste un point que je ne cerne pas bien sur le côté aérobie/anaérobie du kéfir. Vous mentionnez que la fermentation se fait mieux (voire uniquement?) en anaérobie. Pourtant, je remarque que :
    – la F1 peut se faire à bocal ouvert (avec une gaze bien sûr 😉
    – lorsque l’on ré-ouvre une bouteille qui est restée longtemps fermée au frigo, elle recommence à fermenter rapidement après l’ouverture
    Je me pose donc les questions suivantes :
    – quels avantages a-t-on à faire la F1 en aérobie ou anaérobie ?
    – quel est finalement le rôle de l’air aux différentes étapes du produit ?
    Un grand merci par avance pour vos éclairages et bonne soirée 🙂

    • Les grains se trouvent tout au fond du bocal : ils sont en anaérobie, que le bocal soit ouvert ou non.
      Quand on réouvre une bouteille laissée au frigo, elle ne recommence pas à fermenter après ouverture : elle n’a jamais cessé de fermenté, même au frigo. Et c’est le fait de la sortir du frigo qui réveille la fermentation.
      Donc la première fermentation : ouvert ou fermé, aucune importance.
      Le rôle de l’air : il fait moisir, c’est tout.

      • Bonjour Marie-Claire,
        Ah en effet, la fermentation est donc toujours anaérobie si je comprends bien. Peut-il être vrai par conséquent que la F1 à bocal fermé donne plus d’alcool qu’à bocal ouvert (chose que j’ai pu lire sur des recettes) ?
        Par rapport à l’air et aux moisissures, étant donné le ph, faible, il n’y a pas trop de risque j’imagine ? En revanche, est-ce que les propriétés des probiotiques restent les mêmes à la conservation -et que la bouteille soit ouverte ou non du coup?
        Merci encore pour votre aide !

        • Ah on dit tellement de choses farfelues sur le kéfir, mais celle-là je ne l’avais encore jamais entendue ! Non, ça ne donne ni plus ni moins d’alcool. Et pour faire de l’alcool avec du kéfir, il faut se lever de bonne heure. 😉
          Les moisissures se produisent si la surface est immobile pendant plusieurs jours, par exemple si vous oubliez le kéfir pendant 2-3 jours. Les propriétés des probiotiques ne changent pas si le bocal est ouvert ou non, puisque les probiotiques sont à l’intérieur du liquide.

          • Bonjour Marie-Claire, en effet, on entend vraiment toutes sortes de choses!! C’est bien noté pour tout cela en tout cas, merci beaucoup pour votre aide !

          • Bonjour Marie-Claire, je reviens vers vous pour une autre petite question sur les grains au repos. Peut-on les laisser à température ambiante en permanence si on change bien l’eau tous les 2/3 jours et que l’on remet du sucre? Si on les met au frigo, je crois qu’il faut attendre un peu qu’ils se réveillent avant de les utiliser donc je préfère en effet les garder à l’extérieur.

          • Non, il faut les mettre au frigo s’ils sont au repos, et il n’y a aucun temps de réveil. Ils se réveillent dès qu’ils sont remis à température ambiante.

  • Bonjour,
    J’ai commencée la fabrication de Kéfir de fruit depuis environ un mois, et j’ai déjà fait exploser 2 bouteilles, ce qui peut être relativement dangereux 😕. Est ce que vous pourriez m’aider.à comprendre ce que je fais de travers?
    La recette du dernier Kéfir qui à explosé:
    +/- 80 gr de grains
    1 citron en quartiers
    5 c à s de sucre de canne
    1 litre d’eau decanté
    1 figue séché
    J’ai laisse 48h en F1 dans un bocal à couvercle à vis, puis j’ai filtré, pressé le jus du citron et laissé en F2 pour 48h. Je degaze la bouteille 2 x par jour, et elle a explosé au bout des +/- 48h, quand j’allais la mettre au frigo.
    J’aimerais vraiment comprendre, car je n’ai pas.envie d’arrêter de fabriquer cette boisson saine et delicieuse!
    (Pour la première explosion, j’avais mis des framboises en F2, je pensais que c’était la cause du trop de fermentation…)
    Merci beaucoup pour vos precieux conseils.
    Eva.

    • C’est très dangereux en effet !
      Vous mettez beaucoup trop de grains et vous laissez fermenter trop longtemps, sans tenir compte tenu de la température ni du fait que c’est déjà pétillant : vous dites que vous dégazez, donc il y a du gaz. Pourquoi poursuivre la fermentation?
      Pour 1 litre , il faut mettre 10 à 20 grammes de grains, ça suffit amplement.
      Dès que la figue est remontée, mettez en bouteilles, puis au frigo des qu’il y a un pschitt en entrouvrant le bouchon. Selon la température, ça peut être 12 heures après s’il fait chaud, ou 48 heures ou plus s’il fait frais. Il faut mettre au frigo dès que c’est pétillant, il ne faut surtout pas attendre.
      Ne remplissez pas trop les bouteilles non plus, laissez 5 cm de libre en haut.

      • Merci mille fois pour vos precieux conseils, que je vais mettre en application de ce pas, et merci pour ce site et la page Facebook, cette générosité et entreaide font chaud au coeur! Merci pour tout votre travail Marie Claire !

    • Bonsoir,
      Presque pareil pour mon Kéfir (que je fais depuis 1 an), avec pour base (d’après une lecture de votre recette et vos réponses…) : pour 1 l d’eau, 27 gr de grains, 48 gr de sucre, 1 figue, 1 ou 1/2 citrons, j’en fais environ à chaque fournée 2.25 l. première fermentation : 48 h à temp ambiante (20°) puis dans une pièce fraîche en dégazant tous les jours (frigo l’été). J’observe ce temps car comme je vous lis très minutieusement, je comprends que la fermentation sert à diminuer le sucre (que ce soit en F1 et en F2) et avoir une boisson moins sucrée en teneur et au goût ?

      • Houlala c’est précis chez vous ! pourquoi 27 et pas 24 ou 26 ? Et pourquoi 48 grammes de sucre et pas 50 ? 😉
        C’est la seconde fermentation (et pas la première) qui rend le kéfir moins sucré.

      • Votre question tombe bien car je suis en train de chercher comment déterminer la quantité de sucre dans un litre de kéfir d’eau. Je suis diabétique sous pompe et 1 gramme de sucre peut modifier beaucoup mon taux de glucides.
        Dans ma recherche, j’ai trouvé qu’un réfractomètre serait peut être une possibilité. Je n’ai par contre rien trouvé en « bandelette », bien qu’avec ce type de produit on mesure un tas de choses. Quant au laboratoire, je ne pense quand même pas qu’il me faille arriver à cet extrême.
        Qu’en pense vous? Merci.

        • Le réfractomètre , ou le pèse-sirop sont les instruments qui mesurent le taux de sucres d’un liquide. Le taux de sucre est différent d’une préparation à l’autre.

  • Bonjour, je découvre votre site avec émerveillement et lis attentivement tous les échanges car je suis novice. Je viens de me lancer dans l’aventure et de déguster ma première production ! Quel est l’intérêt de la 2e fermentation en dehors des bulles ? est-ce que ça accroît les bénéfices de la boisson ou pas ? Merci de vos précieux conseils

    • La 2ème fermentation rend la boisson moins sucrée et la rend effervescente. Mais elle a toutes ses propriétés dès la première fermentation.

      • Je vais me passer de bulles alors ! encore une interrogation, parce que je lis tout et son contraire, je préfère avoir votre avis. Est-il recommandé ou déconseillé de boire du kéfir lorsqu’on souffre de maladie inflammatoire chronique de l’intestin (maladie de Crohn par exemple) ?

        • Chez moi à la campagne, le médecin recommande du kefir à ses patients souffrant d’inflammation de l’intestin. Il donne même les grains et la recette pour le faire.
          Je vous conseille quand même de commencer par un verre par jour et d’augmenter progressivement la dose selon comment vous vous sentirez le lendemain.

  • Bonjour , je fait du kéfir depuis 4 mois sans problème, et depuis la dernière fermentation , l’eau est sirupeuse ….pourtant je n’ai rien changer , a part que j’ai mis de la cristalline…et ensuite j’ai pris de la Vittel…alors que j’utilisais de la Volvic et wattwiller..que faire merci ..j’utilise du Sucre daddy BIO PURE CANNE. MERCI pour vos réponses ..

    • Si vous avez changé quelque chose : l’eau !
      votre eau contient des minéraux qui ne plaisent pas au kéfir.
      Reprenez votre première eau, celle qui donnait de bons résultats.
      Mais aussi, il faudra peut-être mettre les grains au repos pendant 2 ou 3 semaines pour les soigner.

        • Rincez-les en les agitant dans un récipient rempli d’eau non chlorée, jusqu’à ce que l’eau soit claire, puis mettez-les dans un bocal avec de l’eau et un peu de sucre au frigo, où vous les oublierez 3 semaines. Au besoin, recommencez si ça n’a pas suffi.

          • D’accord et merci ! J’ai encore une dernière question pourriez vous me dire la quantité exact qu’il faut de kefir pour 1L d’eau ? Une cuillère à soupe razer? En grammes? Et quel est le Sucre le plus approprié? Blanc ? Roux ? Bio canne ? Etc…Actuellement je produis dans une Jare de 6 litres ..les enfants et
            nous mêmes en buvant beaucoup.. merci encore pour votre aide et bonne semaine .

          • Pour 6 litres, il vous faut : 150 grammes de grains, 300 grammes de sucre, 3 citrons et 6 figues.
            On peut utiliser du sucre blanc, roux ou brun, mais éviter le sucre complet qui contient trop de minéraux et peut rendre le kéfir gluant.
            Le sirop d’érable, sirop d’agave, le miel, le xylitol et les autres édulcorants ne conviennent pas.

    • Bonjour, qu’elle quantité de ķefir peut ons consommer par jour ?
      Dans le fond du bocal des grains de figues restent mélangés aux grains de ķefir est ce un problème, et comment nettoyer ?Merci de votre réponse cordialement.

      • Les graines de figues ou les pépins de citron mélangés aux grains de kefir ne sont pas un problème.
        On consomme par jour ce qu’on aime boire ! C’est juste une boisson rafraîchissante. Alors si on a soif, on boit

  • Bonjour Marie-Claire,

    Concernant la Ginger beer, la faite vous avec la méthode jus de fruit (en mettant du tibicos liquide lorsqu’il est fermenté) ou avec la méthode kéfir (en mettant les grains directement dans l’infusion de gingembre comme en faisant du kéfir de fruit normal)
    Seconde question, peut on manger la figue lorsque la boisson est prête ?

    Bel après-midi

    • On peut faire les deux méthodes, ça fonctionne. Essayez les deux pour voir celle dont le goût vous plait le plus.
      On peut très bien manger la figue. Elle n’a plus aucun goût mais rien n’empêche de la manger.

      • Merci pour votre réponse, ainsi si j’ai bien compris il ne faut pas mettre les grains directement dans le liquide uniquement lorsqu’il s’agit d’un jus pur (fruit ou légume) ? Il n’a pas de soucis à les mettre dans les infusions ? (gingembre, menthe, mélisse,…)?

  • J’utilse un pochon , petit sac en organdi dans lequel sont vendus des petits bijoux, pour metre mon kéfir.Est-ce une bonne idée?
    D’autre part,le kéfir pourrait-il favoriser des infections urinaires?

    • Vérifiez que le tissu soit adapté au contact alimentaire. Si c’est un tissu synthétique , méfiance, surtout s’il est coloré.

      Il n’y a aucune raison que le kefir soit cause d’infections urinaires.

  • Est-ce normal que mon kéfir (de réserve)qui est au frigo depuis 2 mois,et dont je change l’eau tous les 15 jours (avec une pincée de sucre) ait une odeur assez forte de vinaigre?

      • Bonsoir Marie-Claire,
        J’ai laissé plus de 6 mois mes graines de Kefir sans m’en occuper. Aujourd’hui, au dessus des graines, j’ai enlevé une grosse couche de moisi. En dessous, les graines ont l’air saine. Je les ai rincé à l’eau. Belle texture. Pas d’odeur de moisi. Puis-je les réutiliser ou y a t il un risque?
        Merci de votre réponse.

  • Bonjour Marie-Claire et merci pour cette mine d’information, avec ma collègue on s’est lancé dans la fermentation de légumes, impatientes de goûter ! J’ai du coup repris le kefir que j’avais fait sécher l’an dernier. Toutefois je n’ai jamais obtenu une boisson très pétillante, du coup je me demande ce que je fais de travers ? Je réalise le kefir avec de l’eau que je fais bouillir puis refroidir la veille, 5 cs de sucre, deux cs de grains, une figue non traitée et un demi citron en quartiers ou rondelles. Je mets le tout dans un bocal d’1l en attendant que la figue flotte, le lendemain je filtre et je mets en bouteille à fermeture métallique. (l’an dernier je prenais la bouteille d’eau gazeuse vide du jour, mais en lisant votre article je me suis dit que mon erreur était là et j’en ai acheté une en verre), je laisse 24h à température ambiante puis au frais. En dégustant le lendemain il y a un léger piccotement, mais ce n’est pas clairement pétillant, en tout cas je suis loin du geyser :p

    • Pesez le sucre : il en faut au moins 50 grammes.
      Le pétillant se produit dans la bouteille. Il faut laisser la bouteille plus longtemps à température ambiante. Selon la température, ça peut prendre plus ou moins de temps. Entrouvrez le bouchon : si vous entendez un léger pschitt, c’est que ça commence à être pétillant. Vous pouvez alors attendre quelques heures jusqu’à ce que le pschitt soit plus affirmé, puis placez au frais en ayant préalablement dégazé.

      • Bon, je ne sais plus comment adapter tout ça pour obtenir une boisson gazeuse…. j’ai laissé 24h de plus la boisson filtrée dans la bouteille fermée à température ambiante et hourra, le bouchon a bien « popé » quand je l’ai ouvert pour dégazer, le liquide a même monté un peu. J’ai donc placé la bouteille au frais et le lendemain… presque pas de bulles. Je ne sais vraiment pas ce que je fais de travers, les bouteilles sont bien hermétiques pourtant 😭

        • Attendez encore 24 h après le premier pschitt avant de mettre en bouteille. Pensez à dégazer matin et soit tant que ce n’est pas au frigo.

  • Bonsoir,
    J’ai suivi le process àla lettre hormis un detail qui semble poser problème. J’ai souhaité effectuer votre recette de ginger beer mais j ai ensemencé avec le kefir avant total refroidissement de l’eau avec le gingembre qui me paraissait tiède… Néanmoins j’ai pris la température de l’eau par curiosité, elle était à presque 35 degrés. Est-ce que cela a pu tuer mon kefir ? Cela fait 6h et je ne vois aucune activité. Est-ce que je rajoute du kefir vivant ou j’attends encore ?

      • Oui l’eau est trouble par contre pas une bulle en surface et ça fait déjà plus de 12 heures…
        Mes cuillères à soupe sont grosses, est ce que trop de kefir peut avoir une incidence négative sur la réussite de la boisson ?

