La choucroute en vidéo : 3 millions de vues !

Lorsque j’ai été invitée à l’émission « On va déguster » sur France Inter, François-Régis Gaudry m’a demandé si je voulais bien faire un tutoriel de fabrication de choucroute. J’ai évidemment accepté.

Après l’émission, nous sommes allés dans une autre pièce de ce labyrinthe qu’est la Maison de la Radio, et avec un chou blanc (mais n’importe quel chou convient) , un couteau, un bol, un bocal et du sel, voici ce que cela donne.

La video filmée par François-régis Gaudry a été diffusée sur Facebook où elle a été vue par plus de 3 millions de personnes ! Il faut croire que cela intéresse du monde ! Mais tout le monde n’est pas inscrit sur Facebook, c’est pourquoi je mets la video ici. Vous y voyez les gestes indispensables, dont le massage des légumes avec le sel, et le remplissage du bocal.

N’oubliez pas les règles indispensables pour une bonne fermentation :

  • Comprendre la différence entre propre et stérilisé : on DOIT préservez les micro-organismes.
  • Respecter l’anaérobie (l’absence d’air).
  • Laisser faire le temps.

Pour avoir la méthode précise avec toutes les proportions, c’est ici : clic. 



37 commentaires sur “La choucroute en vidéo : 3 millions de vues !”

  • Bonjour.
    Je débute, et je débute mal. Ce matin j’ai trouvé un chou vert au jardin éclaté surement par la pluie importante de ces derniers jours, et l’idée ma pris de faire du chou fermenté. Malheureusement je n’ai pas trouvé votre site en premier et je me suis lancé sans suivre vos conseils. J’ai utilisé du sel fin contenant du E 536 ! Après avoir lu votre article je me suis renseigné sur cet additif et j’ai un peu peur. Pensez vous que je doive tout jeter , le cyanure c’est pas génial ?
    Merci pour vos conseils
    JJ

    • Attention, ce n’est pas du cyanure, mais du ferrocyanure de potassium, ce n’est pas la même chose, même si ce n’est pas génial non plus.
      Je vous conseille de manger votre chou tout de suite et de refaire ultérieurement une fermentation avec un autre sel.

  • Bonjour Marie-Claire,

    Merci pour cette super recette que j’ai faite il y a 3 jours. J’ai suivi votre conseil et ai remis 1 cm d’eau après 48h car il y en n’avait pas suffisamment qui recouvrait le choux. Mais le haut, donc la partie que j’ai recouverte d’eau Montcalme (minérale) est devenu d’une couleur plus foncé ….est-ce que je dois m’inquiéter ? Merci pour votre réponse. 🙂

  • Bonjour,

    je viens de me lancer tout à l’heure à l’aide de ma fille Jeanne 5 ans qui a adoré.
    on a néanmoins une question et nous sommes perplexes.

    quand on a malaxé le chou, on l’a fait avec vigueur et longtemps, résultat – sans rien rajouter – on avait du « jus de chou » dans le fond du saladier et après le malaxage le chou avait l’air plus « translucide » que sur la vidéo. On a mis le chou dans les bocaux en tassant bien et on a rajouté un peu du « jus de chou » qui se trouvait dans le fond du saladier pour couvrir le chou.

    Est-ce que l’on a bien fait ou bien est-ce que l’on aurait du laisser le « jus de chou » dans le saladier ?

    merci pour ce site d’une grande richesse : on en discute souvent avec ma mère, et désormais avec ma fille, bref trois générations ! 🙂

  • Merci beaucoup pour cette recette simple et ces explications claires, il y a longtemps que j’ai envie de m’y mettre, pour toutes sortes de légumes. Savez-vous si c’est le même procédé avec la berce ? car c’est un légume qui me semble avoir peu d’eau

  • Bonjour Marie Claire et merci des tes partages culinaires que je pratiquais avant. Pour les personnes qui suivent une chimio, une radiothérapie, est il approprié de continuer de manger des produits lactofermentes Merci

  • J’en ai justement refait 2kg au début du confinement et je compte aller racheter des choux lors de mes prochains courses. J’adore faire ma choucroute maison, c’est comme ça que j’ai débuté mon incursion dans la lacto-fermentation – grâce à ce blog, ça je ne le répéterai jamais assez !- et j’y reviens régulièrement, je crois qu’au fond c’est le légume lacto que je préfère (même si j’en ai tenté beaucoup d’autres !) ! J’ai partagé illico cette vidéo pour une amie qui hésite à se lancer, j’espère que grâce à ce pas à pas explicite à souhait elle va s’y mettre… Merci Marie Claire ! Bon courage aussi, ça ne doit pas être facile d’avoir dû fermer temporairement le restaurant….

