Depuis que vous avez lu le billet précédent, votre ginger bug doit maintenant faire de jolies bulles toutes fines qui remontent à la surface, comme celles du chwxjampagne. Il est temps de commencer votre première boisson fermentée (non alcoolique, je le précise).

La recette du ginger bug, indispensable pour cette boisson, est ICI.

La ginger ale, en plus d’être une boisson absolument délicieuse et rafraîchissante, est remplie d’enzymes et de probiotiques qui sont présents dans tous les aliments fermentés et vont se répandre en bienfaits dans votre corps, vous aider à digérer, combattre les nausées (il paraît que c’est efficace contre les nausées du début de la grossesse), combattre les problèmes intestinaux en enrichissant la flore de vos petits boyaux, et vous rendre tout simplement plus résistants à la fatigue et aux maladies hivernales.

Les petits morceaux de gingembre montent, descendent, flottent entre deux eaux.

Sur la photo, on ne se rend pas bien compte de l’effervescence, mais voici une vidéo qui va vous donner envie d’en faire, CLIC.

Pour 1 litre de ginger ale

  • 1 l d’eau non chlorée
  • 50 g de sucre
  • 50 g de gingembre frais pelé et finement émincé (à doser plus ou moins selon votre goût)
  • 5 cl de jus de citron jaune ou citron vert
  • 5 cl de ginger bug (le liquide seulement)

Si votre eau est chlorée, filtrez-la dans une carafe munie d’un filtre à charbon de bois (type Brita) ou bien laissez-la reposer à température ambiante dans un récipient ouvert pendant une heure, le chlore s’évaporera.
J’ai indiqué une dose moyenne de gingembre qui donne un résultat peu piquant. Si vous aimez beaucoup le gingembre, vous pouvez en mettre plus. Le jus de citron sert ici à aromatiser, il n’a pas de fonction dans la fermentation.

Versez dans une casserole l’eau, le sucre, le gingembre et le jus de citron. Portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre se dissolve. Retirez du feu et transvasez dans un grand bocal d’1,5l. Laissez refroidir jusqu’à la température ambiante.

Ajoutez le ginger bug. (N’oubliez pas de remettre autant d’eau que vous en avez prélevé dans le ginger bug, avec une pincée de sucre).

Couvrez le bocal avec son couvercle fermé. Laissez fermenter à température ambiante jusqu’à ce que des bulles se forment et que le liquide devienne effervescent. Selon la température, il faut 2 à 5 jours.

Filtrez la boisson et versez-la dans une bouteille à fermeture mécanique et joint de caoutchouc et entreposez au frais. On peut consommer la boisson immédiatement, mais aussi attendre une seconde fermentation qui se produit en 2 ou 3 jours au frais (15°C), ou plus longtemps au frigo.

Après ce temps, la ginger ale sera encore plus pétillante. Ouvrez la bouteille avec précautions.

La conservation est d’au moins 2 semaines au frais, il n’y a pas de maximum. Mais plus on laisse vieillir, moins ce sera sucré, et cela finira par être très « raide » à la dégustation.

Les variantes :

Maintenant imaginez tout ce que vous allez pouvoir faire, en remplaçant le gingembre par autre chose : du thé par exemple, ou une infusion de citronnelle, de verveine, de menthe, ou des mélanges que vous concocterez…

Et vous pouvez ausi utiliser le ginger bug au même dosage pour faire fermenter un jus de fruit ou de légume, et le transformer en une boisson saine et agréable à boire.