        • Si le liquide est trouble, tout va bien. Il faut être patient. Attendez que la figue remonte. Si la température est fraîche, ça peut prendre plus de 24 heures avant de voir une bulle remonter.

          • Bonjour, Merci pour vos conseils.
            Finalement ça a fonctionné, la figue est remontée, j’ai mis en bouteille et à l’ouverture il y a bien du gaz le goût est bon mais le liquide est très visqueux. Mes grains sont minuscules aussi. A quoi peut être due la viscosité ?

          • Ah s’il est visqueux, c’est que le kéfir est malade. Trop de minéraux, peut -être. Mettez le au repos 2 semaines au frigo et recommencez, avec du sucre blanc et de l’eau filtrée.

  • Kefir qui ne se reproduit pas
    Bonjour je suis ravi de partager ma passion et mes doutes sur ces petits grains gluants …
    Depuis plusieurs mois, mes grains ne grossissent plus …
    J’ai essaye de changer d’eau minerale … tantot basique … plutot legerement acide mais rien de tres concluant …. j’ai quand meme l’impression que mes grains sont plus jolis avec une eau legerement acide mais pas de progression en poids …
    Je fais mon melange en principe avec 70g de grains, 5 l d’eau, 160 gr de sucre roux et rapadura …
    Residant en amerique du sud et ne trouvant la ou je suis que du citron vert … je rajoute le jus de citron lors de la 2nde fermentation car sinon le gout est amer.
    En relisant les discussion, j’ai l’imptression que je mets trop de sucre ?
    Peut on rendre plus heureux le kefir en oxygenant l’eau ?
    J’ai tente la recette de la coquille d’oeuf mais j’ai du en mettre de trop car il avait tendance a se decomposer …
    Auriez vous des idees ?
    Merci par avance

    • Je déconseille fortement la coquille d’oeuf ou le sel. L’oxygénation est néfaste car la fermentation se produit sans air.
      Pour faire grossir le kéfir, la figue sèche est indispensable.
      Pour 5 litres : 125 grammes de grains, 250 grammes de sucre, 5 figues sèches et 3 citrons.
      Tout le reste ne sert à rien !

  • Bonjour, 🙂 je n’arrive pas à nettoyer mes bouteilles avec la brosse pour bouteilles, il reste des petites marques. Auriez-vous un truc ? :))) merci merci

  • Bonjour ,
    j’ai bien fait de relire vos conseils sur le Kefir de fruits pour revenir a la recette initiale et changer qq operations , je ne mettais qu’une cuillere a soupe de sucre pour mon grand bocal …malgres tout mes grains vont tres bien …mais peut etre devrais je en mettre 4 cuilleres malgres tout et je rincais mes grains apres chaque utilisation , je ne le ferai plus , mais ce que je me demande c’est combien de temps le Kéfir une fois pret , se conserve et est il consommable ? 1 semaine ? + ?
    merci pour vos precieux conseils
    Nelly

  • Bonjour Marie-Claire,
    J’ai besoin de vos lumières. Une abonnée du groupe « Mon premier Kéfir » a partagé une histoire de Kéfir mal en point qu’elle a réussi à soigner. Ses grains étaient très affaiblis (elle les avait laissés (grains achetés déshydratés) dans un placard pendant plus d’un an). Lorsqu’elle a voulu les utiliser, ils étaient presque inactifs et voici ce qu’elle a fait : elle a mis les grains dans de l’eau sucrée avec une coquille d’oeuf et une pincée de sel. Et là elle nous raconte que son kéfir est super actif maintenant. Je suis sûr que tout est vrai. C’est cohérent car la coquille d’oeuf et le sel contiennent des minéraux. Si vous avez des infos au sujet de la coquille d’oeuf (et/ou du sel), cela permettrait d’avoir une solution de « soin » pour nous merveilleux grains. Je n’ose pas essayer mais si cela est vrai, on pourrait même ajouter un morceau de coquille d’oeuf à chaque production de Kéfir. Belle journée à vous Marie-Claire. Joe.

    • Je parle de mon expérience personnelle: j’ai fait cela une fois, pour voir, (car j’avais aussi lu qu’il fallait des minéraux, etc etc). Tout de suite après mon kéfir est devenu gluant, du jour au lendemain. Il ma fallu plusieurs semaines pour le soigner.
      Alors voilà : c’était la première et la dernière fois que j’écoutais des conseils venus d’on ne sait où. Maintenant je fais comme j’ai toujours fait. Et les grains vont très bien.

      • Bonjour.
        J’ai récupérer des grains laissés 3 mois dans le frigo du beau frère sans changement d’eau (ils tiraient la tête).
        Oui c’est une histoire de minéraux. La coquille d’oeuf ou le sel je suis pas fan, par contre un truc qui marche très bien c’est d’ajouter dans le bocal un peu de mélasse (résidu du raffinement du sucre, fortement minéralisé et en bonus petit goût de caramel).
        Il ne faut pas en mettre beaucoup (juste tremper la figue dedans avant de la jeter dans le bocal) mais les résultats sont visibles.
        Au bout de 2 ou 3 préparations avec ce traitement, les grains étaient redevenus bien actifs.

  • Bonjour,
    Mes grains de Tibicos laissés au frigo dans de l’eau sucrée depuis quelques jours prennent une odeur d’oeuf pourri. Que faire pour leur redonner leur odeur normale, et les utiliser? Ils sont dans de l’eau du robinet peu calcaire avec du sucre blond assez clair. Merci de vos conseils!

    • Ah c’est étrange ça ! ce sont des nouveaux grains que vous venez d’avoir ou des grains que vous avez depuis longtemps ?
      L’eau est-elle chlorée ? si oui, changez l’eau.

      • Ce sont des grains que ma mère m’a donnés il y 10 jours, j’ai pu faire quelques tournées de tibicos avec, ils étaient sans odeur au début. Je les mets dans un peu d’eau du robinet, donc il y a forcément du chlore, mais c’est aussi ce que fait ma mère. La seule différence entre ce que je fais et ce qu’elle fait, c’est qu’elle prend de l’eau du robinet pour réaliser sa boisson, et moi de l’eau en bouteille très peu minéralisée. Sinon, mes citrons et figues sont bio, le sucre aussi.

        • Il faudrait quand même éviter le chlore. Le taux de chlore de votre eau est peut-être différent de celui de l’eau de votre mère.
          Voyez déjà si, en faisant une boisson, elle a aussi l’odeur. Si oui, rincez bien les grains et mettez les au repos au frigo dans de l’eau avec très peu de sucre. Oubliez les pendant au moins 2 semaines. Et vous verrez.
          Sinon il est normal que les grains aient une odeur de levure.

          • Merci de votre réponse, ça doit être un problème d’eau. Je vais les mettre au repos, j’ai laissé de l’eau à l’air libre pour faire évaporer le chlore: je préfère attendre que l’odeur ait disparu avant de refaire une fermentation. Merci pour votre site, je suis fraîchement « convertie » aux kéfirs de lait et de fruits, et je m’y réfère comme à une mine d’informations sans égale, qui tord le cou à quelques croyances farfelues!

          • Bonjour,
            Après quelques jours de pause, mon tibicos a été remis à contribution hier : il y avait encore une petite odeur soufrée dans le bocal de conservation au frais, mais ils ont quand même produit une boisson agréable sans arrière-goût. Je vais changer leur eau de conservation et leur mettre moins de sucre (une c. à c. pour un bocal à confitures de 300g. au lieu d’une c. à s.) Donc ça s’améliore mais ils ne sont pas encore tout à fait guéris…

          • Bjr. Moi aussi mais grains on subitement pris une odeur de œuf pourri et je n’ai rien changé c’est toujours la même eau du robinet et la même recette que je fais je vais donc essayer de les mettre au repos dans de l’eau peu sucrés pendant 2 semaines à voir

    • Vous voulez dire pour que ça n’explose pas ?
      Le risque d’explosion est uniquement réel dans les bouteilles, pas du tout dans le bocal de la 1° fermentation. Alors ce n’est pas très pratique de remplacer une bouteille par un autocuiseur, pas facile de mettre au frigo, puis de remplir les verres…

  • Bonjour Marie-Claire,
    je ne savais pas où placer ce commentaire, j’espère ne pas être hors-sujet!
    Sur votre groupe FB, vous avez mentionné le fait que les grains de « GingerBeer Plant » ne sont en fait que des grains de kéfir. On m’en a donné, et ceux-ci n’ont vraiment pas la même allure (on dirait de la semoule brune). Du coup, je suis intriguée et j’aimerais en savoir plus? Peut-on mettre du jus de gingembre ou des lamelles directement avec les grains de Kéfir?
    Cordialement,
    Laurence

    • Non vous n’êtes pas hors sujet du tout ! Oui, on peut mettre des tranches de gingembre dans l’eau du kéfir d’eau, en plus du citron et d ela fique. on peut aussi faire infuser préalablement le gingembre dans l’eau, puis filtrer et se servir de cette eau pour faire le kéfir. On peut encore ajouter du jus de gingembre dans la bouteille lors de la 2° fermentation.

      Si les grains ont un aspect différent, c’est qu’ils ont été élevés différemment, séparément. Les grains évoluent selon la manière dont on les cultive. Par exemple j’ai donné de mes grains à des personnes : mes grains sont plutôt gros et après quelques mois, les leurs sont devenus tout petits, tout en restant parfaitement efficaces.

      De la même manière, les grains se colorent avec du sucre roux…

  • Bonjour, j’ai reçu des grains de kefir. On m’a dit de les mettre dans l’eau sucrée et à chaque semaine changer l’eau sucrée. Ce que j’ai fait. Après trois semaines, je décide de faire la recette avec figue et tout, quand j’ai mis mes grains dans la bouteille, j’ai remarqué que certains grains étaient bruns. J’ai fait la recette quand même mais je me demande si ce sera bon quand même? Pouvez-vous m’aider? J’espère qu’il n’y aura pas de dommage, j’ai hâte d’y goûter…il n’y avait pas d’odeur particulière. Merci!

    • La teinte des grains peut varier. Si certains grains sont bruns c’est vraisemblablement parce qu’ils ont été cultivés avec du sucre brun. Aucun problème !

        • Je vous conseille de mettre du sucre, ou du sucre mélangé au sirop d’érable, surtout pas du sirop d’érable pur qui peut endommager les grains en raison de sa composition trop élevée en minéraux.

          • Encore moi! J’ai fait, je pense ce qu’il fallait. Donc mis le kefir, le sucre les figues, le citron et du gingembre. J’ai mis du coton fromage au lieu de fermer hermétiquement et j’ai laissé un peu plus de 48 heures. J’ai filtré, j’ai goûté, ça très bon goût, mais ça ne pétille pas… Savez-vous ce qui s’est passé? Ce que je dois faire ou ce que je n’ai pas fait?
            Désolée d’avoir encore une question. 🙂 Merci beaucoup!

  • La bière de gingembre grâce au tibicos… Hum, un délice !!
    J’ai tenté la même chose avec du jus de raisin ; j’avais oublié que le raisin se prêtait si bien à la fermentation !! Mon plafond en a fait les frais à l’ouverture de la bouteille, un geyser de kéfir rouge !!! Mais quel régal, je conseille à tous de tenter la fermentation du jus de raisin selon la méthode indiquée dans cet article : ca marche du tonnerre et c’est délicieux ! Merci Marie-Claire !

  • bonjour,

    je me permets de vous contacter car je n’avais pas vu le mode de conservation à long terme des grains de kéfir… je les ai laissé dans l’eau dans un récipient fermé… une pellicule blanche s’est formée à la surface de l’eau. J’aimerai savoir si je peux toujours les utiliser.

    Merci beaucoup

  • Bonjour bonjour,
    Un grand merci pour votre super site, je l’adore !
    Concernant le kéfir de fruit, est ce que une femme enceinte peut en boire ?
    Et plus généralement pour les légumes fermentés ?

    Merci à vous,
    Louis

  • Bonsoir,
    Pour le sucre, doit-on privilégier le sucre bio complet ou normal, raffiné ou non raffiné ? J’avoue que ce n’est pas facile de savoir à part en faisant des essais.
    Cordialement.
    Gilles.

    • On peut mettre des sucres non raffinés, sucre roux, muscovado, etc. ça a un très bon goût. Si le kéfir devient sirupeux, revenez au sucre blanc.

    • Bonjour,
      Ma sœur m’a donné des grains de kefir qu elle avait congelés. Je les ai mis à decongeler dans de l’eau de bouteille avec une cuillère à café de sucre le tout à température ambiante. J’ai constaté que les grains sont minuscules et sentent l’alcool. Je les ai rincés une fois puis mis au frigo. Comment savoir s’ils sont encore vivants ? L’odeur d’alcool est-elle normale ?

      • Les grains sont parfois gros, parfois petits. L’odeur est celle de la levure et peut ressembler à celle de l’alcool. Il vous suffit de lancer une boisson avec la figue et le citron, si après quelques heures le liquide se trouble, et que le la mousse apparaît en surface, c’est que les grains sont toujours vivants.
        Mais ceci dit, il faut parfois un peu de temps pour que des grains congelés se réveillent complètement. Avant de lancer la boisson, laissez-les quelques jours à température ambiante dans de l’eau sucrée.
        Mais surtout, pitié : ne les rincez pas !!!

        • Bonjour,
          Mervo pour votre réponse. J’ai acheté le kefirko petit modèle, il fait moins d’un litre. Du coup quelles sont les doses de kefir et de sucre a

          • (C’est parti avant la fin de ma phrase)
            Donc qu elle est la dose de sucre à ajouter ainsi que la quantité de kefir. Est ce que je peux prendre les mêmes quantité que pour 1 litre ?

          • Ça fait 800 millilitres environ. il vous faudra 1 cuil. à soupe de grains, une figue, un demi citron et 40 g de sucre. A peu de choses près la même chose que pour un litre.

  • Bonjour, Merci beaucoup pour votre superbe site si bien documenté ! Cela fait quelques semaines qu’une amie m’a donnée des grains de kefir de fruit et les premières « tournées » se sont très bien passées mais ce soir je découvre à la fin de la première fermentation un dépot blanc à la surface du kéfir et sur la figue qui flotte ainsi qu’une legère écume. Est-ce génant ? je n’ai pas remarqué d’odeur partculière… j’ai retiré ce que j’ai pu avec une cuillère et j’ai rincé les grains. Peut-on consommer ce kefir ? dois-je éviter de remettre les grains avec les autres ? merci d’avance de vos conseils.