  • Je profite de cet article … J’ai essaye cette recette de choucroute l’an passe, pour un repas de famille. Ma maman a pose plein de questions et est repartie avec la recette. Deux mois plus tard, je recois une photo de sa choucroute … Depuis on a toutes les deux essayees d’en faire au chou rouge (c’est plus doux et … TRES colore !), et on a fait des stocks !

    Merci !

  • Bonjour Marie Claire,
    Dans la Province de Liège et à Liège plus spécifiquement, c’est une tradition de manger de la choucroute le 1er janvier (Il parait que c’est bon après les excès des fêtes). Cette choucroute est à base de baies de genévrier. Pensez-vous qu’il faut les ajouter au moment de la préparation en saumure? Merci de votre réponse

    • Vous voulez dire à un commentaire que vous avez posté le 19 mars ? Il faut vous rappeler sous quel article vous avez posté le commentaire, puis aller voir cet article.
      Mais je vais vous aider, c’était celui-ci :CLIC.

  • Bonjour à tous,
    J’ai fait la recette du chou avec de l’eau salée à 1/100 et j’ai trouvé que le résultat n’était pas au rendez-vous.
    La fermentation s’était pourtant bien déroulée et au moment de déguster, j’ai perçu une faible odeur de chou pourri.
    J’ai donc jeté le chou alors que le résultat obtenu avec uniquement le sel comme dans la vidéo était délicieux.
    Aurait-il fallu faire la saumure avec de l’eau bouillie?

    • C’est normal, le chou émincé en choucroute ne se fait jamais en saumure. On n’a pas besoin d’eau, le chou en possède suffisamment.

  • Chère Marie Claire,
    Depuis trois ans je fais ma choucroute de cette façon en suivant les conseils que vous m’aviez donné en faisant réponse à une de mes demandes. C’est vraiment délicieux et mes amis ne me font que des compliments, lorsque je les invite à un repas choucroute..
    Encore merci pour tous vos conseils

  • Merci Marie claire, je vais en préparer quelques pots,
    J adore la choucroute et tous les choux,
    Je vous suis toujours avec plaisir,
    Bonne continuation

  • Et on peut varier les legumes selon le même principe, Avéc des aromates et epices..j’en ai fait radis noir, céleri, potimarron, chou fleur.. trop bon!

  • bonjour Marie Claire,
    je me suis un peu mélanger les pinceaux ou recettes et ai mis du choux en bocaux avec 1l d’eau et 30g de sel en septembre.
    elle est bonne et a l’air de se conserver.
    merci pour tous vos conseils
    @+

  • Merci pour cette recette ultra simple. Mais je n’ai pas bien compris sur la vidéo s’il fallait égoutter le choux après les 15 jours de fermentation, ou si on le laisse tel quel jusqu’à consommation ?

    • On laisse le chou dans son bocal sans l’ouvrir jusqu’à consommation. Au minimum 15 jours après le jour 1. il n’y a pas de maximum.

  • Merci Marie-Claire pour ce partage, j’ai eu l’occasion de faire l’atelier fermentation de légumes et c’est avec grand plaisir que je regarde cette vidéo sur la choucroute que je vais refaire à nouveau.

  • Merci beaucoup Marie Claire , depuis des années je vous suis en ne laissant pas souvent des commentaires . Cette recette de choucroute je la fais depuis des années grâce à vous c’est tellement facile . Mon mari ne veut plus du tout que j’en achète . Je vais aussi d’autres légumes : betteraves de différentes couleurs , choux rave , choux fleurs excellents aux apéritifs . Continuez de nous régaler . Cordialement . Mutti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Pin It on Pinterest

Share This