  • Bonsoir Marie Claire,
    Un grand merci pour toutes ces explications passionnantes !
    Je viens de me lancer dans la fabrication de kefir cette semaine, la 1ère fois, ça semblait parfait mais les 2 fois suivantes, une couche blanchâtre apparaît au fond de la bouteille lors de la 2eme fermentation, est ce normal?
    Et une 2eme question, je n’ai pas bien compris si je dois garder les grains au frigo entre 2 utilisations si j’en fais régulièrement tous les 2-3 jours?
    Merci de m’éclairer sur ces points…
    Isabelle

    • Le dépôt est tout-à-fait normal et inévitable. C’est la même chose que le dépôt au fond des bouteilles de bières non filtrées non pasteurisées et de vin.
      Oui gardez les grains au frigo entre les utilisations, quelle que soit l’intervalle entre les deux. (Sauf évidemment si vous enchaînez directement les productions).

      • Bonjour à tous,
        Je me suis lancé également dans le Kéfir de fruits. J’ai pris l’habitude de ne pas réutiliser tout de suite les grains qui venaient de faire un litre de Kéfir. Je les place au réfrigérateur dans de l’eau sucrée et je prends d’autres grains qui eux « attendaient » leur tour dans le même réfrigérateur (dans une autre bouteille d’eau sucrée). Comme vous le voyez, je chouchoute mes grains (ils ont 3000 ans quand même !).
        Le Kéfir est vraiment une belle découverte pour moi. J’en parle à mes amis, j’ai cette envie de faire d’autres adeptes, c’est passionnant. Joe.

  • Bonjour Marie Claire,

    J’ai une question assez générale concernant la première fermentation : aux états-unis et dans d’autres pays anglophones il est très courant de trouver la recette de F1 avec seulement de l’eau, du sucre et des grains (sans aucune mention pour la figue par exemple). De même, sur la liste des ingrédients de certains kéfirs vendus dans le commerce dans ces pays, pareil nul trace de fruits secs. Peux-t’on considérer la figue comme un bonus ou bien avez-vous une explication ?
    Au passage un grand bravo pour votre livre Boissons fermentées naturelles !
    Bien à vous, Yohan

    • Juste de l’eau sucrée ? Ça doit être un peu fade au goût !
      Je n’ai pas d’explication, mais voici une étude scientifique qui montre que la figue fait se multiplier les grains plus vite.
      Voici le lien vers l’étude :CLIC.

  • Bonsoir Marie-Claire,
    Je viens de recevoir mes grains de Kéfir par La Poste (merci au Groupe sur Facebook). Je compte faire un jus de carottes + pomme fermenté et voici comment je compte faire. Dites-moi si je fais une erreur :
    1/ Je fabrique un kéfir de fruits avec votre recette (1L d’eau, grains de kéfir, sucre, figue, citron (pas d’orange)) -> Figue remonte : OK je filtre.
    2/ Je filtre donc ce kéfir de fruits dans une bouteille et je ferme hermétiquement pendant 12H.
    Il n’y a donc plus beaucoup de sucre dans cette boisson qui me servira à fermenter des jus.
    3/ Je fais un jus de carottes + pomme avec un extracteur de jus (80 cl)
    4/ Je verse 20 cl de kéfir de fruits dans ce jus de carotte et je ferme hermétiquement la bouteille, 24H.
    Il me reste alors 80 cl de kéfir de fruits que je pourrai utiliser pour fermenter d’autres jus de légumes (chaque jus de légume contient une pomme).

    Question 1 : Est-ce qu’il y a des choses à modifier dans ce mode opératoire ci-dessus (quantités, temps) ?
    Question 2 : Combien de temps puis-je conserver (au frais) ce kéfir de fruits servant à fermenter des jus ?
    Question 3 : Peut-on fermenter des jus qui ne contiennent aucun fruits (donc que des légumes) ?

    Bon week-end,
    Cordialement.
    Joe.

    • Oui c’est le procédé habituel. Le kéfir se garde plusieurs semaines au frigo.
      Pour les jus de légumes seuls, si ce sont des légumes sucrés : betteraves, carottes, mais, ça va, mais attention si c’est des épinards ou des concombres, ça n’a pas beaucoup de sucre et il faut ajouter un élément sucré pour que ça fermente.

        • Bonjour,
          J’ai du tibicos depuis plus d’un an et je découvre cette manière de faire en utilisant que l' »eau du kéfir »… Personnellement je mets toujours directement les grains dans ce que je veux faire fermenter (eau + agrumes, ou jus de pommes, ou infusion…). Est-ce que cette méthode-là change quelque chose au processus ?
          Et dernièrement j’en ai fait avec de la bergamote et c’était déliceux!
          Merci !

          • Il est préférable de ne pas lettre les grains directement dans autre chose que de l’eau sucrée + des fruits, ou épices ou herbes. Si on les met dans du jus de fruit, du lait de coco, ou autres, à la longue ça peut les endommager. On peut le faire épisodiquement, mais pas à chaque fois.

      • Marie Claire bonjour, pourriez-vous par hasard m’aider sur la question suivante : doit-il rester du sucre à la fin de la première fermentation si on veut avoir du pétillant à la deuxième fermentation ? Un densimètre peut-il être utile pour mesurer ça? Un grand merci d’avance!

        • Oui, il reste du sucre à la fin de la première fermentation, c’est à dire quand la figue est remontée. Mais un densimètre est parfaitement inutile ! Mettez en bouteilles fermées et attendez…

  • Bonjour et merci pour ce superbe site où j’apprends plein de choses 🙂 Petite question rapide : selon vous, est-ce qu’il est possible de réutiliser la figue d’une F1 à l’autre ou faut-il en mettre une neuve à chaque fois ? Je fais un premier test de réutilisation, je vous dirai ce que ça donne.
    Bonne continuation !

    • Il vaut mieux en mettre une neuve si vous voulez garder vos grains en bonne santé. Une fois ça ne fera peut-être rien, mais à la longue, ça peut affaiblir les gains.

  • Bonjour, le kéfir me procure un vrai bien être au niveau des intestins et comme j’adore cette boisson je ne m’en prive pas, 1 bon demi litre par jour MAIS je fais une infection à l’oeil droit depuis deux jours (Uvéite) et je me pose la question suivante : existe-t-il des cas ou les probiotiques contribuent à la détérioration d’une autre partie du corps ? En clair peuvent-elles avoir aussi une action négative sur certains tissus ?

    • Absolument pas ! (sauf peut-être si vous vous l’êtes mis dans l’oeil- et encore ! ça a une action antiseptique ! mais ça doit piquer!)
      Notez que quand vous mangez des yaourts, vous ne vous posez pas la question. Pourtant c’est aussi rempli de bactéries vivantes. C’est exactement pareil.

  • Merci pour vos réponses toujours claires et rapides.
    J’aimerais savoir s’il est normal que mon kéfir,après 48 h de F1, et 24h de F2 en dehors du frigo,soit assez acide et ait un goût qui ressemble un peu à du cidre pas sucré.

  • Bonjour,
    Je voulais savoir si je pouvais utiliser de l’eau du robinet filtrée (au charbon végétal actif) pour faire du kefir de fruit.
    Je n’achete plus de bouteilles d’eau en plastique depuis quelques temps, l’eau filtrée au charbon supprime le chlore, apporte beaucoup de minéraux, je me disais donc que ça pourrait convenir dans la préparation du kefir de fruits.
    Quel est votre avis ?
    Merci d’avance pour vos conseils.

      • Bonjour tout le monde
        Pouvez-vous me dire où est ce que vous achetez le charbon actif ? J’ai commencé à faire des recherches sur le net et entre ceux qui disent vendre le seul vrai charbon actif et les autres je suis perdue.
        Je me demande aussi, vu que ça provient du Japon, est ce qu’il n’y aurait pas des problèmes de radioactivité ?
        Mes questions ne concernent pas directement le kéfir de fruit mais un ingrédient principal pour sa préparation (eau) alors je me permets de vous les poser.
        Bonne journée !

          • Quand j’ai tapé  » charbon actif eau  » sur google, ce qui est sorti sur les premières pages c’est le charbon de bois blanc (bichotan) du Japon. Il s’âgit de charbon actif fabriqué à partir d’un bois de chêne vert qui pousse exclusivement au Japon. On met un morceau de ce charbon de bois activé dans une carafe d’eau et le tour est joué. ça élimine non seulement le chlore mais aussi les métaux lourds and Co.
            J’ai regardé pour la marque Brita, c’est fabriqué à partir d’écorces de noix de coco.
            Merci pour votre réponse, je vais approfondir mes recherches avant de fixer mon choix.
            Bonne journée !

  • Bonjour, tout d’abord merci pour toutes ces informations que vous nous donnez!

    Je débute avec le kéfir en me basant sur votre recette, seulement il y a une petite différence avec ce que je lis ici au niveau du timing: en moins de 24h de 1ere fermentation la figue remonte et j’obtiens une boisson avec déjà beaucoup de bulle, donc gazeuse et agréable à boire. Du coup y a t’il un interet à faire la 2eme fermentation autre que d’avoir encore plus de gaz ?

    Comme j’en bois en grande quantitée, plus de 1 litre par jour, j’aimerai être certain que tout le sucre mis au départ ait été transmuté par les bactérie, comment le jauger ?

    Pour 1.5L d’eau (filtrée et dynamisé à la fontaine EVA), je met entre 2 et 3 cuillères à soupe de grains, 5 cuillères à soupe de sucre de coco, 1 figue et un demi citron.

    Merci

    • Les timings sont purement indicatifs et dépendent de la température, de la vigueur des grains et de la quantité qu’on fait (ça va toujours plus vite en grandes quantités).
      La 2° fermentation réduit le sucre, ça dépend donc si vous voulez au final une boisson sucrée ou non. Si vous voulez que le sucre soit au minimum, il est indispensable de prolonger la 2° fermentation jusqu’à ce que le goût ne soit plus sucré. Le sucre de coco ayant à peu près la même composition que le saccharose, vous pouvez l’utiliser.

  • Bonjour Marie-Claire
    Pour varier les goûts, j’ai envie de rajouter d’autres fruits dans mon tibicos. Ce rajout doit-il se faire uniquement en F2 ou est ce que ça peut se faire dès la F1 ?
    Est ce que je dois utiliser uniquement des fruits séchés ou les fruits frais peuvent aussi être envisagés ?
    Merci pour votre réponse et bonne journée

    • Oui on peut parfumer le tibicos avec toutes sortes de fruits. On met des fruits coupés en morceaux dans la première fermentation, ou des jus ou de la pulpe en 2° fermentation.
      Plus de détails dans mon livre « Boissons fermentées naturelles ».

      • Bonjour, je me permets l’incruste pour demander en cas d’ajout de gingembre frais, si d’abord c’est possible (vis à vis des grains) et s’il est mieux de le mettre en F1 ou F2 ?
        Merci.

    • Peut-on donner du kéfir à un enfant de 3 ans?
      D’autre part,faut-il rajouter du jus de pommes ,du miel ou du sirop d’érable après les 2 jours qui suivent la 2 ème fermentation ,au moment où l’on met la boisson au frigo?Car en ouvrant la bouteille ,qui n’avait pas encore été au frigo et dans laquelle j’avais mis du jus de pommes la veille,j’ai fait l’expèrience de la sortie brutale de la boisson ,comme du champagne.
      Peut-être aussi ne faut-il pas remplir complètement la bouteille???

      • Oui, très souvent les enfants adorent ça, mais il faut aussi qu’ils aiment les boissons à bulles.

        Il y a énormément de précautions à prendre, qui sont outes détaillées dans mon livre ‘Boissons fermentées naturelles ».
        Entre autres :
        Ne jamais remplir les bouteilles plus haut que la courbe sous le goulot.
        Toujours dégazer au moins une fois par jour si les bouteilles ne sont pas au frigo, et c’est impératif, plusieurs fois par jour en cas d’ajout d’un élément sucré.
        Attention : une explosion de bouteille est très dangereuse !

        Je déconseille d’ajouter du miel ou du sirop d’érable, ou alors vraiment très très peu. Le sucre va relancer la fermentation, et ça peut devenir incontrôlable. Ajoutez plutôt un peu de jus ou de pulpe de fruits, ou de la menthe, des herbes, enfin quelque chose qui n’est pas trop dosé en sucre.

    • Je suppose que ça dépend de chaque personne. Ce n’est pas comme lorsqu’on avale des pilules, il n’y a pas de posologie. C’est une boisson rafraichissante qui fait du bien. On boit ce qu’on a envie de boire. Un peu tous les jours, ce n’est pas la dose qui compte mais la régularité, je pense.

      • Bonjour et merci bcp d’abord pour votre super site très bien documenté et fourni!!
        Je fais mon kéfir grâce à votre recette depuis 1 an et d’habitude je le fais au citron mon préféré mais c’est la 2 eme fois que je le fais à l’orange et j’ai dû tout jeter, toute la boisson (5L quand même!!) était gluante, sans odeur mais imbuvable! Pourtant c’est toujours le même sucre (sucre de canne blond) que j’utilise, est-ce que les oranges peuvent faire ça? Trop de fructose? La 1ere fois pourtant c’etait bien bon mais j’avais mis un citron avec et peut-être moins d’orange. Bref je suis triste d’avoir jeté tout mon kefir 😔
        Sinon votre resto sur Paris Süri c’etait vraiment super 👍

        • Merci !
          je ne pense pas que ce soit dû aux oranges. ou alors elles n’étaient pas bio, ou quelque chose comme cela ? je n’ai jamais eu de problème en mettant des oranges.

  • Bonjour,je fais du kefir depuis environ 6 mois à partir des mêmes grains (après dons lorsqu’ils se reproduisent) il y a un dépôt blanc dans le fond des bouteilles, est-ce normal? Si oui peut-on le boire ou faut-il l’éviter?

  • Bonjour ! J’ai quelques interrogations par rapport à la fabrication/conservation du kéfir de fruits : tout d’abord, j’ai acheté des figuettes séchées Bio, pour bien faire, mais elles ne « coulent » pas comme les grosses figues ; elles restent obstinément en surface, même quand je les attache entre elles pour faire « plus lourd ». Cela vient-il du séchage incorrectement réalisé ou de la taille des figues elles-mêmes (elles sont vraiment très petites !) ? Je filtre le kéfir « au petit bonheur la chance », 24h à 48h après le début de la fermentation, mais je ne peux pas me fier à la remontée de la figue…
    Deuxième point : peut-on mettre dans le Tibicos, outre la figue, d’autres fruits secs, sulfités ceux-ci ? On m’a donné une quantité astronomique de raisins secs, en principe pas Bio du tout, et je ne sais pas s’ils peuvent « tuer » le Tibicos…
    Enfin, la personne qui m’a donné les grains de kéfir m’a bien dit de ne pas jeter l’eau qui a été en contact, de près ou de loin, avec le Tibicos dans mon évier, sous peine de voir la fosse sceptique bientôt colonisée par des tas de levures/bactéries/champignons (bref, du kéfir)… Qu’en pensez-vous, cela est-il avéré ? Je n’ai malheureusement pas d’extérieur donc je jette tout ça dans les toilettes ; nous avons le tout à l’égout, je suppose qu’avec les quantités de Javel et autres produits anti-bactériens qui se trouvent dans le système d’épuration des eaux usées, les grains de kéfir ne résistent pas longtemps, non ?

    • Possible que si ce sont de très petites figues, elles flottent. Est ce que ce sont vraiment des figues ? Et qu’il n’y a que de la figue dans l’emballage ?( attention aux appellations commerciales parfois trompeuses) . Il ne faut pas se compliquer la vie : des figues sèches normales, sans sulfites et c’est bien. Il y a des figues sèches non bio, non sulfitées, qui sont très bonnes. Les meilleures viennent de Turquie.
      Non, n’utilisez jamais de fruits sulfités. La fermentation n’aimera pas ça ! Si vos raisins sont blonds, ils ont des sulfites. Les bruns n’en ont pas.
      Mais rien ne vaut la figue pour le tibicos.
      On voit aussi que la fermentation est à point quand des bulles remontent des grains et que le liquide est bien trouble.
      Vous avez le tout à l’égout ? Donc quel est le rapport avec une fosse septique? Je ne comprends pas le problème. De toutes façons, je pense au contraire que les probiotique sont du kefir vont enrichir la fosse septique, si vous en avez une, et pas la détruire!

      • Pour info sur les figues qui flottent dès la mise en immersion : j’ai rencontré moi aussi ce phénomène avec mes figues de forme pointue achetées à la coop bio ; ça marche aussi ! Le truc c’est qu’il faut s’adapter vu qu’on ne peut pas compter sur la position de la figue pour savoir si la 1ère fermentation est faite.

        • Merci beaucoup, ça me rassure. Je fais donc une première fermentation d’environ 36h, le temps de bien voir (et entendre !) les bulles faites par l’action du kéfir, et aussi de voir les figues se décolorer. C’est un peu empirique, mais ça marche !

      • D’accord, merci ! Après plusieurs essais (et oui, ce sont bien des figues et seulement des figues), je pense que ce doit être un problème de séchage car les raisins secs (qui sont quasi noirs donc victoire, ils ne doivent pas être sulfités, ouf !!), qui sont bien plus petits, tombent au fond directement et remontent par la suite.
        Effectivement, j’avais mal formulé ma question. Je voulais juste savoir si cette histoire de prolifération était bien avérée et si éventuellement on pouvait rencontrer des soucis de ce type en ayant le tout à l’égout, mais je vois que non et tant mieux.
        Merci encore pour tout !

          • 20 grammes correspondent à une grosse cuillère à soupe.
            Attention avec la vergeoise, si c’est de la vraie vergeoise ça va.
            Mais il y a des vergeoises Béghin Say, ou autre marque, qui sont en fait du sucre « saveur vergeoise » qui contiennent des colorants et des agents de texture. Dans ce cas il vaut mieux éviter.

  • Bonjour Marie-Claire

    On vient de me donner des grains de kéfir de fruits. Je m’interroge car ils ont un aspect différent par rapport à ceux que l’on m’a donné via votre groupe de dons/recherche sur Facebook. En effet ceux qui ont voyagé ont des grains plus petits ( comme des graines de lentille) par rapport à ceux donnés en main propre (comme des graines de maïs).Ces derniers forment une sorte d’agglomérats alors que « les petits grains  » sont bien séparés les uns des autres.

    Petite précision tout de même, les grains en forme d’agglomérats m’ont déjà servi à deux préparations successives,

    Est-ce que je peux tout de même mélanger ces grains venant de donneurs différents, malgré leur différence  » apparente  » ?

    Merci

      • Bonjour,
        Pour vous rassurer, j’avais reçu des grains par courrier ; c’était de la bouillie dans le sachet…
        J’ai mis ça au travail en suivant la recette et ça a fonctionné ; Maintenant, après quelques litres, les grains sont beaux, gros et se multiplient au point que je n’ai pas le choix que de les donner aux poules !

  • Bonjour,
    Dans mon tibicos, j’avais envie d’ajouter un dé ou une tranche de betterave, non pas pour le goût mais plutôt pour ajouter une fantaisie de couleur rose à la boisson ;
    Est-ce possible ?
    Les grains ne risquent-ils pas de se colorer aussi ? Si oui, serait-ce un problème ?
    Merci

    • Faites le en seconde fermentation, ou bien avec des grains surnuméraires. Ça va colorer les grains à coup sûr. Les endommager à la longue, peut-être.

      • OK merci.
        Par contre, la seconde fermentation se fait en bouteilles à bouchon bock si j’ai bien suivi, et l’ouverture n’est pas bien grande… En conséquence, je vais devoir tailler les dés de betteraves tout petits si je veux être certain de pouvoir les retirer …

        • Oui, bien sûr. Mis vous n’êtes pas obligé de les retirer pour verser dans les verres. C’est comme quand on met des raisins secs ou des dés de fruits. Versez à travers une passoire.

          • OK.
            Si je comprends bien, il est obligatoire de faire la recette du tibicos en suivant strictement et sans aucune fantaisie la recette (figue, citron sucre, et eau) ;
            Et c’est seulement à la 2ème fermentation qu’on peut s’amuser à faire selon son imagination ? (en tenant compte de l’étroitesse du goulot des bouteilles à bock …)

          • On peut quand même mettre des morceaux de fruits lors de la première fermentation : oranges, clémentines, pommes, poires, fraises, framboises, prunes, pêches… Évitez les fruits qui colorent, car ça reste coloré ensuite. On met ces fruits toujours en plus de la figue et du citron.
            Evitez aussi de mettre les grains dans du jus de fruit directement, pour cela utilisez des grains surnuméraires ou bien ajoutez un peu de la boisson dans le jus de fruits.
            Plus de détails dans mon livre « Boissons fermentées naturelles ».

  • Bonjour Marie-Claire

    Je suis tombée sur votre site en recherchant des infos sur le levain naturel, et voilà qu’hier j’ai bu mon premier kéfir de fruit 🙂 🙂 :-).

    En allant sur votre blog, c’est comme quand on va dans un magasin pour acheter deux petits trucs et on on ressort le caddie bien rempli. A la différence tout de même que sur votre blog, on repart avec des choses ô combien utiles et capitales pour notre santé et bien-être 🙂

    Donc pour le kéfir de fruit, j’en ai entendu parlé pour la première fois il y a 5 ans. Et quand j’ai demandé ce que c’est le kéfir, on m’a répondu :  » c’est du champagne sans alcool « . Moi qui adore le champagne, pas question de boire du  » champomy  » !!!!!!! Alors le kéfir aucun intérêt pour moi … si seulement je vous avais croisée ce jour là …

    Donc je prépare la F1. Je ne vous dis pas quelle ne fut ma joie en voyant les toutes premières micro bulles dans le bocal ! Au point que je me suis mise à faire tourner le bocal sur lui-même afin de voir de plus grosses bulles remonter 🙂 🙂 :-). Et là j’entends Marie-Claire me dire  » arrêtes de jouer avec ce bocal !!!!  » … hihihi

    A la fin de la F1, je goûte : woahhhhhh. Excellent, j’adore . Encore légèrement sucré, bien aromatisé. Je passe à la F2 et j’attends patiemment. Car oui quand je me suis mise à préparer mon propre levain, ma patiente a été mise à rude épreuve …

    Puis arrive le moment tant attendu. Je sors la bouteille du frigo, mon verre est prêt. J’ouvre la bouteille … Pshiiiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttttttttttt … ça pour du champagne, c’est du champagne … et puis ma cuisine s’est transformée en un véritable geyser … si si … euh non non, c’est juste ma bouteille qui a bien bien bien débordée mais j’ai mis un peu de temps avant de le réaliser !!!!!!!!

    Mais le goût de la boisson issue de la F2 m’emballe un peu moins. Peut-être que mon palais n’est pas habitué au goût fermenté !!??

    Alors voilà ma question : est ce que la boisson issue de la F1 et celle issue de la F2 ont les mêmes qualités nutritionnelles ? Parce que la F1 je la finirai en moins de 2.

    Celle issue de la F2 est certainement plus riche en probiotiques ?

    Plus on laisse fermenter, plus les qualités nutritionnelles sont importantes ?

    Où est ce que la fermentation F2 permet juste d’avoir plus de pétillant ?

    Et au passage, merci également d’avoir créé le groupe de dons/recherches de grains de kéfir sur Facebook.

    Voilà Marie-Claire, je ne vous remercierai jamais assez. Oui vous êtes une véritable revivaliste de la fermentation.

    Je vous souhaite un week-end bien fermenté 😉

    • Merci ! ☺️
      Il y a autant de probiotiques mais moins de bénéfices santé après la première fermentation car il y a encore beaucoup de sucre.
      La seconde permet de transformer le sucre en gaz carbonique.

  • Bonjour Marie-Claire. Merci pour vos précieux conseils. Quelle est, selon vous, les doses de kéfir à prendre pour une personne ayant une fragilité intestinale ? Avez-vous entendu parler de réactions indésirables suite à l’absorption de Tibicos ?

    • Non je n’ai jamais entendu parler de réactions indésirables. Il n’y a pas de dose spéciale, ce n’est pas un médicament à prendre comme on prend 3 pilules le matin et 2 le soir ! C’est une boisson rafraîchissante agréable et bonne pour la santé. Buvez-en comme cela vous fait plaisir quand vous avez soif, ne vous forcez pas, ne vous privez pas.

  • Bonjour.
    Tout d’abord, j’ai rarement vu un blog ou site internet sur ce thème aussi bien fait, intéressant et aussi intelligent. Bravo.
    Pour le kéfir de fruits, j’aime l’alliance gingembre-citron. Est-il possible, une fois de temps en temps, de faire une F1 sans la figue ? Mes grains se portant très bien et sont très prolifiques.

  • Bonsoir,
    Mon kéfir est en bonne santé, il se reproduit bien et la boisson pétille!
    Seulement je m’étonne de l’accumulation d’un dépôt dans mon bocal au fur et à mesure des fermentations: un genre de poudre bien plus petite que les grains de kéfir, dont le volume équivaut bientôt à celui de ces derniers. Mon bocal n’a pas cette vision limpide et translucide qu’on peut voir sur vos photos.
    Est-ce que ce sont des rejets de la “digestion” des bactéries? Où est-ce que ce sont des futurs grains en devenir?
    J’évite de rincer mon kéfir, mais je me demande si je ne dois pas trouver un moyen de filtrer ce dépôt?
    Si vous avez une idée, je serais curieuse de tirer ce mystère au clair.
    Merci! 🍋

    • Le dépôt au fond du pot est normal. Ce sont des levures mortes qui tombent au fond. Mais pour en avoir autant… vous ne lavez jamais le pot quand vous filtrez la boisson et la mettez en bouteille?

      • J’essaye d’enlever ce que je peux qui reste attaché au fond du pot, mais la majorité se mélange au kéfir et ne passe pas par les trous de la passoire si j’essaye de les rincer.
        Par ailleurs, malgré mon ajout de sucre regulier (presque quotidien), je trouve les grains de kéfir un peu petit.
        Il faudrait peut-être que je les laisse se reconstituer doucement, sans figues ni citron?
        Merci beaucoup pour vos réponses!

        • Un dépôt qui ne passe pas par les trous de la passoire, ce n’est pas un dépôt alors, c’est peut-être simplement des petits grains de kéfir en formation. (Ou alors votre passoire est drôlement fine ! )
          Quand vous dites que vous remettez du sucre quotidiennement, c’est dans le pot de réserve au frigo ? c’est inutile, voie même nocif. Ils sont au repos au froid, ils n’ont pas besoin de beaucoup de sucre. Ne remettez du sucre pas plus qu’une fois par semaine (et très peu : une cuillère à soupe pour 1 litre).
          Quand vous faites la boisson, si vous voulez faire grossir les grains plus vite, mettez 2 figues au lieu d’une.
          je rappelle les proportions idéales pour faire la boisson : pour 1 litre d’eau, 1 figue sèche, un demi à un citron, 25 g de grains et 50 g de sucre.

  • Bonjour,
    Depuis quelques temps je rate mes boissons de kéfir qui ont une texture gluante alors que jusqu’à cet été tout allait bien.
    Je n’ai pourtant rien changé à ma méthode, eau du robinet que je laisse déchlorer+sucre etc. Je stocke mes grains de kéfir fermé au frigo lorsque je ne les utilise pas…je ne comprend pas…:/

    • C’est une maladie du kefir qui survient parfois. ( Ça m’est arrivé un jour où j’avais eu la mauvaise idée de suivre un conseil sur le fait qu’il faut des minéraux au kefir ) et voici comment je l’ai soigné :
      Rincez soigneusement les grains. Pour cela mettez- les dans un récipient, remplissez d’eau non chlorée. Agitez les grains dans l’eau, puis videz l’eau. Recommencez jusqu’à ce que l’eau soit claire.
      Mettez les grains dans un bocal d’eau légèrement sucrée au frigo et laissez- le reposer pendant au minimum 3 – 4 semaines sans y toucher.
      Ça devrait résoudre le problème. Si non, recommencer le même traitement encore une ou deux fois.

  • Merci Marie-Claire pour tous ces conseils et infos. Je découvre votre site, c’est une mine d’or ! Je vais me lancer dans la fabrication du kéfir de fruits, dès que je trouverai un donateur .

  • Chère Marie-Claire, pour l’instant, la seule expérience de conservation à long terme que j’ai mis en place est celle concernant l’étrange « yama-uni », mais le tofu est fermenté avec du miso, pas du tibico.
    Si j’arrive à garder suffisamment de temps mes carottes, je vous tiens au courant, c’est promis, mais la préparation semble tellement appétissant que je ne sais pas si je vais parvenir à en sauvegarder un bocal^^. Merci pour votre conseil concernant la vertu anti- oxydative du tibico, je vais la mettre en application sur mes fruits coupés (les salades de fruits et les avocats noircissent effectivement, surtout sur un buffet, celui préparé pour des fêtes par exemple.

  • Bonjour , je fais ma première expérience de kefir de fruit et j’aimerais savoir si on doit brasser le sucre pour bien le dissoudre ou bien si on laisse au fond sans trop remuer . Merci !
    Cindy (Québec)

  • Bonjour,

    Je me suis lancé dans le tibicos à 12h ce midi donc,
    1càs de grains de tibicos, 1L d’eau non chlorée, 1 citron, une figue et 50g de sucre , T° = 20°

    Au retour, c’est à dire 6h après, la figue est déjà remontée à la surface ; il y a quelques bulles…

    Dois-je déjà embouteiller ou attendre encore toute la nuit ?

    Merci

    • si la figue est remontée, on peut embouteiller puis attendre que ça soit effervescent. On s’en rend compte en soulevant un peu le bouchon. Si ça fait pschitt, c’est que c’est bien parti !

      • J’ai embouteillé après avoir rajouté le jus du citron mais pas de gaz et goût insipide…
        On verra bien si ça pétille en 2ème fermentation…

        J’ai redémarré aussitôt un 2ème essai et ce tte fois-ci la figue flotte direct ! (figues sèches de la biocoop)

        … Ça peut arriver ce genre de chose ?

        • Pourquoi rajoutez-vous du jus de citron ? Si vous mettez des citrons coupés dans la 1° fermentation, vous n’avez pas besoin de le faire.
          Il est normal que ça ne pétille pas à la fin de la 1ere fermentation. Le gaz n’arrive que durant la 2°.
          Il ne m’est jamais arrivé que la figue flotte direct. c’est étrange. Est ce que par hasard ce n’était pas une figue moelleuse ? il fait obligatoirement des figues sèches.
          Vous devriez suivre la méthode à la lettre les premières fois, et ensuite vous changerez des choses si vous voulez, mais en faisant des fantaisies dès le début sans comprendre la méthode, il ne faut pas s’étonner que ça ne donne pas le résultat attendu.

          • Je presse le jus du citron issu de la 1ère fermentation … afin de ne pas le jeter comme ça… Il ne fallait pas ? Bon… (il me semblait avoir vu ça quelque part dans les commentaires…)
            Quant aux figues, je poserai la question à la coop ; j’ai demandé des figues sèches ; elles sont effectivement un peu souples (pas molles) et pas dures… je ne sais pas trop quelle texture il faut… Je ne pensais vraiment pas qu’il y a figue sèche et figue sèche !

          • Ah oui ! j’avais compris que vous rajoutiez du jus de citron supplémentaire, oui alors moi aussi je donne un coup sur les citrons pour les presser sur le tibicos.
            Il y a des figues qui sont vendues réhydratées (elles sont en générai dans un sachet fermé, alors que les sèches sont dans des petites caissettes en carton couvertes de cellophane. )

        • Bonjour, Richard et Marie-Claire,
          Il arrive que la figue flotte dès le début mais cela n’est pas dû à la fermentation, forcément !
          Certaines petites figues très sèches, comme les Zagros d’Iran et les Calabacitas d’Espagne, sont très légères et contiennent de l’air à l’intérieur. C’est ce qui provoque une ascension immédiate.
          Essayez de la presser pour chasser l’air lorsqu’elle est immergée. Vous verrez qu’elle finit par descendre au fond du bocal.

          • Bonjour Lilith et merci pour l’intervention.
            Je pense que mes figues ressemblent en effet aux variétés que vous dites ; elles sont en effet plutôt pointues.
            Je vais les presser un peu voir ce que ça produit.
            Merci pour le tuyau !

          • Avec plaisir ! Ces variétés sont celles que j’utilise pour mon tibicos. Elles fonctionnent très bien. Si la figue persite à flotter, ce n’est pas grave. Il faut attendre au moins 24 heures pour que la fermentation ait lieu.

  • Bonjour, merci pour votre patience à répondre à toutes nos questions. Je fais du kéfir depuis 3 semaines et je préfère ne faire qu’un demi litre par jour car je ne bois pas beaucoup. Il ne pétille pas vraiment, mais peut-être que je ne le laisse pas assez longtemps dans sa bouteille fermée. Du coup je me demandais si son efficacité est aussi performante s’il n’est pas pétillant ? J’ai un voile qui se forme et je procède comme vous le préconisez en rinçant les grains, je laisse pourtant décanter l’eau du robinet plusieurs heures avant de m’en servir, j’ai vu que cela pouvait venir du taux de calcaire, il ne doit pas dépasser quel taux ? Merci pour tout.

    • Tout d’abord, cessez de rincer les grains. Il ne faut pas le faire Je n’ai jamais préconisé de rincer les grains, vous devez confondre.
      Pourquoi n’en faites-vous pas un litre qui vous servira pour 2 jours ? Moi non plus je n’en bois pas beaucoup, mais j’en fait 2 ou 3 litres à la fois, et ça fait plus d’une semaine.
      Ça marche toujours mieux en grande quantité.
      POur que ça pétille il faut au minimum 24 heures de fermentation dans la bouteille fermée, mais le plus souvent c’est 48 heures.
      Ça a les mêmes propriétés probiotiques que ça pétille ou pas.
      C’est juste que ça contient beaucoup moins de sucre si ça pétille, et c’est plus agréable à boire. 😉
      On laisse décanter l’eau, non pas pour le calcaire, mais pour le chlore. Le calcaire ne fait pas grand chose. Il y a beaucoup d’idées fausses qui circulent sur le kéfir de fruit !
      Je pense que : grande quantité + grains pas rincés + fermentation assez longue, vous allez y arriver !

  • Bonjour,

    J’ai pourtant lu et relu tous les commentaires mais je n’ai pas trouvé réponse :

    – Que fait-on des fruits après filtrage ? Si on les manges est-ce que ça contient aussi des vitamines et probiotiques comme la boisson ?

    – Après avoir distribué des grains à droite et à gauche, qu’en faire ? Les manger apporterait quoi ?

    Merci par avance pour votre dévouement.

    • On en fait ce qu’on veut, on peut les manger bien sûr. Mais la figue et le citron n’ont plus aucun goût : absolument tout le goût est passé dans la boisson.
      Je n’ai aucune idée de ce qu’apporterait le fait de manger les grains. Vous trouvez un intérêt gustatif aux grains de kéfir ? Ça ne vous empoisonnera pas, si c’était la question.

      • Merci !
        Pour les surplus de grains de kefir, s’il n’y a pas de demandes, le mieux c’est quoi ?
        – mettre au compost
        – donner aux poules, au chat ?
        C’est riche en quoi en fait ?

        • C’est composé de polysaccharides, un mélange de sucres et de protéines. C’est juste riche en microbes ;-).
          Il y a des gens qui les donnent à leurs poules. J’ignore ce que ça leur fait. J’ignore aussi si les chats les mangent, n’ayant ni poules ni chats.
          Moi je les fais sécher pour un usage ultérieur, si jamais je perdais ceux qui sont en activité ou pour en donner plus tard.

          • Ma mère fait du kéfir de fruits depuis longtemps, elle déborde de grains. Elle en a donné à ses poules et miracle, elles se sont remises à pondre alors qu’elles ne pondaient plus depuis des mois… Coïncidence ?

    • Bonjour Philippe
      Si vous ne savez plus quoi faire de vos surplus de grains de kéfir de fruits, je suis preneuse. Je viens tout juste de découvrir le site de Marie-Claire et je souhaite me lancer. Merci

      • Ce n’est pas ici le lieu pour échanger des grains, allez plutôt vous inscrire sur le groupe dont le lien est dans le billet. Ici, personne ne peut vous contacter.

  • Bonjour Marie-Claire, je fais du kefir depuis l’été sans problème, mais cette fois ci, un voile blanc est venu à la surface, puis-je récupérer mes grains, les rincer, ou dois-je tout verser au compost? Merci de votre réponse

  • Bonjour Marie-Claire, dans la mesure où je ne parviens pas à m’habituer au goût salé des légumes en saumure (même peu salée), je viens de faire un essai ce week-end: j’ai utilisé du tibico maison (réalisé avec des grains de kéfir) comme liquide de remplissage pour du chou -rave. Avez vous déjà pratiqué ce genre de préparation? Je me suis dit que théoriquement, les bactéries du kéfir devraient permettre la lactofermentation du légume (en accessoirement, avec le goût délicieusement acidulé du tibico, ça allait être « une tuerie »^^)? Merci pour votre réponse.

      • Entendu, et en règle générale, combien de temps puis-je conserver mes bocaux ouverts et placés au réfrigérateur (en saumure et au kéfir)?? Merci pour votre réponse. J’aime bien l’acidité, en tout cas davantage que le salé^^.

        • C’est très variable : goûtez régulièrement et vous saurez. J’ai en ce moment un bocal de baies de cassis dans du tibicos depuis le mois d’août.

          • Chère Marie- Claire, j’ai goûté mon chou rave fermenté avec du tibico: j’ai adoré! A tel point que j’ai jeté toutes mes préparations en saumure et refait trois bocaux avec des carottes: des jaunes, des rouge corail (magnifique variété que je viens de découvrir chez un paysan pas loin de chez moi) et des oranges. Les couleurs se sont mises à chatoyer, c’est très joli. J’emploie toutefois du tibico préparé avec du gingembre car comme il ne pétille pas beaucoup, avec des fruits, ce serait trop sucré (je viens de relire à cet effet votre page tibico pour savoir pourquoi cela pétillait si peu: je rince à grande eau mes grains, les pauvres!). Je me suis demandé si l’exaltation ds couleurs était un effet du tibico car en saumure, les couleurs ont plutôt tendance à passer et à être délavées. En tout cas, mes bocaux ne dépareraient pas dans votre restaurant! Je vous souhaite une belle journée… effervescente^^

          • Le tibicos est un excellent anti-oxydant. Nous nous en servons au restaurant pour empêcher l’oxydation des avocats ou des pommes.
            En ce qui concerne les carottes en saumure, leurs couleurs restent bien flashy. Ce sont les radis ou les betteraves jaunes qui passent, ainsi que les légumes verts qui deviennent plus kaki.
            Si vous faites des expériences de durée de conservation, tenez moi au courant. Chez moi certains produits se sont complètement désagrégés à la longue (mais c’était des fruits, pas des légumes).

  • Bonjour/bonsoir,
    Je voudrais savoir si l’on peut manger les grains de kéfir de fruits ?
    Si non, pourquoi ?
    Une personne m’a dit en mettre dans ses salades…alors que sur un site, j’ai lu que cela ne se mangeait pas.
    Pouvez-vous m’éclairer s’il vous plaît ?

    Bonne journée/soirée à tous.

    • Ben… à vrai dire… Manger les grains de kéfir… Je ne comprends pas bien l’intérêt gustatif que ça peut avoir… Mais si ça vous fait vraiment envie, faites vous plaisir, ça ne vous rendra pas malade, si c’est ça la question.

      • Je vous remercie de votre réponse.
        Eh bien, cela se multiplie tellement vite en fait et comme il n’est pas toujours possible de les donner aussi vite….il faut bien en faire quelque chose… 😉

        • Bonjour KITTY,
          Je suis à la recherche de grains de kefir de fruits et j’ai tenté d’utiliser le facebook de mon fils pour faire une demande mais ça m’a pris la tête (j’ai horreur de ces usines à gaz !), ce qui fait que ne sachant pas si ma demande est faite ou pas (je ne la retrouve pas…) je tente par cet intermédiaire… Si c’est possible ce serait super ! merci par avance.

          • Essayez via leboncoin. Je donne mon surplus en ayant passé une annonce sur ce site bien connu (et sans doute un peu plus simple d’utilisation que facebook). Le nombre de personnes venues en chercher est étonnant.

  • Bonjour Marie Claire;
    Merci pour ces échanges;Petite question:
    Le mélange boisson alcoolisée modérée (vin,bière) lors d’un même repas avec kéfir est-il incompatible.
    J’ai constaté avoir des difficultés à digérer le repas dans cette situation sans pouvoir l’imputer à ce mélange.
    Avez vous déjà eu un témoignage allant dans ce sens?
    Merci pour la réponse;
    Philippe

    • Je ne vois pas pourquoi cela aurait cet effet. Je fais souvent de délicieux cocktails avec du kéfir et des alcools variés. Personne n’a jamais été malade.

  • Bonjour Marie-Claire, je viens de recevoir des grains de Kéfir de fruit mais je me demande si il existe différentes souches de grains avec des espèces de bactéries et levures différentes. J’ai également entendu parlé de kéfir de fruit Hena de quoi s’agit-il? Sandrine.

  • Bonsoir Marie Claire,

    Je m’intéresse de prêt à la fermentation, et plus particulièrement aux processus de transformation. J’ai lu énormément de livre sur le sujet et ne trouve aucune réponse à ce sujet. La transformation en acide lactique se fait dans un environnement anaérobie comme pour les légumes lacto-fermentés mais pourquoi dans le cadre du kéfir il n’est pas nécessaire de fermer le bocal ? merci de bien vouloir m’éclairer.
    Nicolas

  • Bonjour Marie-Claire, je suis devenue une passionnée de la fermentation depuis 1 an lorsque j’ai découvert votre site. Pour les légumes, j’ai osé sauté le pas grâce à un ami polonais, expert en la matière qui m’a accompagné à mes débuts.
    J’ai une question concernant le kefir de fruits. J’ai diminué de moitié la quantité de sucre dans le kefir d’eau car j’aime bien qu’il soit plus sec. Mais je me suis aussi rendue compte qu’il devient plus sec aussi si je patiente un peu avant de le consommer. Est ce que le fait de diminuer la quantité de sucre peut altérer la qualité des grains à la longue ?
    Merci Marie Claire pour votre réponse et bravo pour votre site
    Annie

    • Effectivement, le sucre est l’aliment des bactéries. Si vous les mettez au régime, elles ne seront pas contentes !
      Donc la réponse est oui.

  • Bonjour Marie Claire, j’ai déjà réalisé plusieurs fois du kéfir de fruits avec une préparation d’ensemencement du commerce sans phénomène explosif au sein de mes simples bouteilles à bouchon à visser^^. Mais là, j’ai récupéré des grains et à la lecture de votre article, je crains d’arroser ma cuisine avec le kéfir… Est-il réellement indispensable de se procurer une bouteille avec muselet? Merci pour votre réponse.

    • Ben moi j’ai eu une explosion une fois avec le ferment du commerce !
      Oui la bouteille avec muselet est obligatoire ! Ce sont les seules qui résistent. Prenez les Leparfait, ou les Ikea. Celles vendues chez Casa ne sont pas assez solides.

      • J’ai repéré une grande bouteille en inox avec muselet dans ma bioccop (ils appellent cet article »gourde »), cela devrait pouvoir également faire l’affaire? Merci pour vos conseils!

        • Je ne sais pas, je ne connais pas. Demandez-leur si ça résiste à une pression importante, ce n’est peut-être pas prévu pour cela.. Et de toutes façons, respectez les consignes : pas remplir jusqu’en haut, soulager souvent la pression, mettre au frais à temps…

  • Bonjour et tout d’abord merci pour ce site qui est très riche et très instructif.
    J’ai des grains de kéfir dont je me sert pour faire du kéfir de fruits, mais j’ai un doute: s’agit-il des mêmes grains que ceux qui servent à faire le kéfir de lait et le fromage de kéfir de lait ?
    Merci.

    • Non, les deux sortes de grains sont différentes qui ne sont pas interchangeables. Ils se ressemblent mais ne sont pas identiques. Le kéfir d’eau est translucide. Le kéfir de lait est blanc opaque. Il vous faut d’autres grains pour fermenter le lait.

  • Bonjour Marie Claire,
    Tout d’abord, merci pour votre site. Vos explications rigoureuses, mais jamais rébarbatives, et toujours basées sur l’analyse expérimentale, et non sur la « croyance », me ravissent.
    Grâce à vous, je régale toute la famille de kéfir depuis un mois, kéfir que je décline dans de multiples variantes. Nos préférences en terme d’aromatisation vont au gingembre, à la figue fraîche, et à la violette. Pour l’instant…car il y a encore pleins d’expériences à tenter. Et je trouve très jolie la décoration de ma cuisine / laboratoire avec ces bocaux où flottent les fruits et les grains, comme en apesanteur dans un ballet au ralenti. C’est fascinant !
    Une question maintenant, voulant sécher des grains, ceux ci ont transformé leur parfum acidulé en odeur de fromage. De « bon » fromage, certes, mais quand même, ça m’interroge. Est-ce normal ? Je ne voudrais pas, au mieux dégoûter la personne à laquelle ces grains doivent être envoyés, ou au pire la rendre malade !
    Dans le doute, je lui enverrai plutôt des grains humides sous Ziploc.
    Avez vous un avis ?

    • Oui, c’est joli, les bocaux en fermentation ;-).

      Les grains séchés : c’est normal que l’odeur change et soit plus forte. Pas de soucis, vous ne rendrez personne malade. Avertissez la personne qui aura les grains que l’odeur va complètement disparaître après réhydratation et fermentation.

  • Bonjour, je fais du kéfir avec bonheur depuis quelques années et depuis le début de l’été, je note un affaiblissement de mes bestioles. La boisson est toujours bonne et bien pétillante, mais les grains sont de plus en plus petits et maigrichons et je n’ai rien jeté depuis des mois, le volume n’augmente pas (il ne réduit pas non plus …)
    Dois-je changer de grains ? dois-je le laisser reposer plus longtemps entre deux fournées ? (il est quand même resté tranquille au frigo pendant 3 semaines cet été )
    J’utilise de l’eau osmosée et du sucre roux, j’ai essayé de changer de sucre, c’est pareil.
    Merci pour vos conseils !

      • Merci beaucoup pour votre réponse, je n’aurais jamais pensé que l’eau osmosée était coupable, pour moi, c’était le mieux ! Qu’est ce qui gène, elle n’est pas assez minéralisée ? pourtant, trop, c’est pas bon non plus … Est-ce qu’on peut arranger l’affaire avec du plasma de quinton ? Parce que dans l’eau du robinet, il n’y a pas que le chlore qui me chagrine …

        • Oui, il faut un peu de minéraux, mais pas trop non plus. L’eau de quinton est salée, je crois. c’est mauvais aussi !
          Une eau de source en bouteille convient aussi. (oui, moi non plus je n’aime pas les bouteilles en plastique … :-/ ).

          • Alors j’ai essayé avec l’eau du robinet, ça a l’air de bien lui plaire, du coup, je me demandais si pour mon pain aussi, l’eau osmosée était à éviter ?
            Bon je dis ça, mais mon levain est plutôt en forme … Mais il serait encore mieux avec de l’eau non osmosée ? ça me ferait vraiment râler, c’était quand même assez cher comme investissement et je croyais que c’était mieux pour tout, pas de bouteilles, tout ça :((

          • Non, pour le levain ce n’est pas pareil, la seule chose important est que l’eau ne soit pas chlorée. La farine apporte tous les nutriments dont les microbes ont besoin.

  • Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes les explications, je me demande si la deuxième fermentation est nécessaires, qu’apporte t’elle car perso je le préfère directement et d’un coup le mets au frigo de suite.

    Merci de votre réponse

        • Je ne peux pas vous donner les doses exactes, mais d’après les études, il faut 140 à 160 heures de fermentation pour que le saccharose soit entièrement transformé et qu’il ne reste plus ni saccharose, ni glucose. Il reste alors 20 % de sucre par rapport à ce que vous avez mis au départ, et c’est uniquement du fructose, qui a un IG bas.
          Ça fait donc entre 5 et 6 jours et demi après le départ.

          Sans la seconde fermentation, c’est à dire après 24 heures de fermentation, il reste quand même environ 60 % de saccharose, 15 % de glucose et 25 % de fructose (ces deux derniers résultat de la transformation du saccharose).

  • Bonsoir,
    Je viens de recevoir du kéfir. Je viens de lire que la boisson devient filante avec du sucre complet. Est ce que la boisson est tout de même buvable?
    Depuis que cette boisson existe je doute qu’ils utilisaient du sucre raffiné.
    Merci pour votre site et vos pages Facebook. J’adore se que vous faîtes.

    • Merci, c’est gentil.
      Ça ne devient pas à tous les coups filant avec du sucre complet. Mais souvent, quand ça devient filant, c’est que les gens utilisent un sucre trop riche en minéraux, ou une eau trop minérale, ce qui provoque un déséquilibre dans le milieu. Mais le sucre roux est possible, bien sûr.
      Oui, la boisson est tout de même buvable, ça n’est pas toxique, mais ce n’est pas très agréable de boire un truc qui a la consistance d’une bave épaisse.

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre blog qui est plein de bon sens. Est-ce que vous savez si l’eau filtrée par un adoucisseur d’eau marche pour le kefir? Ou si qqn d’autre a déjà essayé…

    merci!

  • bonsoir,
    Pour le kéfir de fruit, est-ce qu’il est nécessaire de trouver des figues sèches bien fermées, car souvent elles sont écrasées dans l’emballage et elles perdent leurs grains. Ce n’est peut-être pas important, je me demande si cela « souille » les grains de kéfir.

    • Oui, on se retrouve avec plein de petites graines de figues parmi les grains de kéfir. Ça n’est pas un problème spécialement, ça n’endommage pas les grains.
      Il est vrai qu’avec des figues non écrasées, on n’a pas ce problème, à vous de choisir…

    • j’ouvre les figues en 2 et je les mets dans une gaze (que j’achète en pharmacie, mais y’en a un peu de partout.) Comme ça y’en a pas plein mélangé avec les grains de kéfir.

  • bonjour,

    Comme les autres témoignages, votre blog est très utile et bravo.
    Je prépare du kéfir depuis peu, et je me demandais pourquoi faut-il jeter la figue (ou autre fruits sec) après la fermentation? Puis-je les réintégrer, sans danger, dans une purée de fruit par exemple?
    merci de vos conseils !

    • Bjr. J ai trouvé la recette ci dessous, ma question est, dois je boire les grains avec ou pas?

      Cette recette est à consommer tous les matins, à jeun , une 1/2 h avant le petit déjeuner
      – 150 ml d´eau minérale
      – 1 c.à c. de sucre roux, brun ou mascavo (ou du sucre non raffiné)
      – 1 c. à s.de grains de kéfir ( c.en bois)
      -Mélanger le tout avec une cuillère en bois-Couvrir le récipient avec un tissu fin maintenu par un élastique.
      -à consommer 24 h plus tard (à faire donc le matin)
      Il est important de maintenir l´équivalent d´une c. à s, de kéfir donc de retirer l´excédant du à sa reproduction.
      Merci beaucoup.

      • Bah non, on ne boit pas les grains !
        Mais avec ce régime-là, ils vont rapidement mourir, vos grains ;-). Vous devriez plutôt faire une vraie boisson kéfir, bien meilleure à boire. Voir article ci-dessus. 🙂

        • Merci beaucoup pour votre réponse. Comme je suis très novice et que j’entends un peu toutes sortes ce n est vraiment pas évident.
          J ai encore une autre question, est ce que je peux laisser les grains dans l eau sucrée à température ambiante si j en refais tous les deux jours?
          Au fur et à mesure j en aurais beaucoup que je garderais au frigo avec un peu sucre et de l’eau évidemment. Mais après, si je veux les remettre en route dois je les ressortir à température ambiante pendant 48 h ou……. pour les réveiller ou pas.
          Je suis diabétique mais non insulino et j ai aussi du cholestérol, la totale quoi. Si vous avez un conseil à me donner, n hésitez surtout pas.
          Merci d avance.
          Lieve

          • Oui, il faut faire attention à tout ce qu’on lit sur internet, il y a énormément de croyances plus ou moins « magiques » qui circulent au sujet du kéfir, et les groupes de discussions là-dessus sont très souvent du genre sectaire. C’est bizarre d’ailleurs, je ne sais pas pourquoi ça déchaine autant de passions.

            Le kéfir peut très bien être bu par des personnes diabétiques car le peu de sucre restant est du fructose qui a un IG bas.

            Pour le cholestérol, mangez du camembert : CLIC.

            Mettez les grains de kéfir au repos au frigo, même su c’est seulement pour 2 jours. Il est inutile de les « réveiller », on les utilise directement à la sortie du frigo.

  • Bonjour Marie-Claire
    Je fais du kéfir depuis longtemps déjà (grâce à vous) et je n’ai jamais eu de souci… Mais là je suis très dubitative, et ne comprends pas ce qui arrive. Après trois jours de fermentation, quand j’ai voulu mettre en bouteille, je me suis aperçue que le liquide était gluant, un peu comme du blanc d’oeuf…. Même la mousse qui se forme sur le dessus (au fait, c’est normal cette mousse ?) était gluante.
    Avez-vous une idée de « quoi qu’il arrive à mon kéfir » ? :-))
    Merci de votre aide

    • Il y a eu un déséquilibre quelque part : soit l’eau est trop minéralisée, soit vous avez utilisé un sucre roux, complet, ou autre sucre contenant des minéraux. Ce seraient les polysaccharides fabriqués par les bactéries qui ne se solidifient pas.
      Ça m’est arrivé il y a longtemps quand j’ai suivi le conseil idiot de quelqu’un disant qu’il fallait des minéraux, et donc ajouter un grain de sel.
      Le remède c’est le repos.
      1- Rincez soigneusement les grains : mettez-les dans un saladier, remplissez d’eau (non chlorée ), agitez avec la main, videz l’eau, recommencez jusqu’à ce que l’eau soit claire.
      2- Mettez les grains dans un bocal d’eau avec un peu de sucre blanc (1 cuillère pour un bocal de 1 litre) et oubliez-les dans le frigo pendant 2 à 3 semaines.
      3- Après ce repos, réessayez de faire une production de kéfir avec 25 g de grains par litre d’eau, 1 figue sèche, 50 g de sucre blanc et 1/2 citron. Si jamais ça recommençait, refaites le traitement à partir de l’étape N° 1.
      Chez moi il a fallu 3 séances de repos pour que je m’en débarrasse. Mais depuis, c’est jamais revenu.

      • Merci de votre réponse. Je n’utilise pas du sucre roux (quoique parfois ça m’est arrivé avec du sucre intégral, comme le rapadura ou le muscovado) mais souvent du sucre blond (et bio, je le prends à Biocoop, celui en libre service). Ce qui m’embête avec le sucre blanc, c’est que ça n’existe pas en bio….
        Sinon, depuis quelques temps l’eau que j’utilise vient d’une bouteille avec un charbon comme système de filtration. Est-ce que ça pourrait venir de là ?
        En tous cas je ne pense pas que ça vienne de mes grains, puisque je viens d’en envoyer à quelqu’un et que la personne m’a dit que son kéfir était super !!
        Je vais bien sûr suivre à la lettre vos recommandations… mais pour l’eau, que conseillez-vous ? ici au robinet c’est une eau très calcaire, et chlorée bien sûr…
        bonne nuit !

        • Possible que cela vienne de l’eau trop calcaire.
          Moi j’utilise un filtre « Brita » et n’ai aucun problème.
          Vous pouvez aussi essayer de faire bouillir l’eau et la refroidir, puis la transvaser. Une partie du calcaire restera dans la première casserole.

  • Bonjour,
    Merci pour ce site internet qui est une mine d’informations !!! on m’a donné du kéfir de fruit il y a 3 semaines et je fais mes petits tests ! Cette boisson est géniale ! Cependant depuis 2-3 tournées, les morceaux de figue remontent bien mais également quelques grains de kéfir. Remontent ils car ils sont « morts » ? ou trop nombreux ? Dois-je les jeter ou peuvent ils être utilisés pour une nouvelle tournée defermentation ?
    Merci d’avance pour votre aide 🙂

        • Bonjour, Marie-Claire !
          J’ai un doute. Vous dîtes ci-dessus, dans le paragraphe LES PRÉCAUTIONS IMPORTANTES: « on dit aussi qu’il faut laisser de l’air pendant la fermentation, ne pas fermer hermétiquement, c’est encore faux. ».
          Mon doute est: de quelle fermentation parlez-vous? De la première dans le bocal avec la figue, ou de la deuxième, en bouteille ?
          Merci infiniment,
          Vânia

          • Merci pour cette précision.
            Depuis le début je fais la première fermentation dans un bocal couvert d’un linge et la deuxième en bouteille.
            Je fermerai le bocal avec son couvercle ce sera plus simple

          • Donc, je peux fermer le bocal pendant la première fermentation (avec la figue), juste le levier métallique, sans utiliser le joint en caoutchouc, bien sûr.
            Merci encore pour toutes ces précisions.

          • Bonjour,
            j’ai donc changé ma manière de faire : du linge avec élastique j’ai fermé le bocal avec le caoutchouc, pour éviter toute entré de moucherons ou autres.
            est ce bon ?

          • Première fermentation : le bocal fermé, caoutchouc inutile si vous verrouillez bien le levier. (Mais le caoutchouc ne fera rien de spécial à la fermentation, vous pouvez aussi le mettre pour vous rassurer).
            2° fermentation: bouteille fermée avec caoutchouc et levier.

  • Bonjour,
    Bravo et merci pour votre site et ce blog ; j’y ai appris beaucoup de choses, trouvé beaucoup de réponses.
    Mais pas à cette question : le citron ( ou autres fruits acides ) est-il indispensable ? Peut-on remplacer le fruit par du jus de citron type  » pulco  » ? Et si oui, à quel dosage pour un litre de kéfir ?
    Un sirop, sucré donc, peut-il remplacer en partie le sucre ? Et si oui, là encore, à quel dosage ?
    Je voudrais tenter d’autres recettes, mais sans mettre en péril mes précieux grains !
    Personnellement, j’ai du mal à trouver des figues sans sulfite ; en tout cas leur présence ( ou absence… ) n’est pas toujours indiquée sur les emballages.
    Merci encore pour ce partage.

    • La mention des sulfites est obligatoire. Si ce n’est pas écrit, c’est en principe qu’il n’y en a pas.
      le citron est fortement recommandé. Vous pouvez ne pas le mettre une fois par ci par là, mais pas tout le temps pour que les grains ne soient pas endommagés. Non, ne remplacez jamais le citron par du pulco. Vous pouvez aussi ajouter d’autres fruits, pommes, pêches, fraises…
      Ne remplacez pas non plus le sucre. Vous pouvez utiliser de temps en temps un sirop fait maison (par exemple un sirop de pochage de fruits). Mais pas de sirops industriels qui peuvent contenir des produits chimiques, des arômes, etc.

      • Merci, je vais éviter de faire des bêtises !!!
        Je vais rester classique ; après avoir essayé d’autres fruits, abricots ou mangues, citrons verts ou jaunes, ma préférence reste à la figue et citron vert.
        Merci aussi pour la précision sur les sulfites.
        Bon Week-end !

      • Bonjour Marie-Claire,

        Mon kefir était devenu gluant en deuxième fermentation alors j’ai mis les grains au repos et retenté l’expérience après un mois. Il était de nouveau gluant. Alors j’ai employé seulement les grains sans citron et sans figue et cette fois je n’ai pas de kefir gluant en deuxième fermentation.

        Ma question est : que peut-il se passer avec le citron ou la figue pour que ça fasse ça ?
        J’ai toujours utilisé du citron bio et les figues aussi bio et sans sulfite.
        Je fais bouillir l’eau puis reposer.

        Autre question : pourquoi le citron est-il absolument nécessaire ? Juste les grains et le sucre ne produit-il pas du kefir d’eau ?

  • Bonjour Marie-Claire,
    Si cela peut être utile, je vous livre le résultat d’une expérience heureuse sur un kéfir dont ma production (quotidienne) devenait filante sans que j’aie changé quoique ce soit. J’utilise ces grains depuis environ un an.
    Par commodité j’utilisais du sucre en morceaux (6g x 8 = environ les 50 g préconisés pour un litre).
    Le passage au sucre en poudre blanc a corrigé le défaut en deux « cuvées ». J’avais observé un léger dépôt blanc au fond des bocaux après dissolution des morceaux ; probablement un agent agglomérant que n’aiment pas les grains de kéfir.

  • Bonjour,

    merci pour cette recette de kéfir.
    Je viens de déguster mon premier kéfir ce soir. J’ai laissé les grains pendant 35 heures avec le sucre, 3 figues et un citron vert. La figue est bien remontée, en tout cas 2 sur les 3, mais la boisson n’avait ni gaz et était très sucrée.
    Pensez-vous que j’aurais dû laisser plus longtemps ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Vous n’avez pas dû bien comprendre le déroulé de la recette.
      Pour 1 litre, on ne met qu’une seule figue, c’est amplement suffisant.
      Le gaz ne se produit que durant la seconde fermentation en bouteille hermétiquement fermée. Et c’est aussi durant cette seconde fermentation que le sucre est consommé (pour faire du gaz). Pas de bouteille, pas de gaz !

      • Votre blog est incroyable. Je viens de recevoir du kefir et je me demandais pourquoi il n était pas encore pétillant au bout de 48h. Je viens d avoir ma réponse. Merci pour tout .
        Ma seule inquietude c est est ce que c est bien du kefir que j ai acheté du coup. Comment peut t on en ètre a sur (s etait un site spécialisé de kefir et ça a la tête de kefir). Est ce qu il y a un test par exemple

          • Vraiment désolé c est peut être stupide. Est ce qu il peut y avoir du mauvais kefir néfaste pour la santé. Ou tout kefir est bon .
            Merci beaucoup pour le temps que vous avez prit

          • Merci beaucoup c est tres gentil . Du coup je suis sur votre groupe Facebook aussi.
            Vraiment vous faites un super travail merci pour tout Marie Claire

  • Bonjour,

    Bravo pour votre blog qui sait combiner rigueur scientifique, pragmatisme et esprit bon enfant, c’est très agréable, continuez surtout !

    Pouvez-vous me dire quelle est l’odeur des grains de kéfir : je viens de m’en procurer et je suis surprise car ils ont une odeur mêlée de miel, de parfum floral et de bière, alors que dans mon souvenir (chez ma grand-mère quand j’étais enfant), ils avaient une odeur plutôt acidulée, un peu aigrelette, due probablement à la production d’acide lactique. le parfum diffère-t-il selon les souches ?

    • Merci !
      Les grains de kéfir ont en général une odeur de levure. L’odeur de bière vient de là.
      Mais selon le milieu dans lequel on les a cultivés, l’odeur peut varier. Si vous mettez un peu de miel, par exemple, en plus du sucre, ils auront une odeur de miel.

      • bonjour,

        voilà environ une quinzaine de jours que j’ai commencé la production. je retrouve maintenant avec bonheur l’odeur et le goût de la boisson de mon enfance.

        ça marche très bien et ça se reproduit de façon exponentielle ! ne sachant pas encore quoi faire des grains surnuméraires, je les ai mis au frigo dans un bocal avec un peu d’eau et de sucre en attendant.

        ça m’ennuie de les jeter et je me demandais si on pouvait les consommer tels quels. quels peuvent être les apports nutritionnels. qu’en pensez-vous. avez-vous des informations là-dessus.

        cordialement

        • Les grains sont juste des polysaccharides remplis de levures et de bactéries. La matière elle-même n’a pas d’intérêt nutritionnel, les bactéries ont les mêmes propriétés que dans la boisson.
          Si ça vous tente vraiment, il n’y a aucun inconvénient à en manger. Personnellement je ne vois pas l’intérêt gustatif, mais chacun ses gouts 😉 .

          • c’est simplement parce que j’avais des scrupules à les jeter et que je ne me suis pas encore organisée pour en distribuer autour de moi !

  • Bonjour, Je voudrais savoir si on peut faire du kéfir d’eau avec de la pastèque. Ou toute autre fermentation avec ladite pastèque. Je l’adore, mais je ne peux pas la manger fraîche car elle contient TOUTES les familles de FODMAPS (ce qui a pur résultat de me transformer en montgolfière – très joli…).
    Aussi je vois des recettes où on prépare du kéfir d’eau nature, puis on filtre le liquide et on s’en sert pour faire des boissons. Je suis un peu confuse quant à la diversité des recettes (grains + fruits + figue + gingembre; ou grains + sucre, puis liquide + fruits). Pouvez-vous m’éclairer? Merci!

    • Oui je comprends, j’ai un peu le même problème avec certaines crudités ;-).
      Oui, on peut faire du kéfir à la pastèque.
      Le principe du kéfir est qu’il y a 2 fermentations successives.
      Pour en faire avec la pastèque il faut procéder ainsi :
      Lors de la première fermentation, on met obligatoirement du sucre, une figue sèche, et le fruit d’aromatisation : souvent un agrume,(citron, orange); mais ça peut être aussi (ou en plus) des pommes, pêches, abricots, prunes, poires, melon, et j’en oublie, et donc aussi la pastèque, coupée en morceaux.
      Ça prend 24 heures en moyenne.
      Ensuite on filtre et on met en bouteille pour avoir l’effervescence.
      Et les morceaux de pastèque ? On les mange à part : ils sont devenus pétillants et très agréables à manger. Et normalement, ça ne devrait pas causer de montgolfiérisation car les fibres, etc ont été digérées par les bactéries.

      • Je pensais que la première fermentation été uniquement fruit sec (figue ou abricot ou raisin sec) et citron ou orange.
        Et en 2eme fermentation les fruits pour aromatisés !
        Est ce que si je met des fruits : pommes, poires ou autre dans la première fermentation, les graines ne vont elles pas prendre le goût pour les kefir suivant ?

        • Non les graines ne prennent pas le goût.
          En première fermentation, les fruits frais fonctionnent sans problème. On est prudent avec des choses trop spécifiques ayant un effet actif, les épices , ce genre. On ne les utilisera qu’une fois de temps en temps, ou bien avec des grains surnuméraires, pour ne pas endommager les grains principaux.
          On peut aussi ajouter les fruits en seconde fermentation, sous la forme d’un peu de purée de fruits dans la bouteille. Mais j’avais compris que ce qui vous intéressait était plus la pastèque en tant que telle que la boisson.

          Et aussi : mettez une figue sèche, pas d’abricots ou ce genre, seule la figue sèche fait grossir les grains comme il faut.

        • bonjour en f1 je met 2 figues du sucre roux (pas du sucre rapadura) du citron j’ai vu un article sur le citron on le coupe en quartiers on le congèle il donne plus de gout et tout est conservé vitamines ….. je filtrent je met les grains au repos au frigo avec du sucre et de l’eau ensuite je colore avec des pétales d’hibiscus (pas des fleurs )une pincée et de la menthes du jardin la boisson est parfumée et agréable pour les yeux 24 heures au moins dans la cuisine couvert d’un torchon pas au soleil j’ai fait séché des grains de kéfir au soleil ça fait comme du gros sel ,je les réydrate et ils regonflent je ne les met pas au congélateur la boisson pétille un peu moi ça me convient certaines personnes disent qu’en ouvrant les bouteilles ça a tapissé la cuisine ?????depuis des années que je fait du kéfir ça ne m’est jamais arrivé

          • Oui ça arrive fréquemment qu’on arrose le plafond en ouvrant les bouteilles. Mais c’est quand on fait la seconde fermentation en bouteille, ce qui ne semble pas être votre cas.

          • Eh oui, ça m’est arrivé ! Avec du kéfir aromatisé en deuxième fermentation à la framboise!!!! Il a fallu repeindre la cuisine! 😜

          • Malheureusement cela m’es Arrivée avec des myrtilles….J’ai dû repeindre toute ma cuisine,aussi,c’e Avec précaution que j’oubref mes bouteilles……

      • Bonjour Marie-Claire,
        Depuis que je lis votre sujet sur le tibicos, j’ai toujours cru comprendre que l’acidité du citron était indispensable à la première fermentation. Là, j’avoue être déboussolée par votre réponse à Magali…
        Et que donnerait le fait de mettre les morceaux de pastèque en seconde fermentation ?

        • Dans une bouteille vous voulez mettre des morceaux de pastèque ? Ce n’est pas facile ! Et pour les retirer ensuite, encore moins facile.

          L’acicité sert à rendre le milieu inhospitalier pour les pathogènes. Le citron donne effectivement de l’acidité dès le départ. Mais les fruits sont tous aussi plus ou moins acides. la framboise, par exemple, est encore plus acide que le citron. L’avantage du citron sur les autres fruits c’est qu’on peut le presser et alors le jus acide se mélange tout de suite avec l’eau.
          Le mieux étant de mettre les fruits d’aromatisation + le citron.

  • Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre « recette » et pour toutes les précisions que vous apportez.
    J’ai toutefois une question: mes quatre premiers kéfirs étaient peu pétillant mais très parfumés, avec des aromes floraux et fruités. Puis ils sont devenus de plus en plus amers alors que j’utilisait les mêmes ingrédients. Cela reste agréable à boire ceci dit. Avez-vous déjà rencontré ce cas de figure? J’ai noté que l’eau dans laquelle je conserve les grains est un peu amère elle aussi. Je change pourtant l’eau tous les mois et l’alimente en sucre de temps en temps.
    Merci par avance de votre réponse,
    Bien cordialement,
    Julien.

    • Le kéfir ne devient pétillant que lors de la seconde fermentation en bouteille fermée.
      Pour l’amertume, c’est difficile à dire, chaque personne ayant sa propre sensibilité à l’amertume.
      pour l’eau de conservation des grains, changez-la à chaque fois que vous faites du kéfir. Vous n’en faites qu’une fois par mois ? Essayez d’en faire plus souvent, d’enchaîner quelques productions, l’amertume peut disparaître.

  • Bonjour Marie-Claire,

    Je voudrais congeler les grains de kéfir. Faut-il qu’ils soient secs avant de les congeler ? Et donc là pas besoin de sucre ?

    Et lorsqu’on veut les conserver secs, ils vont diminuer de grosseurs. Combien de temps peut-on les conserver ? De même pour la congélation ?

    Aujourd’hui, mon kéfir ne pétillait pas, ça faisait au moins 4 jours que je l’avais préparé mais n’avait pas eu le temps de le mettre en bouteille.
    J’espère que les grains ne sont pas abîmés.

    Comment faire sur votre site pour offrir des grains ?

    Bon dimanche et à bientôt,
    Fabienne

    • Comme expliqué dans le billet ci-dessus, on peut les congeler juste égouttés de leur eau, dans un petit bocal. On peut les garder plusieurs années.

      On peut aussi les sécher et sans ce cas, pas besoin de les congeler. On les étale sur un papier sulfurisé ou une feuille de silicone. Ne les mettez pas sur une assiette en porcelaine, ils se colleraient dessus. Quand ils sont devenus tous secs et durs comme des grains de sel, on les stocke dans un bocal fermé, à température ambiante et au sec : des années aussi. Il suffit de les réhydrater dans de l’eau sucrée pour les faire repartir. Oui, leur taille diminue car ils sont devenus secs, et ont perdu leur eau. Pour 10O grammes de frais, vous aurez plus ou moins 20 g de secs. Ils deviennent jaunâtres aussi. Mais dès qu’ils seront réhydratés, ils reprendront leur apparence et leur poids.

      Si vous ne mettez pas le kéfir en bouteille il ne pétillera pas, c’est normal.

      Non, vos grains ne seront pas abîmés si vous laissez fermenter quelques jours de trop, à moins que vous ne les oubliiez pendant des semaines.

      On ne peut pas offrir de grains par l’intermédiaire de ce blog. Il faut aller sur Facebook et s’inscrire dans le groupe dont le lien figure dans le billet ci-dessus.
      Bon dimanche aussi !

  • Bonsoir Marie-Claire,
    Je voudrais savoir s’il est nécessaire de stériliser le bocal de première fermentation et/ou la bouteille de deuxième fermentation ?
    Merci pour votre réponse (et tous vos conseils précédents).
    Anne

  • Bonsoir, cela fait plusieurs fois que je fais du kéfir et jamais aucun souci, là depuis deux jours que je suis en F1 la figue n’est toujours pas remontée, elle est restée au fond, le citron est monté lui par contre…dois-je encore attendre ? merci beaucoup pour votre conseil. Muriel

    • Ça peut venir tout simplement de la figue. Ou de la température. Le temps de remontée de la fugue est variable. 2 jours ne me semblent pas extraordinaire. Goûtez le kéfir avec une paille : est-ce qu’il a un goût de kéfir ? Si oui, tout va bien, pas d’inquiétude. Si le kéfir est un peu pétillant, vous pouvez le mettre en bouteille.

  • bonjour, je connais le kéfir de fruit depuis plusieurs années-

    il m’a été donné dans un cours de yoga, mais étant diabètique (équilibré)

    je demande votre avis quant à sa consommation pour moi

    merci pour vos informations C. Féraud

    • À ma connaissance et d’après les études scientifiques que j’ai lu : il ne reste plus que du fructose dans le kéfir car les bactéries ont consommé tout le glucose.
      Donc le kéfir ne fait pas de mal aux diabétiques. (Si le fructose leur est autorisé).

  • Bonjour Marie-Claire et merci pour vos partages sur vos formidables blog !
    Dans ce post sur le kéfir de fruits, vous indiquez pour le faire avec du jus de pommes :  » Mettez dans le jus de fruits un peu de la boisson tibicos (environ 5 cl pour 1 litre). » , j’ai donc suivi votre conseil en utilisant du pur jus de pommes bio sans rien d’ajouté, et le résultat c’est que la boisson obtenue ne pétille pas du tout, alors que le tibicos  » de base  » lui est très pétillant ! Alors je me demande s’il ne s’agit pas d’une faute de frappe et si ce ne serait pas plutôt 50 cl de tibicos par litre de jus de pommes, ou 50/50 de chaque ?
    Je viens de commander votre livre sur les boissons fermentées, peut-être y trouverais-je la réponse ou pas !
    Merci d’avance de votre réponse et de votre formidable travail ! 😊

    • Vous ne l’avez peut-être pas laissé assez longtemps dans la bouteille fermée à température ambiante ? C’est plus long qu’avec les grains de tibicos.
      Ou alors votre tibicos était fait depuis trop longtemps. Il faut l’employer frais, quand les bactéries sont encore bien vivantes dedans.

      • Merci de votre réponse ! Le tibicos je venais de finir la 1ère fermentation et de le mettre en bouteille donc il était tout neuf !! Et j’ai l’ensemble tibicos + jus de pommes 24 h à température ambiante !

          • Ah d’accord !! Et bien le tibicos lui en moins de 24h ça a été plus que pschitt si vous voyez ce que je veux dire…. 😱
            Merci de vos réponses Marie-Claire

          • 😉 oui je vois très bien ! 😉 mais ensuite il fait que ça réensemence toute la quantité du jus, c’est ça qui prend plus de temps.

  • Bonjour Marie Claire,
    Mon kéfir est délicieux tout est super sauf que mes graines ne grossissent toujours pas. Cela fait quatre fois que j’en fais (trois litres chaque fois), peut-on en ce laps de temps voir déjà le grossissement des grains ou est-ce trop tôt? Bien à vous cordialement . Cannelle

    • Attention, les grains ne grossissent pas : ils se multiplient, ce n’est pas la même chose. Ils ont toujours la même taille, mais on a un petit peu plus de grains à chaque fois.
      On peut les peser après les avoir égouttés, avant et après la fermentation, pour savoir si on en a plus ou pas. En moyenne ça prend 20 % de leurs poids à chaque tournée. C’est une moyenne.
      Surtout veillez à la qualité de l’eau et mettez la figue sèche, à ne jamais remplacer par un autre fruit. (3 figues pour 3 litres). Et mettez suffisamment de sucre aussi, 40 g par litre, ne pas descendre en-dessous.

      • On peut avoir l’impression d’avoir des grains plus gros.
        En fait ce sont plusieurs qui se collent. Ils ont tendance à le faire car ce sont des symbioses des mêmes éléments. Il suffit de prendre le « gros grain » entre les doigts et il se sépare, donnant des grains de même taille que ceux d’origine.

        Encore une observation « empirique » concernant la multiplication des grains cette fois.
        Le premier paquet de figues je n’ai pas fait gaffe j’ai pris des figues « moelleuses ». Ça reste du fruit sec, mais pas tout sec (elles sont moelleuses alors que les sèches sèches sont presque dures).
        Pas de problème pour la fermentation qui se faisait bien (plus de sucre).
        Par contre une multiplication des grains beaucoup plus importante avec les figues moelleuses qu’avec les figues sèches (je n’ai changé que ce paramètre en finissant mon paquet de figues et en en rachetant un nouveau).

      • vous dites figues, « ne jamais remplacer par un autre fruit » mais je suis allergique à la figue j’ai mis des abricots sec (je viens de finir ma première préparation. est ce que je dois vite les enlever ?

        • Seules les figues font grossir les grains. A la longue vous allez les affaiblir si vous ne mettez jamais de figue.
          Il n’est pas dit que la substance à laquelle vous êtes allergique ne soit pas détruite par la fermentation. Cela arrive fréquemment.

  • Bonjour, Madame !
    Après avoir cherché dans les commentaires et dans votre blog, je me permets de vous déranger car j’ai ne pas trouvé aucune réponse sur les insectes et le kefir.
    J’ai bien rincés mes nouveaux grains, mardi, et j’ai suis exactement les instructions.
    Hier soir, au bout de 48 heures ( la première fermentation), j’ai filtré pour mettre en bouteille avec la fermeture mécanique. Et là, surprise ! Il y avait deux minuscules insectes collés à une des deux rondelles de citron. La boisson était tout à fait normale, sans odeur, il y avait une belle mousse et une belle couleur. J’ai retiré les rondelles de citron, j’ai bien regardé les petits insectes: ils étaient mort. J’ai retiré la figue, récupéré les grains et mis la boisson en bouteille pour la deuxième fermentation.
    Est-ce que la présences des ces deux petits insectes peut contaminer mon kefir ?
    Je vous remercie pour votre temps,
    Vânia MOULIN

    • Ce sont des drosophiles, ou « mouches du vinaigre », des bestioles qui adorent les liquides en fermentation ! C’est pourquoi il faut toujours couvrir le pot de kéfir pour les empêcher de venir dedans.
      Elles sont embêtantes seulement si elles pondent, mais là, elles n’ont pas eu le temps de le faire : elles se sont noyées avant. Plouf, couic.
      (C’est plus ennuyeux sur le kombucha car elles pondent sur la mère qui flotte, elles ne se noient pas, et alors on se retrouve avec des petits vers dans la boisson. )
      En tout cas ça n’est pas toxique.

      • Merci beaucoup, madame ! En fait, j’ai oublié de vous dire que j’avais fermé le bocal avec une gaze et élastique. Celui que j’ai préparé hier, j’ai posé la couvercle du bocal sans le caoutchouc, et sans fermer.
        Merci infiniment et bonne nuit

        • Le kéfir, il vaut mieux le fermer avec une assiette posée dessus, ou un couvercle.
          Les gazes sont parfois à gros trous, et les moucherons passent à travers. Pour le kombucha ou la gaze est obligatoire, il faut faire très attention : préférer un tissu fin plutôt qu’une gaze.

      • Ah ! J’ai acheté vos deux livres : « Boissons fermentées naturelles » et « Aliments fermentés santé » et je suis très satisfaite ! J’ai fait mon premier aliment fermenté, des choux rouge !
        Merci

  • Bonjour Marie-Claire,
    Je débute en lacto-fermentation après avoir lu l’un de vos livre chez une tante.

    J’ai quelques questions concernant les contenants pour le kéfir :
    Lors de la 1ère Fermentation, est-ce que le contenant doit être complètement hermétique ? (Comme des bocaux en verre « Le Parfait » AVEC leur joint en caoutchouc ? Ou sans ?)
    Lors de la 2nde Fermentation, est-ce que les bouteilles doivent-être hermétiques ?

    Avec les contenant en verre adéquat, à quel moment est-ce que la pression peut-être trop importante ? Ou à quel moment est-ce que le gaz est produit en quantité trop importante ?

    Y a-t-il des règles de sécurité vis-à-vis de cela que vous pouvez me conseiller ?

    En vous remerciant de ce que vous faîtes pour les autres.

    • Les réponses à vos questions se trouvent dans le billet ci-dessus, relisez-le.
      Les consignes de sécurité sont notamment sous le paragraphe « précautions importantes », ainsi que dans mon livre « Boissons fermentées naturelles ».

    • je n’ai rien lu de la sorte. Je peux juste vous dire que je n’ai jamais eu de problème quand j’en fais au gingembre. Mais je n’en fais pas tous les jours non plus.

  • Bonjour, et merci pour votre site, parfait pour les novices!

    Je voudrais cependant savoir si des grains de kéfir peuvent survivre à un voyage de 12 bonnes heures en voiture en plein été dans leur bocal d’eau… J’ai vu qu’ils pouvaient ne pas reprendre après déshydratation, ce qui m’embêterait, c’est pour les donner.

  • Je prépare mon kéfir dans un pot de plus d’un litre et après la première fermentation je le verse dans 2 bouteilles différentes, n’en ayant pas une assez grande pour tout. J’ai constaté que parfois cela pétille dans une bouteille et pas dans l’autre ou qu’il n’y a pas le même goût dans chacune. Pourtant à l’origine, c’est le même…

    • Oui cela peut arriver, si une bouteille est plus remplie que l’autre, par exemple, ou si le bouchon de l’une est un peu moins hermétique que l’autre.
      Moi aussi je remplis toujours plusieurs bouteilles, ça ne pose pas de problème.

  • Coucou.
    Me revoilà avec un retour de courte expérience et un conseil pour les gens qui ne réussissent pas à avoir une boisson qui pétille (mes premières bouteilles étaient bonnes mais quasiment plates).
    F1 en bocal fermé hermétiquement pendant 2 jours (48h). Il faut donc un espace suffisant au dessus de la préparation.
    On voit bien la préparation bouger à cause du dégazage mais on ne perd plus le gaz ainsi produit.
    Perso je prend des bocaux de mini 1.5L pour 1L d’eau. Les bocaux doivent être vraiment hermétiques (on oublie ceux de Gifi du coup).
    F2 en bouteilles type limonade (hermétiques) ou de nouveau en bocal peu importe. 1j ça pétille déjà bien. 2j je suis en train de tester. Idem il faut un espace de sécurité. J’utilise pour ma part des bouteilles de 75cl que je remplis juste d’un demi litre (50cl) et je met 1 morceau de sucre par bouteille (accompagné d’un peu de mélasse car ça donne un super goût).
    Je ne sais pas si il existe différentes souches de grains. Et donc certains qui font plus de pétillant que d’autres. En tout cas dans mon cas, si je ne procède pas ainsi (ex F1 en bocal ouvert avec un linge sur le dessus) mon kéfir est aussi bon au goût mais plutôt plat.
    Ne pas être timide avec les quantités de grains et de le sucre semble aussi améliorer le pétillant.
    Peut être que je dois un peu augmenter les doses car je charge trop en fruits au départ (demi citron + demi orange + figue + raisins) … les tests vont continuer.

    • Un kéfir qui ne pétille pas peut aussi venir de grains qui sont malades. Ou d’une mauvaise conduite de la fermentation (c’est le cas aussi des bouteilles qui explosent.)

      La première fermentation n’a pas du tout besoin de se faire sous pression. Cette fermentation ne sert pas à produire du gaz. Elle en produit un peu, mais le gaz s’échappe au fur et à mesure, c’est normal.

      Donc, le joint en première fermentation est inutile, je ne l’ai jamais mis et mon kéfir pétille parfaitement.

      Le gaz est produit principalement dans la deuxième fermentation.

      Pour avoir un kéfir pétillant il faut : mettre assez de grains et assez de sucre, au minimum 20 g de grains et 40 g de sucre au litre.
      Mettre la figue sèche et pas autre chose (pas d’abricots, raisins, dates, etc.)
      Il doit rester du sucre à la fin de la première fermentation, donc il ne faut pas la prolonger trop longtemps. Quand la figue est remontée, mettre en bouteille dans les 12 à 24 heures
      Et faire la 2°fermentation en bouteille fermée : la condition pour avoir du gaz est la mise sous pression du liquide. Cette seconde fermentation dure untemps variable. Tester en entrouvrant le bouchon. Si le gaz est présent, mettre au frigo immédiatement.

      • Ok c’est noté je vais essayer avec les raisins en F2 et pas avant et la figue seule en F1 du coup.
        En grains je suis bon (>1 cm sur le tout le fond du bocal), et en sucre 10 morceaux de 6g de sucre blond.
        Je ne pense pas avoir des grains malades vu leur bel aspect et la vitesse de reproduction de la masse (incroyable j’en fait depuis 15j à peine et j’en suis déjà a chercher des gens à qui donner).

  • Bonjour, madame !
    Est-ce qu’on doit changer le joint en caoutchouc pour le bocal en verre, à chaque fois qu’on refaire le kefir, ou on peut continuer avec le premier joint ?
    Merci beaucoup,
    Vânia

  • Bonjour Marie Claire

    J avais une petite question à savoir :
    Après la 1er fermentation avec le sucre et la figue, puis je mettre un jus de groseille maison congelé pour la 2ème fermentation ? La congélation ne pose t il pas de problème dans ce type de boisson ?
    merci pour votre retour.

  • Bonjour
    infiniment merci pour toutes les précieuses informations que vous divulguez!
    Est-ce que les mamans qui allaitent peuvent consommer du kéfir de fruits? Je précise que la maman en question n’en a pas du tout consommé durant sa grossesse.

    Merci d’avance pour votre réponse
    Carole

    • Bonjour,
      Je recherche des conseils . Depuis plusieurs semaines je fais mon Kefir. Au départ il était parfait et pétillant. Depuis 3-4 semaines , il est de moins en moins pétillant alors que je n ai rien changé à ma méthode de fabrication. Les freins se multiplient très bien, mais même après une 2 e fermentation dans une bouteille en verre fermée, plus de gaz à l ouverture . Alors que les premières semaines ça explosait presque… que se passe t il a votre avis?

      • Avez vous changé quelque chose : qualité de l’eau, du sucre, utilisation d’autres fruits ?

        Sinon, le pétillant ne peut se produire que s’il reste du sucre à la fin de la première fermentation. Il est possible qu’avec la chaleur en ce moment, la fermentation aille plus vite et plus de sucre est consommé par les bactéries. Essayez de mettre un peu plus de sucre.

        • Bonjour!
          Je constate le même effet. Et j’ai remarqué que cela a lieu depuis que les températures ont augmenté. La fermentation (remontée de la figue en F1) a lieu beaucoup plus rapidement, et même avec la F2, la présence du pétillant est beaucoup moindre… et le tibicos obtenu demeure bien moins sucré malgré des temps de fermentations raccourcis…

          Plus de sucre ou moins de grains, peut-être aussi?

  • Bonjour.
    Joli article clair et fourni répondant à bien des questions tout en dénonçant certaines « vérités » .
    J’ai entendu parler du Kéfir il y a peu et je souhaiterai m’y essayer (kéfir de fruits) tant pour le plaisir de la préparation maison que pour les bienfaits que j’aimerai constater.
    Je cherche donc une personne qui pourrait me donner des grains.
    Je ne suis pas inscrit sur facebook et ne peut donc avoir accès au groupe de partage que vous avez impulsé.
    Pourriez-vous me mettre en relation avec une personne habitant Besançon ou ses environs proches ?

    • Malheureusement, je ne connais personne de Besançon qui fasse du kéfir. essayez dans les magasins bio (type biocoop), certains en ont.

      • Merci de votre réactivité.
        J’irai me fourni en fruits bio chez Biocoop sans aucun doute.
        Mais traditionnellement les grains doivent être donnés et je doute que les magasins bio (ou non) soient aussi généreux.
        Je vais donc continuer à chercher vers mes connaissances.

        • Non, mais parfois ils en ont en dépôt de personnes qui en font, en ont trop et veulent en donner. Ça ne coûte rien de poser la question en tout cas ! Ou alors mettez une petite annonce dans le magasin. Ici à l’entrée d’un magasin Biocoop, il y a un tableau où on peut épingler des annonces.

        • Si, il faut essayer sans les magasins bio. C’est là que j’en ai trouvé, en grande quantité, et gratuit (mais pas dans votre région).

          • Je vous remercie toutes deux pour vos réponses.
            Je vais me faire une petite affichette et aller faire un tour au biocoop du coin.
            La production ne saurait tarder 🙂
            Merci encore.

        • Bonjour Samuel, je vis en Suisse mais mon beau-frère habite à Besançon. Avez-vous trouvé du kéfir depuis ou bien voulez-vous que nous entrions en relation pour que je puisse vous en faire parvenir ?
          Belle soirée.
          Armelle